Hérault - Clermont l'Hérault - Le directeur du cinéma licencié : l'ACCILR monte au créneau !

Hérault - Clermont l'Hérault - Le directeur du cinéma licencié : l'ACCILR monte au créneau !

Hérault - Clermont l'Hérault - Le directeur du cinéma licencié : l'ACCILR monte au créneau !

Par Le CA de l’ACCILR, le 09 Juin 2020

A l’attention des Elus et des candidats à la Ville de Clermont l’Hérault, des spectateurs du Cinéma Alain Resnais, des professionnels de l’exploitation Cinématographique

Nous, exploitants et directeurs de salle de Cinéma, membres du Conseil d’Administration de l’ACCIRL, sommes totalement abasourdis car nous venons d’apprendre le licenciement de notre collègue Rémi Hussenot, directeur du Cinéma Alain Resnais depuis 19 ans mais aussi Président de l’ACCILR.

Comment, dans le contexte actuel que traversent les salles de cinéma, à une dizaine de jours de la réouverture des salles de cinéma, peut-on licencier un professionnel expérimenté, reconnu par toute la profession de l’exploitation cinématographique tant au niveau régional que national, après plus de 25 ans dans la profession et 19 ans au sein d’une même salle de cinéma ?

La faute principale reprochée à notre collègue est sa trop grande liberté dans la gestion de la salle de cinéma. Depuis 6 mois, soudainement et étrangement en pleine période électorale, la liberté de gestion, d’animation, d’autonomie (création d’un circuit itinérant), d’un directeur de salle de cinéma est remise en cause, par le Président et la Vice-Présidente de l’association qui gère le cinéma.

En dehors du fait que cette liberté et cet engagement, propre à chaque directeur, donnent à la salle de cinéma toute son identité, force est de constater que le Cinéma Alain Resnais rayonne aujourd’hui tant par la qualité de ses résultats en terme de fréquentation que par sa programmation et ses animations, fruits du travail d’une équipe menée par un directeur aujourd’hui soutenu par la profession.

Rémi Hussenot, en plus de sa casquette de directeur de salle de cinéma Art et Essai à Clermont l’Hérault, est aussi, preuve de son engagement, Président de l’ACCIRL, association régionale qui représente les exploitants et directeurs de salles de cinéma et de circuits itinérants de la Région. Il est également membre de la Commission Art et Essai de la région Grand Sud (nommé par le CNC), membre de la Commission Petite exploitation de la Fédération Nationale des Cinémas Français et membre du groupe Action Promotion de l’Association Française des cinémas d’Art et d’Essai (Afcae).

Nous déplorons non seulement les méthodes de licenciement (licencier en pleine crise COVID, un professionnel de + de 50 ans) mais aussi le timing, à l’heure où toute la profession tente de redresser la tête pour accueillir à nouveau les spectateurs dans de bonnes conditions.

Nous espérons vivement que les spectateurs et professionnels soutiendront Rémi Hussenot dans son combat qui aujourd’hui n’est pas seulement le sien mais aussi le nôtre, pour qu’il retrouve son poste et sa liberté de directeur à la mesure de l’engagement dont il a toujours fait preuve au sein du cinéma Alain Resnais, de la profession, comme au sein de l’ACCILR. 

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI