ACTUALITÉS : HÉRAULT - MONTPELLIER - Avec la Start-up Week, Montpellier Business School devient le plus grand incubateur de Start-up de France

HÉRAULT - MONTPELLIER - Avec la Start-up Week, Montpellier Business School devient le plus grand incubateur de Start-up de France

HÉRAULT - MONTPELLIER - Avec la Start-up Week, Montpellier Business School devient le plus grand incubateur de Start-up de France et réinvente le secteur vitivinicole.

Du 13 au 17 mai s’est tenue la 5ème édition de la Start-Up Week sur le campus de Montpellier Business School (MBS). Ce Business Game par équipe met la totalité des 800 étudiants de dernière année du Programme Grande Ecole au défi de la création d’entreprise. Cette année, les 100 projets développés devaient concerner la redynamisation du secteur vitivinicole : distribution digitale, conditionnement originaux, oenotourisme, immersion games… la créativité entrepreneuriale des futurs diplômés a impressionné le Jury.

UN CHALLENGE BASÉ SUR LA COMPLEMENTARITÉ ET LE PROFESSIONNALISME DES ÉTUDIANTS

La Start-Up Week rassemble durant 5 jours plus de 800 étudiants autour d’une thématique unique : créer une start-up innovante proposant une nouvelle offre sur le marché vitivinicole. Encadrés par une dizaine de coachs experts dans le domaine et guidés par 7 conférences de professionnels en entrepreneuriat, les quelques 100 équipes s’affrontent toute la semaine autour d’exercices complets quotidiens. « Cette dernière semaine nous a permis d’appliquer ce que l’on a appris tout au long du cursus : Business Strategy, Management, Marketing, Finance…» confie Juliette, alternante dans le domaine du webmarketing et de la CRM.

Ces équipes sont composées d’étudiants représentant chacune des différentes spécialisations enseignées en dernière année. « Nous avons surtout apprécié le fait de mixer les profils dans les équipes. C’était vraiment ce qu’il y avait de plus complémentaire et réaliste. » expliquent Laura, Julie et Tiffany, finalistes de l’événement.

A L’issue de ces 5 jours de compétitions, tous les groupes doivent pitcher leur projet devant un jury composé de professionnels experts en entrepreneuriat. 3 groupes sont alors sélectionnés pour la grande finale au cours de laquelle des « battles » départagent les meilleurs projets.

LE SECTEUR VITIVINICOLE A L’HONNEUR

Parmi tous les secteurs et problématiques disponibles, c’est le secteur vitivinicole qui a été retenu par le Montpellier Business School Entrepreneurship Center, une équipe qui a pour mission de contribuer au développement de l’entrepreneuriat dans toute sa diversité. « Si nous avons choisi ce marché, ce n’est pas un hasard. Le secteur vitivinicole trouve historiquement en Occitanie un grand vivier de producteurs reconnus mondialement. » explique Katherine Gundolf, Directrice du MBS Entrepreneurship Center.

Depuis quelques années, ce même marché vit des bouleversements économiques qui obligent les professionnels à trouver des solutions innovantes : le changement climatique risque d’entraîner un déplacement des lieux de culture des vignes, les pratiquants proches de la retraite ont des difficultés à trouver des repreneurs, et on observe un essor de nouveaux bassins de consommation avec la Chine et les Etats-Unis.

LES 1ER PRIX DU JURY

Face à ces enjeux, trois groupes aux projets radicalement différents ont su tirer leur épingle du jeu, et cette année, le digital était à l’honneur.

En troisième place du podium, le groupe d’apprentis startuppers a misé sur une solution 100% BtoB pour répondre aux besoins de mise en relation entre les producteurs indépendants et les CHR (Cafés, Hôtels, Restaurants). Ils ont ainsi imaginé une plateforme digitale responsable permettant aux producteurs de livrer leur vin « en vrac » directement aux professionnels de la restauration.

A la seconde marche du podium, les étudiants ont décidé de surfer sur la tendance des séminaires professionnels et du tourisme viticole. Leur projet s’est donc basé sur le concept d’une agence de voyage digitale permettant aux prospects de créer leur propre circuit touristique dans les vignes via une application mobile.

« Mais si vous ne pouvez pas visiter les vignes, les vignes viendront à vous » pitche alors le groupe vainqueur de l’événement. Également fondé sur l’axe du tourisme mais également de la dégustation, le parti pris fort du projet vainqueur consiste à la « vinification des rooftops parisiens ». Ainsi, toujours dans l’objectif de rendre les toits de Paris plus verts, le projet met en place des ateliers « Découverte du processus de vinification » dans un cadre festif, moderne et plus proches du bassin de consommateurs.

L’événement s’est ainsi achevé par une remise des prix sous le signe de l’émotion. En effet, pour la grande majorité des étudiants, la Start-up Week marquait également la dernière semaine sur le campus, laissant place à la rédaction de leur mémoire de fin d’études. Ainsi, ce Business Game résulte de la volonté de l’école de conclure la formation des étudiants par la prise de conscience que chacun d’entre eux est un potentiel futur entrepreneur, preuve de l’importance accordée à l’entrepreneuriat parmi les axes majeurs de son enseignement.

A propos de Montpellier Business School

Fondée en 1897, Montpellier Business School développe une gamme complète de formation au management : Programme Master Grande Ecole, Programme Bachelor, Master of Sciences, Executive Education (Executive MBA, formations diplômantes, programmes BADGE). Membre de la Conférence et du Chapitre des Grandes Écoles, l’Ecole délivre un diplôme visé revêtu du grade de Master et détient trois prestigieuses accréditations internationales AACSB – EPAS - AMBA.

Pionnier de l’alternance, Montpellier Business School est la première Grande Ecole de Management en France par le nombre d’alternants et développe une politique de diversité et d’égalité des chances unique tant par le nombre d’étudiants concernés que par la qualité de leur réussite professionnelle.

MONTPELLIER BUSINESS SCHOOL  (20-05-19)
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PORT CAMARGUE
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune