OFFICIELS : HÉRAULT - SAINT-JEAN-DE-LIBRON - Installation de stockage de déchets non dangereux

HÉRAULT - SAINT-JEAN-DE-LIBRON - Installation de stockage de déchets non dangereux

Mardi 26 mars 2019, le sous-Préfet de Béziers a réuni les représentants des associations de riverains de l’installation de stockage de déchets non dangereux de St Jean de Libron, de la communauté d’agglomération Béziers-Méditerranée (CABM), exploitant du site et des élus de la commune de Béziers dont le maire, M. Ménard.

Cette réunion avait pour but de présenter les actions menées par la CABM au cours des derniers mois et celles à venir pour supprimer les émissions odorantes du site ressenties par les riverains. Ces émissions résultent de la production de biogaz due à la décomposition des déchets organiques. La réglementation prévoit que ce biogaz soit efficacement capté et traité pour s’affranchir des problèmes d’odeur.

Ainsi qu’annoncé lors de cette réunion, les actions à venir comprenaient des travaux complémentaires sur site ainsi qu’une surveillance de la qualité de l’air autour du site confiée à l’organisme agréé ATMO Occitanie. Débutée en avril cette surveillance doit se prolonger jusqu’à fin mai. Elle doit permettre de s’assurer de l’efficacité des travaux réalisés.

Dans l’attente de la réception de ces résultats et de la confirmation d’un retour à une situation satisfaisante, les déchets à forte teneur en matières organiques issus de l’usine de traitement VALORBI ne doivent plus être stockés sur le site de St Jean de Libron.

Cette restriction à titre provisoire de l’accueil des déchets a été formalisée par un arrêté préfectoral du 14 mai 2019. Elle avait toutefois été pour partie anticipée par la CABM. Elle concerne la fraction organique stabilisée ou non obtenue lors des opérations de tri mécanique réalisées dans l’usine VALORBI. Les autres types de déchets normalement autorisés sur le site de St Jean de Libron continuent bien entendu à être admis.

Une nouvelle réunion associant riverains et élus sera organisée fin juin afin de faire un point sur les résultats obtenus et sur les suites susceptibles de leur être données.

PREFECTURE DE L'HERAULT (16-05-19)     4026 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PORT CAMARGUE
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune