Ariège - VALS ( 09 ) L'église rupestre

Ariège - VALS ( 09 ) L'église rupestre

Ariège - VALS ( 09 ) L'église rupestre

L'église Notre-Dame de Vals est une église semi-rupestre à trois niveaux, dédiée à la Vierge est connue pour les fresques romanes qu'elle renferme, d'un grand intérêt historique et artistique. Semi rupestre  signifie qu'elle est en partie construite dans la roche. De nombreuses hypothèses ont été émises et certaines recherches évoquent une activité de culte très ancien remontant au début de l'Antiquité, à partir de la découverte de petites céramiques à parois fines rencontrées fréquemment sur les lieux de culte.

Les soubassements de l'église remonteraient au moins au Xe siècle, à la fin de l'époque carolingienne.
L'église apparaît dans les textes en 1104 quand le recteur de Vals, Annibal Grasseries, devient un des chanoines réguliers de l'église Saint-Volusien de Foix. En 1224, le pape Honorius III confirme les droits de l'abbaye de Foix sur l'église Sainte-Marie de Vals.

Mais le 2 avril 1445, une bulle du pape Eugène IV réunit l'église de Vals à la mense de la cathédrale de Pamiers.

En 1887, la marquise de Portes fait surélever l'édifice.

En 1952, l'abbé J.-M. Durand découvre les fresques romanes sous plusieurs couches de badigeon. À partir de 1956, sous la conduite de Sylvain Stym-Popper, Architecte en chef des Monuments Historiques, les fresques sont totalement dégagées et partiellement restaurées. Des travaux importants sont en même temps engagés sur différentes parties de l'édifice.

Sa nef carolingienne du Xe siècle, des restes du style mozarabe, un clocher du XIIe siècle, et un mur crénelé du XIVe siècle sont autant d’éléments très originaux qui méritent une large visite.
À l’intérieur, dans la première nef, on peut admirer des représentations figurant les apôtres, le Christ Pantocrator, l'archange saint Michel…
Dans la seconde nef, deux vitraux intéressants représentent Saint-Loup et Saint-Georges.

La nef supérieure (la tour), à l’aspect massif, éclairée de fenêtres romanes, ressemble à un donjon.
Un petit clocher triangulaire coiffe la tour sur lequel on remarque une croix, une girouette et une étoile de fer forgé.

Une croix discoïdale en grés, très ancienne, orne l’extérieur de la tour.

http://www.grandsudinsolite.fr/ 

René GIRMA - GRAND SUD INSOLITE (17-04-19)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité l'actualité de la région Occitanie Occitanie-Tribune.