Politique - OCCITANIE - OCCITANIE - Référendum contre la privatisation d'Aéroport De Paris : Les élu.e.s communistes et apparentés du Conseil Régional d'Occitanie mobilisé.e.s !

Politique - OCCITANIE - OCCITANIE - Référendum contre la privatisation d'Aéroport De Paris : Les élu.e.s communistes et apparentés du Conseil Régional d'Occitanie mobilisé.e.s !

Politique - OCCITANIE - OCCITANIE - Référendum contre la privatisation d'Aéroport De Paris : Les élu.e.s communistes et apparentés du Conseil Régional d'Occitanie mobilisé.e.s !

Le Conseil constitutionnel a admis la recevabilité du référendum d'initiative partagée (RIP) déposé pour empêcher la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP). Le processus de collecte des signatures est ouvert depuis le 13 juin.

Nous nous félicitons de cette décision qui intervient après un engagement de longue date des parlementaires communistes, permise par le dépôt d'un texte de Loi par 298 Député.e.s d'opposition.

Cette privatisation serait un scandale d’État qui profiterait avant tout aux intérêts privés. Loin d'être une problématique exclusive à la Région Parisienne et à sa population, ce référendum est un outil dont peuvent se saisir l'ensemble des Français.e.s afin d'envoyer un message fort contre les politiques d'appropriation par la finance de tous les secteurs de notre économie, qui se sont amplifiées depuis deux décennies.

De nombreuses luttes, de nombreuses colères peuvent s’agréger dans la bataille contre la privatisation d'ADP : en Région Occitanie, nous travaillerons à aider à les faire converger, aux côtés de toutes celles et ceux qui luttent pour construire une perspective de progrès social et écologique en libérant l'économie des appétits de la finance.

Énergie, Poste, transports de personnes et de marchandises, télécommunications, eau potable, Santé : les exemples de la baisse de qualité et de hausse des prix dans les secteurs frappés par les privatisations ne manquent pas. Les luttes qui se sont menées et qui se mènent dans chacun de ces domaines seront toutes renforcées si, dans 9 mois, au terme de la période de collecte des signatures, nous avons les 4,7 millions requises pour ADP.

D'ici là, les élu.e.s communistes et apparentés de la Région Occitanie seront disponibles pour toutes les initiatives unitaires qui se prendraient en ce sens et seront de la plus grande vigilance quant aux mauvaises volontés, d'ores et déjà manifestes, de l’État dans l'organisation du RIP.

LES ÉLU.E.S COMMUNISTESET APPARENTÉS - GROUPE NOUVEAU MONDE (26-06-19)

 

 

 

Retour

 

A LIRE AUSSI