Toulouse - TOULOUSE ( 31 ) Ma thèse en 180 secondes Le 5 avril, Toulouse va participer à la demi-finale nationale !

Toulouse - TOULOUSE ( 31 )  Ma thèse en 180 secondes Le 5 avril, Toulouse va participer à la demi-finale nationale !

Toulouse - TOULOUSE ( 31 ) Ma thèse en 180 secondes Le 5 avril, Toulouse va participer à la demi-finale nationale !

Par OCCITANIE TRIBUNE - Florence DENESTEBE, le 02 Avril 2019

Les deux lauréats 2019 de l’Académie de Toulouse vont concourir à Paris lors de la demi-finale nationale de Ma Thèse en 180 secondes. Fort de leurs Prix remportés le 25 mars dernier au Théâtre Sorano, Clair Chaigne et Maxime Pineaux  représenteront l’Univeristé Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées.

Prix du public et prix du jury pour l’un. 2nd prix du public pour l’autre. Sur scène, devant un écran géant, sous les applaudissements et les rires de 400 personnes, Clair Chaigne doctorant au Centre de biologie du développement (CNRS - Université Toulouse III Paul Sabatier) et Maxime Pineaux doctorant  au laboratoire Évolution et  diversité biologique (CNRS -  IRD -Université Toulouse III Paul Sabatier) avaient réalisé des one man show mémorables ce 25 mars dernier au Théâtre Sorano. Aujourd’hui, ils affinent leurs prestations auprès de l’équipe de l’École des docteurs de Toulouse, pour concourir à la demi-finale nationale ce vendredi 5 avril, face à la soixantaine de lauréats sélectionnés partout en France.

Leurs sujets de recherche vulgarisés ? 

>     Lumière bleue sur le poisson zèbre.
« Saviez-vous que dans votre œil, il y a des neurones un peu particuliers qui sont sensibles à la lumière bleue ? Saviez-vous que c’est à cause d’eux qu’on vous conseille de ne pas regarder des vidéos de chats avant d’aller vous coucher ? »
>     Stratégies de reproduction d’un oiseau monogame en milieu naturel.
« Choisir son partenaire, c’est du sérieux. Surtout lorsqu’on est monogame, comme la mouette tridactyle. Ce choix peut se baser sur des critères qui ne se voient pas mais qui se sentent, comme les gènes »

L’aventure Ma Thèse en 180 secondes ne se résume pas à un simple challenge personnel pour les jeunes chercheurs et chercheuses. Ce défi d’éloquence représente aussi l’occasion d’évoquer ce qu’est une thèse, de donner envie de comprendre les travaux scientifiques en cours sur notre territoire qui aideront, directement ou indirectement, à relever les défis sociétaux d’aujourd’hui et de demain. La culture scientifique est un puissant antidote aux contre-vérités et à l’obscurantisme.

Les prochaines étapes du concours 

5 avril : demi-finale à Paris (sélection de 16 finalistes nationaux) 

13 juin : finale nationale à Grenoble (sélection du lauréat national) 

26 septembre : finale internationale à Dakar (Sénégal)

[À PROPOS]
Le concours Ma thèse en 180 secondes
. Depuis maintenant six années, le concours Ma thèse en 180 secondes lance un défi aux doctorants : expliquer leur sujet de recherche en français à l’attention du grand public, de la façon la plus simple possible, en seulement trois minutes chrono ! L’avocat Bertrand Périer est le parrain de l’édition 2019 du concours, célèbre spécialiste de l’art oratoire.
 

L’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées rassemble les principaux établissements d’enseignement supérieur et de recherche de Toulouse et sa région (4 universités, 19 écoles d’ingénieurs ou écoles spécialisées et 6 organismes de recherche). Son ambition est d’œuvrer au rayonnement du site universitaire dans son ensemble an d’inscrire celui-ci au meilleur niveau international aux plans académique et scientique et en favorisant les conditions d’accueil et de vie des étudiants ou chercheurs français et étrangers qui y sont rattachés.
www.univ-toulouse.fr Twitter @Univ_Toulouse

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI