Mende - LOZÈRE - MARVEJOLS - MENDE : Osez courir la légende ! LE 23 Juillet 2017

Mende - LOZÈRE - MARVEJOLS - MENDE : Osez courir la légende ! LE  23 Juillet 2017

Mende - LOZÈRE - MARVEJOLS - MENDE : Osez courir la légende ! LE 23 Juillet 2017

LOZÈRE - MARVEJOLS - MENDE : Osez courir la légende ! LE  23 Juillet 2017
 
Aujourd’hui, le semi-Marathon Marvejols – Mende est considéré comme une des courses à ne pas manquer en France, sa réputation a largement franchi les frontières et l’on y revient avec grand plaisir.
 
Les paysages, l’animation tout au long du parcours, l’amitié, la fièvre du dimanche soir, tout est là afin que le sport soit une fête avant tout.
Semi-Marathon Marvejols Mende – Parcours
 
Description de l’épreuve :
8 heures du matin, départ de la « Marche sur le Parcours »
9 heures du matin, départ de la « Course de Légende ».
Venus d’horizons lointains et des quatre coins de France, près de 5000 coureurs jeunes et moins jeunes : tous amoureux de la course route, s’élancent sur un profil sinueux et montagneux de 22,4 km au milieu de magnifiques paysages Lozériens.
Après quelques minutes de course déjà la longue file des concurrents s’étire…
 
Bouldoire
Tout au long du parcours la foule, les musiciens, les danseurs, les nombreux bénévoles ( plus de 550 ) sont là pour vous encourager.
Direction le Pont des Ecureuils
On commence par les 5 km de faux-plat de Bouldoire, le Pont des Ecureuils ( 698 m ) et surtout les deux cols Mythiques.
 
« Ici commence l’enfer »
Le ravitaillement du Pont des Ecureuils… Ici commence l’ENFER !!!
Tout d’abord la côte de Goudard et quelle côte!!!. ( 1023 m), ensuite arrive la terrible descente vers Valcroze jusqu’à la baraque de la Planchette ( 688 m).
Puis l’on grimpe la côte de Chabrits ( 960 m ) , il ne reste plus qu’à « plonger » sur Mende pour une ultime grimpette en ville avant l’ arrivée au Foirail.
 
L’Arrivée
Enfin la délivrance et la satisfaction d’avoir participé et terminé le mythique Marvejols-Mende.
Il est 10 h 20 et on parle déjà de l’Après-course : le dimanche soir mais surtout, de la prochaine course « le Tour de ville la nuit tombée dans une tenue plus que légère ».
 
« Le Rendez-vous est donné, malgré les souffrances ».
 
Les avaleurs de Bitume seront toujours là !
OCCITANIE TRIBUNE - Florence DENESTEBE (18-04-17)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité l'actualité de la région Occitanie Occitanie-Tribune.