France - Projet iGEM 2019

France - Projet iGEM 2019

 

Bonjour,

Nous sommes 15 étudiants de Montpellier encadrés par des chercheurs du Centre de Biochimie Structurale. Nous allons présenter devant 3.000 étudiants et des chercheurs du monde entier, dans le cadre d’une compétition international de biologie synthétique (IGEM), notre travail de recherche en biologie synthétique portant sur un nouvel outil moléculaire médical. Celui-ci pourrait aider à lutter contre la résistance bactérienne aux antibiotiques. 

 

«Aujourd’hui, la résistance bactérienne aux antibiotiques est un grave problème de santé publique mondial qui progresse très rapidement. En France, chaque année, plus de 150 000 patients développent une infection liée à une bactérie multirésistante, et plus de 12 500 personnes en meurent», estime le Dr Jean Carlet sur les antibiotiques. 

 

Les β-lactamines sont les antibiotiques les plus utilisés dans la pratique clinique courante. Dans le cas des bacilles à Gram négatif, la résistance bactérienne aux β-lactamines est due principalement à la production d’enzymes (β-lactamases). Les infections causées par des bactéries productrices de β-lactamases présentent un risque accru d’échec thérapeutique et sont associées à des hospitalisations prolongées et des surcoûts liés aux soins. 

 

Face à la problématique de la résistance bactérienne aux β-lactamines, nous avons développé l’idée d’un nouvel outil moléculaire médical qui porte le nom de Karma ( Knot And ReMove Antigens ). Notre  objectif est de pouvoir utiliser notre outil Karma contenant un VHH spécifique contre la ß-lactamase et de la dégrader grâce à une protéase aspécifique couplée via un linker à ce VHH. Le VHH est un petit anticorps : c’est un élément de base de la défense de notre organisme. Il permet de cibler des éléments spécifiques et d’attirer certaines cellules immunitaires jusqu’à eux. 

Actuellement, l'un des moyens qui tente d'améliorer l’efficacité des antibiotiques est de rajouter dans les antibiotiques des VHH seuls qui diminuent la résistance des bactéries à l'antibiotique en visant l'endroit actif de la ß-lactamase. Cela ne détruit donc pas la résistance mais diminue leur action.

 

Dans un mois, Karma sera présenté officiellement sur le célèbre campus américain du MIT de Boston à la compétition IGEM, un congrès et concours scientifique international réputé qui réunira plus de 45 pays, une communauté de plus de 30 000 personnes et des chercheurs du monde entier. 

 

Même si la compétition international n’est pas à but lucratif, elle est philanthropique  . L’inscription au concours est de 690 dollars par participant, ce qui permet uniquement d’avoir le droit de participer au rassemblement iGEM de Boston. L’intégralité du projet (expériences au laboratoire, communication, événements avec le grand public, voyage à Boston…) nécessite un budget beaucoup plus conséquent. La recherche de sponsors par le biais de la publicité est un point essentiel à ce projet.

Profiter d’une visibilité accrue auprès du grand public nous permettrait de faire une grande avancée de notre projet, et apparaître au sein de votre journal serait une grande fierté pour nous.

 

Si vous avez besoin de plus amples renseignements, ce serait avec plaisir que je vous les procurerais

France - Projet iGEM 2019

France - Projet iGEM 2019

Maria Inés BURGOS (20-08-19)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité l'actualité de la région Occitanie Occitanie-Tribune.