France - FRANCE - Nouvelles attributions de la Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme

France - FRANCE - Nouvelles attributions de la Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme

France - FRANCE - Nouvelles attributions de la Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme

Une nouvelle promotion de la Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme est publiée ce jour au Journal officiel. Elle rend hommage à 137 victimes et salue leur résilience. La Médaille nationale de reconnaissance est un symbole de solidarité et contribue à la cohésion nationale.

La promotion compte 137 personnes impliquées dans 8 événements terroristes survenus en France et 14 à l’étranger, entre 2011 et 2018. Les victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, et du 14 juillet 2016 à Nice sont les plus représentées : respectivement 67 et 42 personnes.

13 personnes sont décédées ; 124 ont été blessées psychologiquement et/ou physiquement. Les victimes ont entre 11 et 78 ans, 6 d’entre elles étaient mineures au moment des faits. 31 personnes sont étrangères, de 13 nationalités différentes.

La Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme a été créée par décret du Président de la République le 12 juillet 2016, à la suite des attentats survenus en France en 2015. La première promotion collective a été publiée le 4 novembre 2018 ; la deuxième remonte au 6 janvier dernier.

La Médaille de reconnaissance est accordée aux Français tués, blessés ou séquestrés lors d’actes terroristes commis en France ou à l’étranger ; et aux étrangers tués, blessés ou séquestrés lors d’actes terroristes commis en France ou à l’étranger contre les intérêts de la République française. Elle doit être demandée par la victime ou, en cas de décès, par sa famille.

Nota bene : La promotion est consultable sur le site de la grande chancellerie (www.legiondhonneur.fr) et au Journal officiel à la date du 30 juin 2019 (www.journal- officiel.gouv.fr).

repères sur la Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme

1. Critères d’attribution

La Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme est accordée selon les critères suivants :

Être Français et avoir été tué, blessé ou séquestré lors d’actes terroristes commis en France ou à l’étranger ;

Être étranger et avoir été tué, blessé ou séquestré lors d’actes terroristes commis en France ou à l’étranger contre les intérêts de la République française.

La personne concernée, qui peut être mineure, doit être reconnue comme victime du terrorisme soit par le parquet de Paris, soit par le fonds de garantie aux victimes, ou doit figurer sur la liste partagée des victimes du terrorisme tenue par le ministère de la Justice.

La Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme est décernée de manière rétroactive à compter du 1er janvier 1974.

2. Procédured’attribution

La Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme suit la procédure traditionnelle d’attribution d’une décoration remise au nom du Président de la République.

Seule spécificité, la Médaille est obligatoirement demandée par la victime ou, si elle est décédée, par sa famille. Cette démarche, effectuée auprès du ministère de la Justice (direction des services judiciaires), peut également transiter par les associations et par la Délégation interministérielle d’aide aux victimes du terrorisme (DIAV) qui se fait leur relais.

Le ministre de la Justice élabore les mémoires d’attribution qui sont transmis au Premier ministre avant d’être adressés au grand chancelier de la Légion d’honneur. Le conseil de l’ordre de la Légion d’honneur qu’il préside émet un avis sur ces mémoires, qui est ensuite communiqué au Premier ministre.

Après signature du Président de la République et publication du décret au Journal officiel, les récipiendaires reçoivent un brevet et un insigne qui peut, sans caractère obligatoire, leur être remis lors d’une cérémonie publique.

La Médaille nationale de reconnaissance peut être décernée lors d’une promotion collective, sans date fixe arrêtée à ce jour, ou par un décret individuel. Ce fut le cas pour la première attribution de cette médaille, le 1er juin 2018 à une victime de l’attentat du Caire (2009).

Création

La Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme a été créée par décret du Président de la République du 12 juillet 2016, sur proposition du grand chancelier de la Légion d’honneur.

La décision de sa création est apparue à la suite des attentats survenus à Paris et à Saint-Denis le 13 novembre 2015, lors desquels 130 personnes ont trouvé la mort, et de ceux commis en janvier de la même année où une valeur fondamentale de la République, la liberté d’expression, était visée.

Ces événements ont fait naître une grande émotion nationale et apparaître la nécessité de décorer les victimes du terrorisme, mettant en évidence un manque dans le système français de distinction honorifique.

La Médaille nationale de reconnaissance est ainsi une décoration particulière qui n’a pas vocation à récompenser les services rendus à la nation par les récipiendaires mais à rendre hommage aux victimes des actes terroristes dirigés contre la France.

4. Insigne

 

La Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme est une fleur à cinq pétales marqués de raies blanches, intercalée de feuilles d’olivier, suspendue à un ruban blanc.

Elle porte à l’avers la statue de la République érigée sur la place éponyme, à Paris, avec l’exergue « République française », et, au revers, deux drapeaux français croisés avec la devise « Liberté-Egalité-Fraternité ».

 

 

Présidence de la République

Décret du 25 juin 2019 portant attribution
de la médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme

Par décret du Président de la République en date du 25 juin 2019, pris sur le rapport du Premier ministre et de la garde des sceaux, ministre de la justice, et visé pour son exécution par le grand chancelier de la Légion d’honneur, vu la déclaration du conseil de l’ordre de la Légion d’honneur portant que les présentes attributions sont faites en conformité des lois, décrets et règlements en vigueur, la médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme est attribuée aux personnes dont le nom suit :

Niamey (Niger) - 8 janvier 2011

M. DELORY (Vincent, Adrien, Charles), décédé.

Nairobi (Kenya) - 21 septembre 2013

Mme DECHAUFFOUR (Anne, Marguerite, Alice), décédée.
Mme DECHAUFFOUR née TORTORICI (Corine, Pierrette), décédée.

Djibouti - 24 mai 2014

M. MALFATTI (Henri).

Paris - 7 janvier 2015

M. HOARAU (Ludovic, Bruno).

Dammartin-en-Goële - 9 janvier 2015

M. CATALANO (Michel).

Paris - 9 janvier 2015

Mme PLANTIVEAU née PAQUIN (Paulette).
M. STEUNOU (Jean-Luc).

Bamako (Mali) - 7 mars 2015

M. HAAN (Philippe).

 Tunis (Tunisie) - 18 mars 2015

Mme LECOMTE née ROBIN (Dominique, Marie, Christine).

Paris - 13 novembre 2015

Mme ACKERMANN (Carole, Jane, Mauricette). M. AUDOYER (Damien, Jacques, Philippe).
M. BACQ (Régis).
M. BELOT (Guillaume, René, Agossoyé).

M. BOUMBAS (Macathéo, Ludovic, Maxime), décédé.
M. CAMPESE (David, René).
Mme CAMPESE née BAMROUNSAVATH (Gaelle, Tiam, Pa). M. de CAMPOS RIBEIRO (Emanuel).
M. CHAMPION (Benjamin, Oliver).
Mme CIVIT (Alix, Isabelle).
Mme CLEMENT (Anne-Sophie, Aimée, Isabelle).
M. COSTE (Franck).
M. CROIZER (Yannick, Léon).
M. DARAS (Williams, Daniel, Léon).
Mme DELISLE née ANDRETTO (Amandine).
M. DESVEAUX (Kévin, Alexandre, Roger).
M. DISCRIT (Julien, Pierre, André).
M. DUPONT (Jules, Nicolas, Pierre-Jean).
M. FOULON (Youenn, Etienne, Daniel).
Mme GOTTRAUX (Myriam, Andrée).
M. GRANADOS (Franck, Angel).
M. GRESSIEN (Maxime).
Mme GUIGOUT (Valérie, Renée).
Mme HARWOOD (Anna, Victoria).
M. HEDIN (Pascal, Henri-Pierre, Ludovic).
M. HERVÉ (Christophe, Daniel, Gilles).
Mme IBNOL MOBARAK née NEMETA (Maya, Emma, Paula). M. IBNOL MOBARAK (Mohamed, Amine), décédé.
Mme IDALI (Fatima-Zohra).
M. JOFRÉ MUNOZ (Alejandro, Benjamin).
M. LAFONT (Laurent, Jean-Michel).
M. LAPEYRADE (Stéphane, Guy, Christian).
M. LAPLAUD (Olivier).
M. LECLERC (Gilles, Patrick, Alexandre), décédé.
Mme LEKARSKI-TUAL née LEKARSKI (Anna, Vladimirova).
M. LELLOUCHE (Christophe, Noamh, Simon), décédé.
M. LIDDELL (Lindsay, William).
M. MAUNIER (Fabrice, Jean, Eric).
Mme MENDES GONÇALVES ISSA (Camila).
Mme MOORE (Maria).
M. MOORE (Patrick, Gerard).
M. MUTEZ (Christophe, Pol, Georges), décédé.
M. NEDJAI (Hugues, Nordine).
M. O’CONNOR (Michael, Stephen).
Mme PÉCHER (Mathilde, Anne, Corinne).
M. PEREZ (Jean-Luc).
M. POLIDORO (Alessandro).
M. POLLIER (Cyril, Joseph, Michel).
Mme PRÉNAT (Caroline, Marie, Nathalie), décédée.
M. PSZENNY (Daniel, Benjamin).
Mme ROZE (Louise, Pauline).
M. RUIZ (Raphaël, Patrick), décédé.
M. SAINT-ANDRÉ (David, Jacques, Maurice).
M. SAINT-AUBIN (Emmanuel, Cédric).
M. SANDERS (Brian, Desmond).
M. SCHOBINGER (Maurice, Henri).
Mme SY-SYLLA (Eva).
M. TALVARD (Arnaud, Roger, Auguste).
M. THOMÉ (Eric, Francis), décédé.
Mme THOORENS (Emilie, Christine).
Mme VINÇON (Pauline, Geneviève, Céline).
M. WIEN (Eric, Armand, Jacques).
Mme WILSON (Helen, Jane).

Saint-Denis - 13 novembre 2015

M. AMGHAR (Mohamed).
M. CLABEAU (José, Albert).
M. PIZZUTO (Frédéric).

Bamako (Mali) - 20 novembre 2015

Mme RAZIN née GRENES (Cécile, Espérance).
Mme RÉPRIMEL (Carine, Françoise).

Ouagadougou (Burkina Faso) - 15 janvier 2016

M. ROLLOT (Jean-Michel).

Grand Bassam (Côte d’Ivoire) - 13 mars 2016
M. LENHARDT (Jean-Luc, Robert).

Bruxelles (Belgique) - 22 mars 2016

Mme LECOINTRE (Véronique, Michèle, Andrée).
Mme MAJEWSKA (Margaux, Maria).

 Nice - 14 juillet 2016

M. AYACHI (Ahcene).
Mme AYACHI née KHELIFI (Amel).
Mme BENKHELIFAT née OUDINA (Houria).
Mme BENKHELIFAT (Nadia).
Mme BOUBEKRI née RHACHI (Mouna).
Mme BOUBEKRI (Sheïma).
Mme BOUSSAOUI née BARBACHI (Salima).
M. BOUSSAOUI (Nasser).
M. de CASTRO FERREIRA (Vitor).
M. CAYUELA (Frank, Bruno).
M. CHARMILLON (Patrice, Claude).
Mme DENIAUX (Carole, France, Jeanne).
Mme DIABOULA (Fatoumata).
Mme FAKHET née BEN ABDELMALEK (Naima).
Mme FERKOUS née BABA (Samira).
Mme FERREIRA née DIAS NOVAIS (Maria, Orlanda).
Mme GIANNUZZI née BUNICOURT (Odette, Ginette).
M. GOSTEAU (Ghislain).
Mme GUICHEN née LE MOING (Corinne).
Mme GUICHEN (Océane, Gwendoline, Lénaïc).
Mme KADRI (Sandra).
M. KEBAIER (Brahim).
M. KIYICI (Hasan).
Mme MERCIER-GOSTEAU née MERCIER (Annick, Marie-Thérèse). M. MOBERGER (Lars, Henrik).
Mme MOBERGER (Sassa, Kerstin, Gerd).
M. MORINA (Franco).
Mme MORINA née ASERIO (Marcella).
Mme MURRIS (Camille, Ana), décédée.
M. NIGUÉS (Alexandre, Michel, Marcel).
Mme PAEME (Stéphanie, Chantal, Serge).
Mme RAJAONARIVELO HARILIVA (Andriambolamanana).
M. RALAINIRINA ROBISOA (Hary, Sobinson).
Mme RALAINIRINA ROBISOA (Kezia, Sobinson).
Mme RAMBELOSON (Jimmie, Francesca).
Mme ROBIHARIVELO (Helisoa).
M. RODRIGUES (François, Jacques).
Mme RODRIGUES née GONÇALVES MENDES (Maria, Augusta). Mme SAMB (Sandie, Mélaine).
M. SAMBOU (François, Michel, Heo).
Mme SCHMÜCKER (Marianne).
M. TOBOK (Mohammed El Amine).

Istanbul (Turquie) - 1 janvier 2017
Mme UNLU (Fatma).

JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE (30-06-19)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

Lodève - LODEVE ( 34 ) CANTONALE PARTIELLE - Duel de second Tour PS - RN - Gaël LEVEQUE / Stephanie GALZY 10

Marseillan - MARSEILLAN - Une Superbe édition de la fête traditionnelle des pêcheurs

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité l'actualité de la région Occitanie Occitanie-Tribune.