Grau du Roi - RECOLAG : Récifs artificiels pour les juvéniles de poissons dans la lagune de Salonique !

Grau du Roi - RECOLAG : Récifs artificiels pour les juvéniles de poissons dans la lagune de Salonique !

Grau du Roi - RECOLAG : Récifs artificiels pour les juvéniles de poissons dans la lagune de Salonique !

Par Matthieu Lapinski Biologiste marin , le 02 Juin 2020

AMÉLIORER LA CONNECTIVITÉ ENTRE MER ET LAGUNE POUR LES POISSONS EN OCCITANIE

L’urbanisation du trait de côte (mission RACINE) associée à l’expansion des zones de salins ont fortement modifié le fonctionnement écologique des petits fonds côtiers et des milieux lagunaires du littoral d’Occitanie. Le territoire de la commune balnéaire du Grau-du-Roi possède désormais certaines des dernières masses d’eau qui assurent toujours la connectivité avec la mer et susceptibles de remplir les fonctions écologiques et écosystémiques caractéristiques des écosystèmes lagunaires d’Occitanie. L’une d’entre elles, la lagune de Salonique, représente une surface de près de 22 ha située en plein cœur de la commune du Grau-du-Roi.

Cette lagune euryhaline peu profonde continue de remplir en partie différentes fonctions écologiques essentielles à l’accomplissement du cycle de vie de nombreuses espèces marines. Annuellement, elle remplit une fonction de nurserie pour différentes espèces de poissons au stade juvénile comme la daurade, le loup, le sar ou encore l’anguille. Son fonctionnement écologique n’en demeure pas moins limité en comparaison au fonctionnement historique du littoral côtier du Grau-du-Roi et du reste de la Petite-Camargue.

En effet, un chenal maritime artificialisé de près de 2 km sépare la lagune de Salonique de la pleine mer. L’absence d’habitats et d’abris intermédiaires pour les stades larvaires qui cherchent volontairement à rejoindre la lagune en empruntant ce linéaire limite la fonctionnalité de nurserie de l’étang de Salonique.

Les graus aujourd’hui artificialisés représentent des corridors écologiques pour les juvéniles de poissons entre la mer Méditerranée et les lagunes.

Les juvéniles de poissons (loups, daurades, sars, anguilles…)  empruntent les canaux et ports pour rejoindre les lagunes d’Occitanie

LE PROJET LAURÉAT RECOLAG SUR LE TERRITOIRE DU GRAU-DU-ROI ET DE PORT-CAMARGUE

Le projet RECOLAG (Restauration Ecologique expérimentale de la COnnectivité mer/LAGune) a été lauréat de l’appel à projets « Restauration écologique des petits côtiers de Méditerranée et Biodiversité » lancé en 2018 par le Pole Mer Méditerranée en partenariat avec l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, la Région Occitanie, la Région Provence Alpes Côte d’Azur et la DIRM Méditerranée.

Porté par l’entreprise montpelliéraine de génie écologique Seaboost et le bureau d’études Biotope basé à Mèze, RECOLAG vise à expérimenter pendant 18 mois des techniques de génie écologique innovantes sur la commune du Grau-du-Roi ciblant la fonction de nurserie pour les poissons. Il a pour principal objectif d’étudier l’intérêt écologique de l’installation d’habitats artificiels relais en pieds d’ouvrages maritimes visant à accueillir chaque année les juvéniles de poissons.

Ces habitats relais visent à faciliter l’entrée des juvéniles dans la lagune, leur développement en son sein ainsi que leur sortie de l’écosystème lagunaire urbain de Salonique vers les populations adultes en mer.

Schéma du territoire maritime du Grau-du-Roi et de Port-Camargue et des actions de génie écologique du projet RECOLAG visant à améliorer la fonction de nurserie de la lagune de Salonique et du chenal maritime associé

IMMERSIONS DES NURSERIES CONNECTIVITÉ

Des nurseries artificielles nouvelle génération de près d’une tonne appelée module Connectivité ont été développées par l’entreprise Seaboost. Constitués de matériaux coquillés recyclés, de bambous, d’herbiers artificiels, des oursins biomimétiques et d’une structure en béton poreux bas carbone éco-conçu, ces micro-habitats pour les poissons visent à offrir abris et alimentation aux juvéniles de poissons en phase de migration chaque année depuis les graus artificialisés jusqu’à l’entrée des lagunes d’Occitanie. Les juvéniles de poissons (loups, daruades, sars, anguilles…) qui grandissent pourront alors rejoindre les populations adultes dont les stocks sont globalement en réduction sur nos côtes.

Fabriqués localement à Assas dans les installations de l’entreprise Superbloc (fourniture du ciment par l’entreprise Calcia), 18 récifs artificiels seront immergés cette semaine au Grau-du-Roi.

Un suivi scientifique a été engagé sur 7 mois en 2019 (état initial sans modules immergés) et sera renouvelé en 2020 avec les modules en place.

Il sera assuré par le bureau d’études Biotope afin d’évaluer l’efficacité écologique des dispositifs pour les juvéniles de poissons et les potentielles optimisation pour restaurer à grande échelle les fonctionnalités écologiques des autres graus artificialisés d’Occitanie.

Grau du Roi - RECOLAG : Récifs artificiels pour les juvéniles de poissons dans la lagune de Salonique !

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI