Canet en Roussillon - PYRÉNÉES-ORIENTALES - CANET - L’arboretum de Canet, TOUTE L’ANNEE, UN SPECTACLE GRANDEUR NATURE !

Canet en Roussillon - PYRÉNÉES-ORIENTALES - CANET - L’arboretum de Canet, TOUTE L’ANNEE, UN SPECTACLE GRANDEUR NATURE !

Canet en Roussillon - PYRÉNÉES-ORIENTALES - CANET - L’arboretum de Canet, TOUTE L’ANNEE, UN SPECTACLE GRANDEUR NATURE !

Épisode 3 : Le jardin xérophyte

Le mois de mai est là et le jardin xérophyte va bientôt montrer ses plus belles couleurs !

Après l’observation de l’étang de Canet (voir épisode 1 et 2), direction l’arboretum. Cet espace scientifique, d’une superficie de 11 hectares, est un terrain de jeux pour les amoureux de nature et les passionnés de flores rares. L’arboretum compte plus de 900 espèces végétales différentes qui viennent des 5 continents.

UNE COLLECTION INCROYABLE

Et parmi ces centaines d’espèces, le parc possède une collection d’une centaine de cactées et de plantes désertiques. Des plantes qui viennent de Bolivie, du Mexique, du Maroc ou des États-Unis… Le mois de mai se présente et le jardin xérophyte retrouve ses fleurs qui s’épanouissent. Beaucoup d’entre eux fleurissent la nuit afin d’être mieux perçus par les pollinisateurs.

INTÉRÊT SCIENTIFIQUE

« Le jardin a 7 ans, commente Volker Gerschwitz, qui s’occupe presque tous les jours de cet espace. Et il a un double objectif scientifique :  celui de montrer l’évolution des végétaux, qui par la pression de l’environnement, s’est adaptée à un climat plus sec et aride. L’autre intérêt est passionnant : c’est le phénomène de convergence. Dans des endroits du monde complètement différents avec une flore elle aussi différente, les végétaux, toujours par la pression de l’environnement, se sont adaptés et ont évolué de manière analogue, que ce soit en Amérique du Sud avec les cactacées ou dans le massif de l’Atlas (Afrique du Nord) avec l’Euphorbia, dont certains ressemblent beaucoup au cactus qui ne vit qu’aux Amériques. »

UN PEU D’HISTOIRE

Car les fameux cactus viennent des Amériques. Ils sont apparus pour la premières fois il y a environ 30 millions d’années dans le Nord-Est de l’Amérique du Sud, à peu près à la hauteur du Pérou actuel. Leurs ancêtres sont des arbres qui, au bout de 140 millions d’années d’adaptation et d’évolution, ont vu les épines remplacer les feuilles. Les cactacées ont alors colonisé le nord de l’Argentine et de l’Uruguay jusqu’au sud-ouest des États-Unis.

LES ÉPINES

Ce qui fait le succès des cactus ? Leurs épines qui sont de véritables forteresses contre les prédateurs ; elles protègent aussi l’épiderme contre le vent sec. Via l’ombrage qu’elles procurent, les touffes d’épines abritent de l’isolation excessive. Grandes chasseuses de brume, elles provoquent la condensation du brouillard sous forme de gouttelettes d’eau qui ensuite s’écoulent vers leur épiderme.

Au détour d’une balade, passer par le jardin xérophyte est un véritable plaisir. Si la chance est avec vous, vous rencontrerez Volker Gerschwitz, qui connait par cœur ce bout de terrain. Il vous laissera le bon souvenir d’une rencontre épineuse ! 

 

 

 

 

VILLE de CANET EN ROUSSILLON (21-05-19)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

Montpellier - MONTPELLIER ( 34 ) INSOLITE )- VIDEO - Faire du vélo à l'envers ? Willy ne fait que ça !

Gers - SARAMON ( 32 ) INSOLITE : VIDEO : LE TITRE DU PLUS GROS MANGEUR DE MAGRETS DE CANARD est en jeu !

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité l'actualité de la région Occitanie Occitanie-Tribune.