Lozère - LOZÈRE - PORTRAIT DES CLIENTELES TOURISTIQUES DE LA LOZERE : L’enquête touristique 2015-2016

Lozère - LOZÈRE - PORTRAIT DES CLIENTELES TOURISTIQUES DE LA LOZERE : L’enquête touristique 2015-2016

Lozère - LOZÈRE - PORTRAIT DES CLIENTELES TOURISTIQUES DE LA LOZERE : L’enquête touristique 2015-2016

Par OCCITANIE TRIBUNE, le 20 Mars 2017

PORTRAIT DES CLIENTELES TOURISTIQUES DE LA LOZERE

Bilan de l’enquête touristique régionale 2015-2016

En mai 2015, une enquête par questionnaire, visant à identifier le profil des clientèles touristiques de la région, et à évaluer leur satisfaction et leurs dépenses, avait été lancée par la Direction du tourisme de l’ex-Région Languedoc-Roussillon, en partenariat avec les Comités du Tourisme des 5 départements. Profil des touristes, motivations du voyage, satisfaction, mode de transport, hébergement, dépenses... : afin de lever le voile sur la clientèle touristique régionale, l’étude balayait un grand nombre de thématiques. Relayée par Lozère Tourisme, l’enquête a permis de recueillir plus de 1500 témoignages de personnes ayant séjourné en Lozère. Après une phase d’analyse des données, les résultats de l’étude viennent d’être dévoilés. Alors, qui sont les vacanciers qui séjournent dans le département ?

Premier constat, le tourisme s’écrit au pluriel en Lozère. Si l’âge moyen des vacanciers est de 47.7 ans, 20% des adultes séjournant dans le département ont moins de 35 ans, et 12% ont 65 ans et plus. Plus de la moitié des touristes sont venus en Lozère en famille, avec très souvent des enfants de moins de 16 ans, et 41% ont découvert le département en couple. Les touristes étrangers comptent pour 22% des arrivées, tandis que 27% des voyageurs viennent des autres départements d’Occitanie (tourisme de proximité), 16% d’Ile-de-France et 14% d’Auvergne Rhône-Alpes. La diversité des profils se confirme au niveau des classes socio-professionnelles, puisque les employés et professions intermédiaires représentent 40% des répondants au questionnaire, les retraités 21% et les cadres supérieurs 17%. A noter que la proportion de cadres parmi les vacanciers est beaucoup plus importante en Lozère que dans le reste de la région (17% contre 11%).

Si les voyageurs ont donc des profils variés, une très grande majorité d’entre eux se retrouvent autour d’une passion commune pour la nature.

65% des touristes sondés indiquent en effet que la découverte des grands espaces naturels a été une des motivations de leur séjour en Lozère, et 35% des touristes en font même la motivation principale du choix de leur destination (contre 12% à l’échelle régionale). Le climat agréable, les attaches familiales ou amicales, la qualité des produits locaux et la variété des sports de pleine nature proposés sont autant d’autres raisons qui les ont incités à venir en Lozère.

Et ils n’ont pas fait qu’y passer ! La Lozère est la destination principale de 89% des personnes interrogées, destination qu’ils ont très majoritairement rejointe en voiture (85%). Les camping-caristes représentent pour leur part 9% des arrivées, contre 5% au niveau régional. La durée moyenne de séjour est élevée, approchant les 12 nuitées, ce qui s’explique notamment par la forte proportion de touristes séjournant dans une résidence secondaire, personnelle ou prêtée (22%), ou chez des proches (19%), parfois pendant plusieurs semaines. L’hébergement marchand représente pour sa part 50% du total, avec une prédominance des séjours en gîte et en camping, souvent réservés sur internet. Sans surprise, internet est aussi une source d’information majeure des touristes : 18% des voyageurs ont ainsi consulté le site d’un ou plusieurs Offices de Tourisme du territoire, et 13% le site lozère-tourisme.com. Les brochures et autres guides touristiques conservent néanmoins un rôle important : près d’un voyageur sur 4 y a eu recours, pour préparer son séjour ou une fois sur place en Lozère.

L’étude révèle par ailleurs que le patrimoine lozérien a lui-aussi la cote. 78% des personnes interrogées indiquent avoir visité des villes ou villages (45% des touristes ont ainsi visité Mende), et 47% des monuments ou musées. Les touristes ont aussi profité de leur séjour lozérien pour se promener (74%), et bien sûr pour satisfaire leur soif de découverte des grands espaces naturels du département (67%). Les Gorges du Tarn et de la Jonte sont à ce titre la région la plus visitée (62%), talonnées par les Causses et Cévennes (59%). Le plateau de l’Aubrac et le Mont Lozère tirent également leur épingle du jeu (respectivement 37% et 34%). La Margeride est pour sa part présente au travers de sites emblématiques, tels que le Parc à loups (25%), le chemin de Saint-Jacques (14%), le pôle d’activités de Naussac (11%) et la Réserve des Bisons (9%). Indissociables de l’image touristique du département, les sports de pleine nature sont pratiqués par près de 60% des touristes. La randonnée pédestre rencontre un vif succès, suivie par le canoë-kayak et le VTT. La pêche et le cyclotourisme complètent le Top 5. Autre activité phare des vacances, le restaurant ! 57% des voyageurs indiquent y avoir mangé au moins une fois. Le restaurant fait d’ailleurs partie des principaux postes de dépense des touristes (46€ par personne et par séjour), avec l’hébergement (77€), les courses alimentaires (73€) et le transport (69€). Au total, les voyageurs dépensent en moyenne 351€ chacun durant leur séjour en Lozère (438€ à l’échelle régionale). A noter que les touristes étrangers dépensent en Lozère 45% de plus que leurs homologues français (hors trajet domicile-Lozère).

 Qu’ils soient français ou étrangers, c’est avec le sourire aux lèvres que les voyageurs se remémorent leurs vacances en Lozère. Avec un taux de satisfaction générale de 8.8 sur 10, la Lozère se situe au-dessus de la moyenne régionale (8.5/10). La beauté de ses paysages est unanimement saluée, avec un indice de satisfaction de 9.4 sur 10. L’état de préservation de l’environnement naturel est aussi souligné (8.7/10), de même que la qualité des hébergements (8.5/10) et de l’information touristique (8.0/10). Les activités à destination des enfants sont en revanche jugées trop peu nombreuses (6.8/10). Le niveau de pratique des langues étrangères (6.5/10) et l’accès à internet (5.5/10) font aussi partie des points à améliorer. Néanmoins, les expériences négatives restent très rares, et 99% des touristes se disent prêts à conseiller la destination « Languedoc-Roussillon » à leurs proches, et à y revenir. Nous leur disons donc dès à présent : « A bientôt, en Lozère, naturellement ! »

Pour consulter le rapport complet, rendez-vous sur : www.lozere-tourisme.com/espace-pro


Méthodologie : Grâce aux bases de données de Lozère Résa1 et de Lozère Wireless2, des milliers de personnes ayant séjourné en Lozère ont été invitées à compléter un questionnaire entre mai 2015 et mai 2016, et ainsi à s’exprimer sur leur expérience de séjour. Sur la même période, et afin de toucher un public le plus large possible, le questionnaire a également été diffusé en format papier dans les Offices de Tourisme du département. A l’échelle régionale, ce sont au final 9235 questionnaires qui ont été recueillis, dont 1507 concernent des personnes ayant séjourné en Lozère. Ce grand nombre de répondants, conjugué à une analyse collaborative3 des données, sont la garantie de statistiques fiables, sur lesquelles Lozère Tourisme et tous les acteurs touristiques du département pourront baser leurs actions futures.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI