Béziers - Les faits, il n'y a que ça de vrai : aucune odeur au niveau de la Polyclinique Saint-Privat

Béziers - Les faits, il n'y a que ça de vrai : aucune odeur au niveau de la Polyclinique Saint-Privat

Béziers - Les faits, il n'y a que ça de vrai : aucune odeur au niveau de la Polyclinique Saint-Privat

Halte à la désinformation et aux appréciations personnelles. Aux rumeurs d’odeurs perçues hier aux abords de la Polyclinique Saint-Privat et qui proviendraient du centre d'enfouissement autorisé à Montimas (ISDND), l’Agglo oppose la vérification scientifique, la réactivité vis-à-vis de ses habitants et l’investigation rigoureuse: sur la base des éléments ci-dessous, les odeurs ne proviennent pas de Montimas. D'autres sources sont toujours possibles.

L’Agglomération Béziers Méditerranée a été saisie hier matin pour des odeurs ressenties au niveau de la Polyclinique Saint-Privat.

Immédiatement, les services de l’Agglomération ont procédé à des vérifications suite ce signalement la mettant en cause :

- Plusieurs agents de l’Agglo étaient présents sur site à l'heure citée. Aucun d’eux n’a signalé la moindre anomalie au regard des normes et procédures appliquées : aucune odeur dans le sens signalé n'a été relevée.
- Des vérifications sur les taux de gaz H2S ont été aussitôt effectuées : ils n’indiquent aucun pic, ni aucune valeur anormale ou injustifiée.

- Par ailleurs, météorologiquement, les vents n'étaient pas d'Est hier matin, mais Nord, Nord ouest, (relevé station météo). Donc si odeurs il y avait sur le site de Montimas, elles ne pouvaient se diriger vers la Polyclinique Saint-Privat.
- Le "réseau de nez" mis en place, avec le concours de l'organisme indépendant et reconnu, ATMO'Occitanie, a été interrogé; il ne mentionne aucun signalement.

- Les équipes de l'Agglo ont été mises en veille et ont effectué plusieurs rondes et rien n'a été repéré ou signalé. Ce matin encore, rien n’a été relevé de particulier.

L’Agglomération Béziers Méditerranée tient donc à rassurer les personnels de la Polyclinique Saint-Privat.

À toutes fins utiles, le "réseau de nez" en place, qui sert d'instrument de mesure et d'observatoire, est libre d'accès; toute personne peut s'y inscrire et s'y impliquer. Nous invitions les personnes de la Polyclinique Saint-Privat qui le souhaiteraient et sensibles à cette problématique à le rejoindre.

VILLE DE BEZIERS (22-08-19)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité l'actualité de la région Occitanie Occitanie-Tribune.