Actualités - MONTPELLIER ( 34 ) - MONTPELLIER ( 34 ) L’aéroport de Montpellier fin prêt pour une nouvelle phase de croissance

Actualités - MONTPELLIER ( 34 ) - MONTPELLIER  ( 34 )   L’aéroport de Montpellier fin prêt  pour une nouvelle phase de croissance

Actualités - MONTPELLIER ( 34 ) - MONTPELLIER ( 34 ) L’aéroport de Montpellier fin prêt pour une nouvelle phase de croissance

Polytech Montpellier organise sa première Summer School

FLOW, la première Summer School de Polytech Montpellier (école d'ingénieurs de l'Université de Montpellier), a débuté lundi 27 mai. 

Vingt-neuf étudiants étrangers ont été accueillis pour une durée de trois semaines intensives, partagées entre études et activités culturelles. 

Un programme ambitieux, qui répond à la volonté d’innovation pédagogique et de rayonnement 

 FLOW, la première Summer School de Polytech Montpellier (Université de Montpellier), a débuté lundi 27 mai. Vingt-neuf étudiants étrangers ont été accueillis pour une durée de trois semaines intensives, partagées entre études et activités culturelles. Un programme ambitieux, qui répond à la volonté d’innovation pédagogique et de rayonnement international de l’école. 

Mixité culturelle et diversité 

Venus de Hong-Kong, de Taiwan, des Etats-Unis et du Brésil, ces élèves-ingénieurs sont venus suivre l'une des trois options suivantes : "Food, Living Organisms, Water" ; "Energy and Materials" ; "Data Science and Management", représentant chacune 45 heures d'enseignements théorique et pratique, des visites d'entreprises ou de terrain, auxquelles s'ajoutent 15 heures de cours de français. 

Parmi eux, cinq étudiants américains font partie du programme Bootcamp, financé par l’ambassade de France. Une mixité et une diversité qui font toute la spécificité de cette école d’été. Contact Julia Boutléroff Chargée de communication de POLYTECH Montpellier 04 67 14 31 62 – julia.boutleroff@umontpellier.fr 

Cette variété se retrouve également dans le renforcement des partenariats régionaux. Au programme : visite de la tour LUMA (Eiffage), du four solaire d’Odeillo (laboratoire CNRS / Université de Perpignan) et du Visiatome, un musée scientifique dédié à l’énergie nucléaire à Marcoule. Les étudiants sont également accompagnés sur le terrain, avec par exemple l’étude de la faune d’une rivière. 

« C’est un projet fédérateur pour l’école, puisque celui-ci mobilise une équipe d’enseignants représentant l’ensemble des spécialités d’ingénieur de l’école, remarque Éric Anglaret, chargé de mission Relations internationales à Polytech. C’est également un bel exemple de collaboration avec nos partenaires locaux, comme IBM ou INRA de Pech Rouge, qui ont accueilli ces étudiants pour des mises en situation. » 

Grâce au partenariat avec l’association Etudes Françaises, ils sont hébergés chez des familles d’accueil et bénéficient aussi d'un programme culturel très riche : visite du musée Fabre, grotte de Clamouse, zoo du Lunaret, Cathédrale de la Maguelone, FISE… 

Quant à la cohésion du groupe, elle est tangible. « Même si le planning est intense, nous allons de découverte en découverte et faisons de belles rencontres, témoigne l’un d’eux. Nous sommes issus d’horizons très différents et nos échanges sont très enrichissants. » 

Un programme innovant 

« Le programme s’adresse à des étudiants de niveau Bachelor (équivalent de la Licence) et non des doctorants, comme la plupart des écoles d’été. C’est la densité du programme – mélange entre visites culturelles, scientifiques et formation académique – qui en fait la richesse », estime Katrin Gebhard, du service culturel de l’Ambassade de France aux Etats-Unis. 

Intrinsèquement liée aux trois défis majeurs (Nourrir, Protéger, Soigner) de l’I-site MUSE, qui a soutenu financièrement cette opération, cette école d’été structure une vision dont les dimensions scientifique et internationale sont étroitement liées. 

Ainsi, cette école à plusieurs objectifs : consolider les accords internationaux actuels, équilibrer les échanges avec les partenaires internationaux, développer de nouveaux partenariats internationaux, développer l’offre de formation en anglais de Polytech Montpellier, favoriser l’attractivité de l’école, proposer une offre de multi-culturalité pour répondre aux défis d’un monde durable… 

Un programme innovant et sur-mesure, qui trouve un écho très favorable auprès des partenaires internationaux de Polytech Montpellier, mais également en interne de l’Université de Montpellier, où ce programme pourrait se construire dans le futur en partenariat avec d’autres composantes de formation. 

Une seconde édition est d'ores et déjà programmée pour l’année prochaine, du 25 mai au 12 juin 2020. 

Contact : polytech-flow@umontpellier.fr 

Mixité culturelle et diversité font l’originalité du programme. © J. Boutléroff

OCCITANIE TRIBUNE (18-06-19)

 

 

 

Retour

 

A LIRE AUSSI