Actualités - TOULOUSE ( 31 ) - HAUTE-GARONNE - TOULOUSE - Journée mondiale des réfugiés 120 réfugiés accueillis en Occitanie et accompagnés par les universités de Toulouse

Actualités - TOULOUSE ( 31 ) - HAUTE-GARONNE - TOULOUSE - Journée mondiale des réfugiés 120 réfugiés accueillis en Occitanie et accompagnés par les universités de Toulouse

Actualités - TOULOUSE ( 31 ) - HAUTE-GARONNE - TOULOUSE - Journée mondiale des réfugiés 120 réfugiés accueillis en Occitanie et accompagnés par les universités de Toulouse

Cette année, 120 réfugiés ont bénéficié d’un soutien et de formations des universités toulousaines, dans le cadre d’un dispositif dédié à l’insertion des demandeurs d’asile, réfugiés et bénéficiaires de la protection subsidiaire : DILAMI.

Apprendre la langue et la culture locale, décoder les procédures administratives, faire certifier ses compétences voire reprendre ses études sont des clés pour s’intégrer dans un nouveau pays. Le dispositif DILAMI, coordonné par l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, avec le soutien de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, apporte ces soutiens aux migrants

À l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, l’équipe DILAMI propose des événements aux réfugiés qu’elle accompagne, en lien avec les collectifs et associations, et poursuit son devoir de solidarité.

« Accompagner et former dans le cadre de DILAMI correspond pleinement aux valeurs de solidarité, de partage et d’ouverture sur le monde de l’université. Le dispositif permet aux universités toulousaines d’exercer leur responsabilité sociétale et citoyenne en formant ces jeunes migrants » explique Philippe Raimbault, Président de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées « Par sa situation géographique, son identité, sa tradition d'accueil, de partage, et d'hospitalité, la Région Occitanie est engagée depuis plusieurs années pour favoriser l’accès à la formation pour les jeunes réfugiés accueillis dans notre région. Le soutien au programme DILAMI s’inscrit dans l’action que mène la Région pour venir en appui aux communes et aux structures qui accueillent des réfugiés et demandeurs d’asile sur l’ensemble du territoire régional. C’est notre devoir de solidarité et d’accueil » indique Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. 

DILAMI en quelques mots

Depuis l'automne 2017, l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées propose un dispositif de formation, sur une année. Co-financé à hauteur de 75% par la Région Occitanie / PyrénéesMéditerranée, il permet aux bénéficiaires la reprise de leur projet d'études et une meilleure intégration dans la société française. DILAMI représente une première étape vers le devoir de solidarité et d'assistance que nous avons tous vis à vis de ces populations confrontées à un mouvement qui est tout sauf appelé à s'inverser au cours des années à venir. Au programme : des cours intensifs de français langue étrangère, des activités interculturelles, des ateliers sur la citoyenneté, une orientation et des certifications de compétences.

- 3 lieux de formation : les universités Toulouse I Capitole, Toulouse II Jean Jaurès et Toulouse III Paul Sabatier

- 3 enseignantes dédiées : missionnées par l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

- 2 volets de formation : 400h entre novembre et mai, ou 150h en université d’été

- 3 niveaux de cours

Les 120 apprenants sont :

- 33% des réfugiés, 58% des demandeurs d’asile, 9% des bénéficiaires de la protection internationale

- 57% originaires du Moyen-Orient, 25% d’Europe de l’Est, 16% d’Afrique, 2% d’Asie

- 40% des femmes

- 60% déjà titulaires d’une licence, un master voire un doctorat

Des événements à Toulouse

Pour la 3e année consécutive, le Collectif 20 juin Toulouse organise une Journée mondiale des réfugiés en rassemblant une vingtaine d'associations organisatrices ainsi que les équipes et migrants du dispositif DILAMI. Des événements ont lieu les 19 et 20 juin 2019 à Toulouse. www.univ-toulouse.fr/evenements/journee-mondiale-des-refugies

Une exposition photos - Portraits d’ici, venus d’ailleurs -

Qui sont les migrants dont on parle tant dans la presse et les discours politiques ? Comment voient-ils le monde ? Que ressentent-ils ? Comment vont-ils ? Sont-ils si différents de nous ? En français, cette langue qu’ils sont en train d’apprendre et de s’approprier, ils partagent avec nous leur histoire, leurs projets, leur sensibilité et leurs rêves. Une exposition photos, fruit de la rencontre entre la photographe Mariana Lara et les étudiants réfugiés et demandeurs d'asile du DILAMI va être exposée en itinérance. Elle a trouvé son public au musée des Abattoirs de Toulouse en avril et mai dernier. www.univ-toulouse.fr/evenements/portraits-d-ici-venus-d-ailleurs-exposition-photos

Aude OLIVIER (19-06-19)

 

 

 

Retour

 

A LIRE AUSSI