Cahors - LOT - CAHORS - FESTIVAL LET’S DOCKS du 9 au 11 juin 2017 - Demandez le programme !

Cahors - LOT - CAHORS -  FESTIVAL LET’S DOCKS du 9 au 11 juin 2017 - Demandez le programme !

Cahors - LOT - CAHORS - FESTIVAL LET’S DOCKS du 9 au 11 juin 2017 - Demandez le programme !

Par OCCITANIE TRIBUNE, le 09 Mai 2017

LET’S DOCKS

Let's Docks ; un nom de festival qui résonne avec Let's go pour dire Allons-y ! Car c'est bien l'idée consistant à se lancer qui sert de fil conducteur au projet culturel et ar s que des Docks. Appeler le public à choisir le nom de l’évènement, sortir des salles de concert ou associer les acteurs locaux et les habitants au festival, autant de signes du caractère collaboratif inscrit à la deuxième édi on du fes val porté par la Scène de musiques actuelles.

La SMAC à la conquête des publics hors les murs et en centre ville

Les Docks, labellisés Scènes de musique actuelles en 2015, sont au service de la - lière musique du territoire et disposent d’une salle de concert, de trois studios de répé on et d’un urban park (skate et gra ).

Les publics sont au cœur de ce projet : musiciens et spectateurs sont réunis au carrefour de l’action culturelle et autour des cultures urbaines dans un espace convivial et facilitateur d’échanges intergénérationnels.

Le fes val porté par les Docks constiue le prolongement événementiel de la salle, au cœur de la ville. Son esprit de découverte et de partage représente la valeur des Docks.

DO IT YOURSELF : faire soi-même, l’occasion de faire ensemble

Aujourd'hui, la créa on ar s que dispose de moyens technologiques et de di usion qui donnent à chacun la possibilité de tenter sa chance. Des ar stes émergent ainsi à l'image de MHD, qui enregistre quarante-cinq millions de vues sur YouTube, et du jeune groupe Radio Elvis, récompensé aux Victoires de la musique, dont le premier album est sor grâce à un nancement par cipa f.

La programma on du fes val, et plus largement celle des Docks, illustre l'univers musical d'une époque qui ouvre le champ des possibles ; un univers dont le renou- veau est rythmé par la contribu on d'un public hyper réac f aux origines socio- culturelles des plus diversi ées.

Ancré dans son époque, le fes val Let's Docks est une des face es d’un territoire qui construit un avenir toujours plus connecté. Têtes d'affiche, artistes en devenir et « prosommateurs » de musique vont se rassembler sur les allées Fénelon pour vivre la création artistique et la partager à grande échelle grâce aux réseaux sociaux.

Un festival paticipatif

Pour les publics (en associant les particuliers, en intégrant des ateliers d’initiation)

Pour la filière culturelle où le do it yourself s’inscrit comme une pra que commune de toutes les disciplines.

Une consultation du public pour le choix du nom

C’était une première à Cahors, les fes valiers et citoyens ont été consultés pour donner un nom au festival des Docks.

Lors de l’édition du printemps dernier avec, entre autres, LEJ et Cœur de Pirate, une consulta on a été lancée pour donner un nom au festival des Docks. Une soixantaine de fes valiers a fait des propositions sur le site Internet des Docks ou directement dans l’urne mise à disposition dans le village.

Comme prévu, un groupe de travail a retenu cinq propositions en cohérence avec l’état d’esprit du festival et du public visé.

La seconde phase de ce e consulta on s’est déroulée à l’automne 2016 sur le site Internet des Docks où chacun était invité à voter pour la proposition de son choix. Celle recevant le plus de su rages a été retenue pour donner le nom du festival en 2017. Il s’agit de « Let’s Docks ».

LA PROGRAMMATION

Vendredi 9 juin, Cahors, allées Fénelon

Norma (rock / Toulouse)
Radio Elvis (rock / Parthenay) Arno (chanson, rock / Belgique)

Samedi 10 juin, Cahors, allées Fénelon

Percepolis (hip-hop acous que, Toulouse) Jahnera on (reggae, hip-hop, Paris)
MHD (afro rap/Paris)
DJ DJEL (hip-hop, Marseille)

Dimanche 11 juin, Cahors, allées Fénelon

Bernard Lavilliers (chanson, France)


Vendredi 9 juin

Norma

Icône à béret ou cowgirl à Stetson, Norma est insaisissable. N'essayez pas de la dé - nir : quand vous pensez l'avoir cernée, elle se transforme à nouveau, héroïne camé- léon. Norma est la lle de PJ Harvey et Tom Waits, la sœur de Fiona Apple et la femme de Jack White. Norma hurle des ballades grunge, susurre des raps fémi- nistes, prêche des incanta ons gospel. Un mystère qui vous interpelle, une mélodie qui ne vous qui e plus: Norma, Norma, Norma.

Radio Elvis

Bien vite comparé à Dominique A, mais proche aussi de Bashung dans la manière de balancer des phrases courtes qui suscitent des images fortes, le groupe Radio Elvis est en train de s’inscrire dans une lignée de rockers amoureux de la langue fran- çaise, inspirés par la li érature.

Pierre Guénard, auteur chanteur, slameur par le passé, Colin Russeil, ba eur et cla- vier, rencontré au lycée, et Manu Ralambo, guitariste embarqué plus tard, se sont soudés il y a trois ans autour de leur projet « Radio Elvis ».
Après deux EP, ils sortent leur premier album « les Conquêtes », réalisé par Antoine Gaillet (Arman Méliès, Julien Doré).

Une bonne centaine de concerts à leur ac f, repérés par le FAIR et le Printemps de Bourges en 2015. Ils ont composé ensemble, arrangé sur scène, et peau né leurs chansons en studio, et ils voient avec émo on ce premier opus arriver dans les bacs. Des sons de guitare puissants et variés qui sont venus à Manu naturellement au gré des mots écrits par Pierre. Une logique pour a rmer une envie fréné que de par r ailleurs. Des guitares pleines de force, de mélodies et d’aspérités.

Radio Elvis a été récompensée dans la catégorie "Album révéla on de l'année" aux 32ème Victoires de la musique.

www.radioelvis.fr

Vendredi 9 juin

Arno

Le monde qu'Arno chante dans Je veux vivre, poignant blues urbain extrait de son nouvel album Human Incognito, est un beau monde, mais il n'existe pas. "C'est une utopie", avoue le chanteur, auteur et compositeur. "Mais il faut bien rester posi f, hein ? Etre néga f n'a jamais aidé à faire avancer les choses. Et moi, je veux avan- cer..." Avec l'expérience et l'inspira on ins nc ve qu'on lui connaît, le challenge pour Arno aujourd'hui n'est pas tant d'enregistrer un nouvel album mais bien de ne pas se répéter. "J'ai déjà fait trente-deux albums studio dans ma vie. Avec Tjens Cou- ter, TC Ma c, The Subrovniks, Charles et les Lulus, Charles and The White Trash Eu- ropean Blues Connec on et sous le nom d'Arno bien sûr...

A chaque fois, je me dis que je ne dois pas faire la même chose que sur mon disque précédent et c'est de plus en plus di cile. Il m'arrive de passer des nuits blanches à cause de ça. Mais une fois que j'ai trouvé ce que je veux, ca va très vite. Je suis un impulsif. Pour Human Incognito, j'ai souhaité privilégier une démarche organique.

Il y a beaucoup moins de synthés et de claviers que sur mes albums précédents. Human Incognito, c'est ma voix, des guitares, une basse et une ba erie... Tu vois un peu le bazar ?"
www.arno.be

Samedi 10 juin

PERCEPOLIS

Un rap spirituel, empreint de lyrisme et de philosophie. Porté par son Mc guitariste, c’est dans le courant de l’année 2013 que le groupe trouve sa forme actuelle. Les trois musiciens, originaires d’horizons et d’univers musicaux di érents (le rap, l’élec- tro, le funk ou le jazz), se retrouvent ainsi à Toulouse autour du Hip-Hop pour faire évoluer leur musique.

Sur scène, les trois ar stes tentent de vivre leur vérité́ avec le public et partagent une émo on riche et vivace. Grâce à un set énergique et par des morceaux in - mistes ou totalement entrainants, Percepolis fait voyager le spectateur dans son univers, la musique pour religion, l’ivresse de vérité comme courant. www.percepolis.fr

JAHNERATION

Jahnera on est un duo de chanteurs parisiens (Theo & Ogach). Ils a ûtent depuis 2009 leurs plumes et leurs ows sur un Reggae/Hip-Hop bien à eux.
C’est avec la sor e sur YouTube de « Me nah fed up » en featuring avec Naâman et de « The Answer » que le projet musical démarre véritablement en 2011. Début 2013, le duo sort un premier EP 6 tres auto-produit, The Foreword. Le disque ren- contre un accueil très posi f de la part d'un public déjà élargi.

En 2015, Jahnera on franchit une étape importante dans son développement en intégrant le label Ovastand. Une nouvelle équipe de 4 musiciens est formée, une vingtaine de concerts est donnée. En 2016, c’est plus de 60 dates qui s’enchaînent, aussi bien en France qu’à l’étranger avec notamment une tournée indienne en jan- vier dernier. Jahnera on propose ainsi un univers musical e cace, qui sait con- vaincre les foules grâce à des mélodies accrocheuses et des paroles encourageantes, vives et remplies d'espoir. Les clips « No Want » et « Reload » (tourné en Inde) sor- tent et cumulent 1 million de vues rapidement.

www.jahnera on.com

Samedi 10 juin

MHD

Véritable phénomène, la série AfroTrap compte plus de 150 millions de vues sur YouTube. Grâce à sa grande musicalité, largement inspirée des sonorités africaines, MHD est désormais partagé partout sur les réseaux sociaux. Son tre Champions League est devenu un hymne. L'ar ste qui est sur toutes les lèvres a réussi, en moins de trois mois, à imposer son style et sa personnalité, un succès fulgurant qui fait cer- tainement de lui l'ar ste le plus a endu de 2017 !

www.facebook.com/O cialMHD

DJ DJEL

Dj Djel aka Diamond Cu er est un Dj & Beatmaker originaire de Marseille (France), né à Belsunce, c’est dans ce quar er populaire du centre ville qu’il va découvrir le HIP-HOP dés 1989. A ce e époque, les premiers b.boys (Akhenaton du groupe IAM, Faf La Rage, Boss One du 3eme Oeil...) se regroupent au Vieux-Port.

A peine âgé de 15 ans, Dj Djel va s’essayer à toutes les disciplines de la culture HI- PHOP, d’abord la danse et ses 1ères scènes, puis le gra , il réalise encore aujour- d’hui la plupart de ses logos et visuels, et le rap, qu’il préfèrera rapidement laisser aux MC. Le son l’intéresse et il mixe ses 1ers morceaux rap avec du matériel de ré- cup. : une enceinte, une vieille pla ne maison, un lecteur K7 et l’ampli des potes. Son 1er collec f de rap est rapidement créé avec les Dj marseillais Dj Garet & Dr No : le «J.V.C Crew». C’est l’heure des 1ers mixes lors de soirées squats... A ce e même période, il provoque avec Pone, concepteur musical & ar ste gra , la rencontre des membres de son futur groupe: la Fonky Family.

www.djdjel.com

Dimanche 11 juin

Bernard Lavilliers en duo avec Mahut

« Le Comptoir des Voyageurs » / Bernard Lavilliers en toute in mité.
On a tous en nous des mélodies et des mots forts, puissants, vibrants de Bernard Lavilliers.
Comme un retour à l'essen el, redécouvrez Bernard Lavilliers comme vous l'avez rarement vu, seul avec ses guitares, accompagné aux percussions par son ami et complice Mahut.
Il revisitera son répertoire et celui des grands poètes qu'il a ec onne.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI