Saint Girons - SAINT GIRONS ( 09 ) Compte-rendu du 7ème concours international de violon  Marie Cantagrill

Saint Girons - SAINT GIRONS ( 09 ) Compte-rendu du 7ème concours international de violon  Marie Cantagrill

Saint Girons - SAINT GIRONS ( 09 ) Compte-rendu du 7ème concours international de violon  Marie Cantagrill

Compte-rendu du 7ème concours international de violon  Marie Cantagrill

La bulgare, Kristina Georgieva, remporte le 1er Prix de l’Excellence !

Pour sa 7ème édition, le concours international de violon a pris, cette année, une ampleur exceptionnelle  avec un niveau violonistique qui « monte », 35 candidats, en excellence, de 22 nationalités différentes, et qui étudient et travaillent le violon  dans plus de 17 pays différents dans le monde ! La ville de Saint-Girons accueillait, pour la 3ème année, cette manifestation de haut niveau, avec chaleur et bienveillance, notamment en mettant, à la disposition de Musique et Partage en Couserans, la Salle Max Linder ainsi que le Salon d’Honneur, où s’est tenu l’exposition de lutherie, et des salles de répétition. La soirée de clôture s’est déroulée en présence des élus de l’Intercommunalité, MM. Vigneau et Puech, de M. le sous-préfet de St-Girons,  Franck Dorge, ainsi que de François Murillo, maire de la capitale du Couserans,  qui ouvrait la soirée en rappelant l’importance de ce concours pour les jeunes, la culture et le territoire. Il faut noter aussi la présence de René Clastres, Maire de Montégut Couserans (commune qui participe aux subventions du concours) et de Thierry Tourné, 1er adjoint à la mairie de St –Girons, l’un des « piliers » de l’organisation du concours.                                                                                              Ensuite, dans son intervention, Marie Cantagrill rappelait aux candidats que les résultats ne sont qu’une « photo » d’un moment et ne préjugent pas de leur avenir ; elle rappelait que Ravel a raté 5 fois le Prix de Rome…. ! Alors, que tous ceux qui n’ont pas été primés ne soient pas déçus et continuent leur « chemin ». Puis elle présentait les membres du jury chaleureusement applaudis et elle remerciait les sponsors, les donateurs et les familles accueillantes dont le nombre a augmenté considérablement cette année, indiquant une implication de plus en plus forte des couserannais !
C’était enfin la remise des prix, et, à ce propos, il faut souligner que c’est une magnifique prestation qu’a offerte la candidate bulgare, dans la Salle Max Linder, ce dimanche matin 7 juillet, dernier jour des épreuves de la catégorie Excellence ! Après l’exécution parfaite du  24ème Caprice de Paganini et la Chaconne de Bach, cette jeune violoniste de 18 ans, a ému le jury comme le public en interprétant admirablement et avec chaleur, le concerto de Brahms (1er mouvement), puis Odessa, la pièce contemporaine de Jason Meyer, violoniste, compositeur et membre du jury. Ce 1er Prix a été  offert par le  Rotary Club de St Girons et le District 1700, représentée à cette occasion  par Edith Sorine, présidente du Club couserannais.  Le 2ème Prix est revenu à la sud-coréenne, Nan Joo Lee, 21 ans, dont le niveau violonistique n’a, lui non plus, rien à envier  aux meilleurs dans le monde ! Et c’est Jean-Noël Vigneau qui le lui remettait car ce prix était offert par l’Intercommunalité Couserans-Pyrénées. Quant au 3ème Prix, Cécile Molle du Crédit Mutuel (qui a offert ce Prix) le remettait à Sophia Fournier, violoniste française de 20 ans, qui étudie au C.N.S.M de Lyon, pour sa très belle prestation !                                                      D’autres Prix ont été attribués par le jury, lors des 3 jours d’épreuves de l’Excellence, comme le  Prix contemporain pour la meilleure interprétation de la pièce de Jason Meyer, qui a récompensé le jeune ouszbek de Singapour, Bobur Eshpulatov ; le Prix du Son offert par le Luthier Christophe Destannes, et remis à Iris Scialom et Reika Sato ; le Prix Peyras, offert par la ville de Saint-Lizier et remis à l’italienne, Fedrica Tranzillo, et à l’allemande, Hannha Gramb; mais aussi, 3 prix spéciaux de l’association Musique et Partage en Couserans ont été remis à César Nikolai Laporev de Belgique, au roumain, Sabin-Laviniu PENEA et à Marton Vorosvary, hongrois ; enfin des prix d’encouragement ont été décernés à 7 candidats : Lydie Duffau, Emilya Gasparyan, Sara Isabelle Ispas, Miquel Muniz-Galdon, Rebecca Normand-Condat, Rachel Sintzel et Elena Watson-Perry.                                                                                        Et le violon du luthier, Sylvain Tournaire, a été prêté cette année (pour un durée d’un an) à l’arménienne-grecque, Emilya Gasparyan, de Thessalonie, qui bénéficie ainsi d’un instrument de qualité, à la hauteur de ses qualités et de sont ravail. Rappelons que ce violon, copie de celui de Marie Cantagrill, a été fabriqué par Sylvain Tournaire, financé par une bourse de la Fondation de la Banque Populaire  en vue de le prêter à un candidat chaque année.    

Rappelons que les 1er Prix de chaque catégorie sont invités à venir jouer avec l’Orchestre de Chambre d’Ariège le samedi 5 octobre prochain dans la Salle Max Linder.                                                                                               

OCCITANIE TRIBUNE (11-07-19)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité l'actualité de la région Occitanie Occitanie-Tribune.