Haute-Garonne - Toulouse Métropole engage un plan de relance pour l'emploi

Haute-Garonne - Toulouse Métropole engage un plan de relance pour l'emploi

Haute-Garonne - Toulouse Métropole engage un plan de relance pour l'emploi

Par Ville de Toulouse, le 12 Juin 2020

Relance de l’investissement public et soutien aux filières stratégiques forment les deux volets d’un plan de relance pour l'emploi d’un montant global de 95 millions d’euros, présenté le 8 juin. 

La crise sanitaire actuelle aura des conséquences économiques et sociales fortes. A cette heure, si personne ne peut estimer le coût financier de cette double crise sur le territoire de la métropole toulousaine, chacun s’accorde sur la nécessité de mettre en place des mesures pour en limiter les effets. Après les premières mesures d’urgences prises le 30 avril dernier, par le Conseil de Métropole, il s’agit désormais de donner de la visibilité et de dépasser le court-terme.

Objectif : créer les conditions d’une reprise durable

 Après une vaste consultation en mai de près de 150 acteurs du monde économique qui a permis de recueillir près de 300 propositions, Toulouse Métropole a présenté lors d’une conférence de presse, lundi 8 juin, un plan de relance de l’emploi. Objectif : créer les conditions d’une reprise durable. Pour y parvenir la Métropole va utiliser deux leviers : 

le recours à l’investissement public et le soutien aux filières locales stratégiques

Cette approche va permettre de mobiliser dès à présent respectivement 50 millions d’euros d’investissement au profit de l’économie locale et 45 millions d'euros sur des actions sectorielles ciblées.

Investissements et marchés publics 

Ce montant est réparti à hauteur de 40 millions d’euros au bénéfice du bâtiment et des travaux publics, de l’entretien des voiries et des routes, et de la création de nouvelles pistes cyclables. Près de 10 millions d’euros seront affectés aux projets initialement prévus en 2021 (accélération des grands projets).

La relance de l’investissement public va permettre de consolider la trésorerie des entreprises, via la charte des marchés publics qui pourra à court-terme débloquer jusqu’à 60 % des avances sur commande passées en 2020. Concrètement ces investissements publics se traduisent par un cadencement des projets en marchés sur plusieurs mois. D’aujourd’hui à juillet 2020, ce sont entre 50 et 100 marchés qui seront attribués afin de garantir l’activité aux entreprises. Cette étape représente 50 millions d’euros d’investissements engagés dont 10 au titre du plan de relance. De juillet à septembre 2020, ce sont entre 100 et 200 marchés qui seront engagés, soit un engagement de 150 millions d’investissements dont 40 millions au titre de la relance. Cette seconde tranche vise à renforcer les entreprises.

Transition et compétitivité

Le second volet du plan porte sur le soutien aux filières pour un montant de 45 millions d’euros au travers de 58 actions concrètes. L’ensemble des actions menées doit accompagner les entreprises pour répondre aux enjeux de la transition énergétique et de la transition numérique. 

Dans le cadre du plan national de soutien à la filière aéronautique, Toulouse Métropole va abonder à hauteur de 10 millions d’euros le fonds mis en place par l’Etat - doté de 500 millions d’euros, et 1 milliard à terme ? - pour répondre aux besoins en fonds propres des entreprises fragilisées par la crise.

Au delà du soutien à la filière industrielle historique, de nombreuses actions ciblées sont prévues dans tous les secteurs économiques. Parmi elles, on retiendra :

  • la participation de la Métropole en capital à la création d’un fonds d’innovation multisectoriel 
  • la mise à disposition du foncier et de l’immobilier de la métropole aux entrepreneurs via un plan de portage foncier (1,3 millions d’euros) ; la rénovation du parc immobilier des pépinières et des hôtels d'entreprises
  • une exonération sur les loyers et les charges des entreprises hébergées dans les pépinières, les hôtels d’entreprises et le B612, dont celui de l’Institut de Recherche Technologique (IRT) Saint-Exupéry
  • Un soutien immédiat avec des actions spécifiques dédiées aux entreprises de l’économie sociale et solidaire (près de 800 000 euros en 2020)

Côté santé, on notera le renforcement du plan campus santé de l’Oncopole 

Sur le plan des mobilités durables, le développement du site de Toulouse-Francazal (38 ha) pour en faire le fer de lance des mobilités innovantes va démarrer dès le mois de juin. Les travaux de ce centre d’expérimentation et de démonstration des mobilités terrestres et aériennes du futur, autonomes et décarbonées s’effectueront, dans le cadre du programme européen Vilagil. L’aménagement de ce site, dont Toulouse Métropole est propriétaire, regroupera des investisseurs publics et privés afin de permettre la conception de solutions de transport intégrées et multimodales pour les trajets du quotidien des habitants de la Métropole. 

La transition énergétique de la Métropole est dotée d’un budget supplémentaire pour accélérer la rénovation énergétique des logements sociaux et privés, favoriser le développement de modes de transport à faible émission, favoriser les circuits-courts, et développer l’économie circulaire.

Une enveloppe de 3 millions d’euros sera affectée au soutien et à la relance des industries culturelles. 

Le commerce et l’attractivité touristique ne sont pas en reste. A ce titre la Métropole prévoit la création d’un fonds de soutien doté de 1 millions d’euros pour ancrer et attirer de nouveaux congrès et relancer le tourisme d’affaires. Elle apportera également un soutien financier de 500 000 euros au salon de l’industrie Siane 2020 en octobre et de la convention d'affaires internationale des industries aéronautique et spatiale Aeromart en décembre, qui se dérouleront au MEETT, nouveau parc des expositions de Toulouse Métropole. 

Le plan de relance s’élève à 95 millions d’euros. Cette somme au bénéfice de l’économie locale vient s’ajouter aux 365 millions d’euros d’investissements métropolitains inscrits dans la PPI pour 2020. La réponse à la crise apportée par Toulouse Métropole est complémentaire et coordonnée avec l’ensemble des actions engagées par la région Occitanie, l’Etat, les Chambres consulaires et l’Union européenne.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI