ACTUALITÉS : HÉRAULT - BÉZIERS - Ancien directeur de maternité, Olivier révèle les pratiques douteuses des industriels...

16-06-19 : HÉRAULT - BÉZIERS - Ancien directeur de maternité, Olivier révèle les pratiques douteuses des industriels...

HÉRAULT - BÉZIERS - Ancien directeur de maternité, Olivier révèle les pratiques douteuses des industriels du secteur à destination des associations hospitalières 

« NAISSANCES, ANNIVERSAIRES, MARIAGES :

LE NOUVEAU BUSINESS DES HEUREUX EVENEMENTS »

Documentaires de Pauline Jaclin, Laurent Lesage (C. Productions) et Julie Pellet (Premières Lignes)

Dimanche 16 juin à 21h05

Présenté par Julien Courbet

Très chers bébés : enquête sur le business des naissances

Fondateur de l'Agence Primium Non Nocere, et de l’association « Agir pour les générations futures », Olivier a dirigé des établissements hospitaliers pendant 17 ans, dont la maternité Champeau à Béziers. Aujourd'hui, il se définit comme un "lobbyiste éthique" et organise des formations dans les cliniques et hôpitaux pour accompagner le personnel dans leur démarche en développement durable. Dans le reportage, Olivier Toma témoigne en tant qu'ancien directeur d'établissement hospitalier.

La naissance d’un enfant ne fait pas que le bonheur des parents. Un nouveau-né est aussi une très bonne nouvelle pour les professionnels de la puériculture. Lait premiers âges, tétines, couches, des dizaines de fabricants se font concurrence sur le marché de la petite enfance. La caisse des allocations familiales chiffre à 380 euros le budget mensuel pour un nouveau-né. Rien que pour les couches, une famille dépense 1.600 euros pendant les trois premières années de leur enfant. Un marché qui attire les industriels, d’autant que notre pays est le champion européen de la natalité avec 750.000 bébés chaque année. Jusqu'où les marques sont-elles prêtes à aller pour séduire ces nouvelles familles ?

GROUPE M6 (07-06-19)
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

SEAQUARIUM
PORT CAMARGUE
Occitanie Tribune