Tarbes - HAUTES PYRÉNÉES - TARBES - Rencontre d’Auteur – Bernard David Samedi 6 mai à 10h30

Tarbes - HAUTES PYRÉNÉES - TARBES -  Rencontre d’Auteur – Bernard David    Samedi 6 mai à 10h30

Tarbes - HAUTES PYRÉNÉES - TARBES - Rencontre d’Auteur – Bernard David Samedi 6 mai à 10h30

Par Ville de TARBES, le 30 Avril 2017

Samedi 6 mai à 10h30 : rencontre avec Bernard David Médiathèque Louis Aragon – 31, rue André Fourcade 65000 Tarbes

Les pudeurs du sujet et l'obscénité de l'époque.

C'est sous ce titre que l'École de psychanalyse des forums du champ lacanien, la médiathèque Louis Aragon et la librairie Les beaux jours, invitent David Bernard, psychanalyste à Rennes, maître de conférences à l'Université. Il participera à une matinée d'échanges autour de sa contribution dans l'ouvrage collectif Effraction de la pudeur, Eres, coll. Centre Primo Levi, 2016, sous la direction de Claire Christien-Prouet.

Dans cet ouvrage, philosophes, psychanalystes, juristes et artistes ont été invités par le Centre Primo Levi à réfléchir, face aux personnes victimes de violences politiques, sur les moyens de reconstruire une pudeur, de protéger ce qu'il en reste, d'inventer des manières de dire et de faire avec la pudeur comme socle commun.
A rebours des prises de position de certains qui en font une valeur purement sociale et morale éminemment variable, simple fruit d'un apprentissage, d'une soumission, d'une intériorisation, d'une norme changeant selon l'histoire et la géographie, les auteurs considèrent la pudeur comme essentielle à produire.

Contrairement à la pudibonderie, à la pruderie, à la décence, la pudeur est une vertu qui ne se professe ni ne se prescrit. N'y a-t’ il pas toujours de l'impudeur à se dire pudique ? La pudeur n'est-elle pas plutôt ce bord qui, à la fois, relie et sépare de l'intrusion immanquable du regard de l'autre ?

Si l'obscénité se décline à notre époque par un surplus d'intrusion de l'image et de la connexion, elle ne s'y réduit pas et reste inhérente au désir de montrer. Les oreilles n'ayant pas de paupières, comment une psychanalyse peut-elle participer à la reconstruction d'un espace psychique où chacun trouvera une façon de traiter les débordements du dedans et les empiétements du dehors ?

C'est à cette réflexion essentielle menée par David Bernard que nous vous invitons à participer à la médiathèque ce samedi 6 mai à 10h30.

Entrée libre.
Plus d’information au 05 62 44 38 96

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI