Occitanie - Rencontre avec Hervé Bizeul, un viticulteur pas comme les autres.

Occitanie - Rencontre avec Hervé Bizeul, un viticulteur pas comme les autres.

Occitanie - Rencontre avec Hervé Bizeul, un viticulteur pas comme les autres.

Alors que les vendanges ont commencée un peu partout en Occitanie, allons à la rencontre d’une vigneron hors normes.

Le monde du vin est rempli de personnages, d’hommes de caractère, de fortes personnalités, parfois d’ours.

Hervé Bizeul, l’homme qui a créé le Clos des Fées, dans les Pyrénées Orientales, correspond à plusieurs de ces qualificatifs, mais celui qui lui correspond le mieux est Iconoclaste. C’est d’ailleurs lui qui s’est défini comme cela quand j’ai eu la chance de le rencontrer dans son Domaine.

Hervé Bizeul a eu plusieurs vies, de sommelier dans des grands établissements à journaliste, en passant par collaborateur de Jean Pierre Coffe, il a voulu un jour voir si faire du vin comme il l’imagine, comme il en a envie, était une possibilité en Roussillon.

Il a débuté dans son garage à Vingrau, à quelques kilomètres de Rivesaltes. Quelques hectares de vignes, un peu de savoir faire très personnel et les premières cuvées sont arrivées. 

Au fur et à mesure, fort de ses immenses connaissances dans les vins de France, il a choisi des terroirs où planter des vignes, s’affranchissant des habitudes régionales pour introduire des cépages afin de créer les vins qu’il avait imaginé, avec des assemblages très personnels. 

Ainsi sont nées, entres autres, les cuvées De Battre Mon Cœur s’Est Arrêté et Un Faune Avec Son Fifre, les noms sont tirés de l’imagination de Bizeul et de ses lectures de poésies.

Afin d’étayer ses explications, des verres Zalto sont sur le comptoir. Du vin est servi.

Pourquoi utiliser des Zalto dans un chai ? Pour que le poids du verre apporte de la légèreté au vin... quoi répondre à cela ? 

Hervé Bizeul explique ensuite que son vin, les Sorcières Rouge, est un vin qu’il a choisi de ne pas rendre trop élaboré, afin de répondre à une demande de vin facile à boire. A 12,50€, ce vin, majoritairement issu de Syrah, est selon lui l’arque type du bon produit.

Le Clos des Fées Vieilles Vignes est pour lui, son vin fédérateur. Il respecte l’ADN de l’AOC Côtes du Roussillon. Si on ne sait pas quoi boire au restaurant, ce vin satisfera toujours.

Quand arrive dans le verre, un peu de vin à la robe sombre et au nez inoubliable, la magie opère. Hervé Bizeul dit humblement que c’est juste une petite parcelle de vieux Grenache Noir, travaillée avec amour.

Le palais est tapissé de tannins surprenants, le fruit explose en bouche, la salive monte instantanément et là, on commence à compter les nombreuses secondes de longueur en bouche... interminable et intense. Quelle claque immense !!! On n’oublie jamais la première fois qu’on goûte La Petite Sibérie.

Pour justifier le prix, il explique qu’il refuse d’entendre quelqu’un lui dire que cette bouteille est trop chère. Il répond à cela que ce n’est pas une question de moyens financiers mais de manque d’amis. La partager avec des amis et avoir un immense plaisir gustatif, ça n’a pas de prix. Enfin si, 200€.

La bouteille d’après est un grand bond en arrière, puisque Modeste, une bouteille à 8€ est volontairement placée derrière la Petite Sibérie pour montrer que le prix est accessoire dans la notion de plaisir.

La dégustation des nombreux vins qui ont été présentés a été exceptionnelle, avec en point d’orgue, un bonbon, une pépite qui ne sort du frigo qu’à de rares occasions.

Un vin doux, assemblage de Muscat gros grains et petits grains, une merveille d’équilibre et de sucrosité raffinée. 

En conclusion, Hervé Bizeul est un charmeur sous ses airs d’ours mal coiffé. Il est impressionnant de culture et d’intelligence, capable de citer Nietzsche ou Roger Dion en pleine dégustation et d’enchaîner avec un trait d’esprit abrupte et tout de même clairvoyant. Ses vins sont à son image, étranges, recherchés, pas banals, particulièrement intéressants et parfois dérangeants.

Si vous avez envie de découvrir un univers à part dans le monde des viticulteurs, le Clos des Fées est le Domaine qu’il faut visiter. Si vous avez la chance de croiser Hervé Bizeul, vous n’en sortirez pas indemne, cela vous marquera et vous fera regarder la profession de vigneron bien différemment après.

Venez découvrir mes chroniques et mes récits autour du vin sur Instagram 

@les_vins_du_capitaine

Occitanie - Rencontre avec Hervé Bizeul, un viticulteur pas comme les autres.

Occitanie - Rencontre avec Hervé Bizeul, un viticulteur pas comme les autres.

Occitanie - Rencontre avec Hervé Bizeul, un viticulteur pas comme les autres.

Laurent CapitWine @les_vins_du_capitaine (10-09-19)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

Hérault - Plus de moyens pour la Police Municipale de Béziers

Hérault - Games Weekend : salon du jeux vidéo les 28 et 29 septembre 2019

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité l'actualité de la région Occitanie Occitanie-Tribune.