Narbonne - NARBONNE ( 11 ) 500 personnes en difficulté (d’Occitanie et d’Ile-de-France) bénéficient de 5 jours en vacances au camping «La Côte des Roses» à Narbonne-Plage.


Narbonne - NARBONNE ( 11 ) 500 personnes en difficulté (d’Occitanie et d’Ile-de-France) bénéficient de 5 jours en vacances au camping «La Côte des Roses» à Narbonne-Plage.

À cette occasion, 500 personnes en difficulté (d’Occitanie et d’Ile-de-France) bénéficieront de 5 jours en vacances au camping «La Côte des Roses» à Narbonne-Plage.

Un enfant sur trois est toujours privé de vacances

Le Secours populaire français lance sa campagne « Vacances d’été 2019 » le mardi 30 avril à l’occasion du premier départ de 500 personnes privées de vacances accompagnées par le Secours populaire des régions Ile-de-France et Occitanie, à Narbonne. Les familles vont profiter de cinq jours au camping, au bord de la plage.

Un enfant sur trois est toujours privé de vacances, ses parents aussi. Pourtant, les vacances sont un droit et elles sont essentielles au bien-être et à l’équilibre. Partir permet d’oublier ses tracas quotidiens, de renforcer les liens sociaux et de passer des moments inoubliables, pour revenir plus fort.

Le Secours populaire s’attache à développer le départ en vacances de celles et ceux en situation de précarité et de pauvreté. Véritable clé de voûte de l’éducation populaire, les vacances offrent à l’individu la possibilité de s’émanciper, de se construire et d’ouvrir de nouvelles perspectives.

Les bénévoles du Secours populaire, avec les « Médecins du SPF », mènent de nombreuses actions pour accompagner les enfants, les jeunes, les familles, les seniors, les personnes en situation de handicap, les personnes isolées et les migrants-réfugiés, dans des projets de départs.

Les enfants sont les premières victimes de l’exclusion. En cette année anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant (30 ans), les bénévoles du SPF redoublent d’efforts pour permettre aux enfants de partir. Grâce au réseau de foyers bénévoles du Secours populaire, les enfants sont invités à passer des vacances chez une famille de vacances en France mais aussi en Europe. Aussi, le SPF accueille, au sein de ses villages d’enfants « copain du Monde », des enfants et des jeunes du monde entier. Il s’agit de réels lieux de rencontres et d’échanges autour de la solidarité.

Après le 15 août, le Secours populaire organise, pour tous les enfants qui n’ont pas pu partir, dans toute la France, les « Journées des oubliés des vacances ». Cette sortie permet aux enfants de vivre au moins une journée de vacances.

L’association fait appel à tous les gens de cœur. A titre d’exemple, un don de 50€, soit 12,50€ après déduction fiscale, offre une « journée de vacances » à un enfant, le Secours populaire a besoin d’argent : www.secourspopulaire.fr

« Les vacances sont un droit, les offrir à tous est notre devoir.

Aujourd’hui encore, un enfant sur trois et un Français sur deux sont toujours privés de vacances. Alors que l’été va vite arriver, il est plus que temps de réparer cette injustice et de permettre à des enfants en situation précaire, des familles en difficulté et des personnes âgées isolées de vivre intensément ces moments de joie. Ces parenthèses seront capitales pour s’évader, partager, découvrir les trésors de notre patrimoine et aussi se construire. Grâce à votre solidarité, des milliers de soleils brilleront cet été dans les yeux de tous ceux à qui vous offrirez ce bonheur. D’avance, un immense merci pour eux. »

Stéphane Bern est le parrain de la campagne Vacances 2019 du Secours populaire français.

Les vacances, un droit pour tous

Un enfant sur trois est toujours privé de vacances, ses parents aussi. Pourtant, les vacances sont un droit et elles sont essentielles au bien-être et à l’équilibre. Partir permet d’oublier ses tracas quotidiens, de renforcer les liens sociaux et de passer des moments inoubliables pour revenir plus fort. Le Secours populaire s’attache à développer le départ en vacances de tous. Véritable clé de voûte de l’éducation populaire, les vacances offrent à l’individu la possibilité de s’émanciper, de se construire et d’ouvrir de nouvelles perspectives. Le SPF mène de nombreuses actions pour accompagner les enfants, les jeunes, les familles, les seniors, les personnes en situation de handicap, les personnes isolées et les migrants-réfugiés, dans des projets de départs.

Des vacances pour les enfants

Les enfants sont les premières victimes de l’exclusion. Depuis plus de 70 ans, le Secours populaire met l’enfance au cœur de ses préoccupations et développe des projets permettant aux enfants des familles aidées par l’association de profiter de quelques jours d’évasion, loin du quotidien souvent difficile. En cette année anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant (30 ans), les bénévoles du SPF redoublent d’efforts pour permettre aux enfants de partir.

Les départs en familles de vacances avec les « copains des vacances »

Grâce au réseau de foyers bénévoles du Secours populaire, les enfants sont invités à passer des vacances chez une famille de vacances en France mais aussi en Europe. Ils sont accueillis bénévolement par des familles ayant souvent des enfants du même âge (le « copain des vacances »). Une occasion de se faire de nouveaux amis, tout en découvrant une nouvelle région, un autre mode de vie. Des liens se tissent dans la durée et les enfants sont très souvent en contact avec les familles entre les séjours. Ces séjours en « familles de vacances » permettent aussi aux enfants de gagner en autonomie et d’élargir leurs horizons.

Les villages d’enfants « copain du Monde »

Le SPF permet la rencontre d’enfants et de jeunes du monde au sein des villages d’enfants « copain du Monde » qui se déroulent toute l’année et principalement l’été. Pendant une à trois semaines, les enfants de différents pays dans lesquels le Secours populaire mène des projets sont accueillis pour des séjours d’apprentissage. Ces temps privilégiés favorisent les échanges et permettent aux enfants de se mobiliser ensuite pour développer des actions de solidarité là où ils vivent et/ou vers d’autres pays.

Les départs en colonies de vacances

Les bénévoles du Secours populaire multiplient les partenariats avec les entreprises et les comités d’entreprises pour permettre aux enfants des familles aidées par l’association de partir en colonies de vacances. Les séjours sont choisis en fonction des thématiques et des disponibilités et les enfants sont accueillis au même titre que les autres participants.

 

Narbonne - NARBONNE ( 11 ) 500 personnes en difficulté (d’Occitanie et d’Ile-de-France) bénéficient de 5 jours en vacances au camping «La Côte des Roses» à Narbonne-Plage.
OCCITANIE TRIBUNE (03-05-19)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité l'actualité de la région Occitanie Occitanie-Tribune.