ACTUALITÉS : Saint-Jean-de-Libron ( 34 ) : Emmanuelle Ménard invite François de Rugy sur le site de la décharge

Saint-Jean-de-Libron ( 34 ) : Emmanuelle Ménard invite François de Rugy sur le site de la décharge

Madame Emmanuelle Ménard invite expressément le ministre d’État François de Rugy à se rendre en personne sur le site de la décharge de Saint-Jean-de-Libron.

A trois reprises, le 27 mars, le 9 mai puis le 4 juin derniers, j’ai adressé des courriers au ministre d’État, Monsieur François de Rugy, pour l’alerter sur la situation que vivent les habitants du quartier de Montimas, du fait du site de stockage de déchets de Saint-Jean-de- Libron.

Les riverains, que j’ai pu rencontrer à plusieurs reprises, ne s’expliquent pas le peu de réactivité des services de l’Agglomération Béziers-Méditerranée et de l’État face à la situation qu’ils vivent depuis plus de 20 mois. Ils ont le sentiment que leurs conditions de vie désastreuses ne sont pas prises en considération. Ils souffrent en effet, pour certains et trop nombreux d’entre eux, d’importants problèmes de santé liés à l’émanation des gaz qui s’échappent de la décharge. Leur détresse semble n’être absolument pas prise au sérieux par l’Agglomération Béziers-Méditerranée en charge du site, comme ils sont venus le dire à plusieurs reprises lors de conseils communautaires, et à nouveau pas plus tard qu’hier.

Les riverains sont d’autant plus étonnés devant la passivité des responsables de cette structure qu’ils ont pu constater que, dans le Haut-Rhin, pour les riverains de la décharge départementale sur la commune de Retzwiller, placés dans une situation qui présente de grandes similitudes avec celle de Béziers, un arrêté préfectoral a été pris très rapidement, fin 2018, choisissant de préserver la santé des habitants.

Le 4 juin dernier, lorsque j’ai remis en mains propres mon dernier courrier à Monsieur le ministre François de Rugy, accompagné de l’arrêté préfectoral détaillant les obligations auxquelles l’Agglomération Béziers-Méditerranée doit se soumettre, j’ai mis l’accent sur la nécessaire attention dont devraient bénéficier ces riverains en détresse.

Devant le peu de considération dont fait preuve le Président de l’Agglomération à l’égard des habitants de Montimas, je ne peux que renouveler mon invitation expresse au ministre d’État à venir en personne sur le site afin de rencontrer, discuter avec les riverains et se rendre compte par lui-même des nuisances avec lesquelles ils sont forcés de vivre.

Emmanuelle MENARD Députée de la 6 ° Circonscription de l’Hérault (14-06-19)     4478 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PORT CAMARGUE
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune