Perpignan - LOUIS ALIOT : Mais dans quel département vivons-nous ?

Perpignan - LOUIS ALIOT : Mais dans quel département vivons-nous ?

Perpignan - LOUIS ALIOT : Mais dans quel département vivons-nous ?

Par LOUIS ALIOT, le 05 Juin 2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LOUIS ALIOT

En réponse au plan de relance de Jean-Marc PUJOL Président de la Communauté urbaine de Perpignan

Mais dans quel département vivons-nous ?

Il y a vraiment un problème démocratique dans la gouvernance de la Communauté Urbaine de Perpignan.

En lisant la presse ce matin, j'ai pris connaissance des grandes lignes de d'un prétendu plan de relance qui a surpris la plupart des élus et professionnels et qui n'est que l'addition de tous les projets déjà existants dans les cartons pour les prochaines années.

Alors que le budget 2020 n'a même pas été voté, alors que je demande, avec d'autres, depuis plus d'un mois un débat sur l'avenir économique au sein de la Communauté Urbaine en y associant tous les acteurs de la vie économique du département. Pas une réponse. Pas un mot. Rien. (https://www.ouillade.eu/politique/perpignan-crise-sanitaire-le-depute-louis-aliot-demande-au-maire-de-sengager-concretement-dans-le-soutien-a-nos-entreprises/208264)

Pas de concertation, pas de discussion, pas de débat et voilà qu'en un coup de baguette magique le maire-candidat, en pleine campagne électorale et en ballotage très défavorable, se transforme en père Noel et dégaine dans la précipitation un plan de 750 millions d'Euros.

Cette technique consistant à mettre tout le monde devant le fait accompli. C'est le fait du prince.

Pas moins que ça. C'est proprement délirant et surtout très inquiétant pour la conception démocratique de certaines personnalités locales. Même le département, pourtant à majorité réputée de gauche, avait ouvert le débat sur son plan d'investissement de 500 millions. Ici rien. Le prince convoque et décide sans se soucier du reste. C'est un scandale. Et l'urgence liée aux conséquences du COVID ne change pas le fond du problème : Quelle est notre stratégie pour l'avenir ?

Comment peut-on croire, comment peut-on imaginer, qu'un maire en très grande difficulté, puisse décider seul d'un tel plan d'investissement sans en avoir parlé à tous les membres de la CU (majorité comme opposition) et sans avoir ouvert un vaste débat avec tous les professionnels de tous les secteurs d'activités ?

Certes les consulaires sont là, mais beaucoup d'autres manquent à l'appel et ce plan approximatif n'est pas susceptible de redonner à notre économie les soutiens indispensables dont elle aurait besoin.

Bref. Un coup de Com pour tenter de sauver son siège et celui de ses obligés alors que tout le monde connait l'extrême difficulté que connaît la communauté urbaine et que la chambre régionale des comptes avait pointé des fragilités très inquiétantes et très précises dont personne ne parle.

Je suis vraiment surpris d'une telle initiative et d'un tel procédé et les premiers messages de certains élus prouvent que je ne suis pas le seul.

Qui va payer ? Comment financer un tel plan ? A ce niveau-là, personne n'y croit et les effets d'annonce n'y changeront rien, pas plus que les aides déjà opérationnelles proposées par la Région ou le Département. Bref du bricolage pour tenter de sauver les meubles d'un système.

Sans ouvrir le débat rien ne sera possible. Sans concertation tout n'est que promesse et l'étude attentive de ce plan démontre la précipitation et la panique d'un maire qui additionne ce qui existe déjà sans avoir de vision à long terme.

Dès mon élection, je demanderai l'ouverture de ce grand débat pour l'avenir de notre territoire afin que la prochaine CU, dans la concertation et le dialogue, décide collectivement dans l'intérêt général des investissements et des projets qui permettront la relance, l'emploi et l'attractivité.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI