POLITIQUE : HÉRAULT - Ligne Montpellier-Béziers-Perpignan : entre satisfaction et incompréhension !

HÉRAULT - Ligne Montpellier-Béziers-Perpignan : entre satisfaction et incompréhension !

Le 30 janvier dernier, Pierre Pouëssel, Préfet de l’Hérault, a pris un arrêté qualifiant de "projet d’intérêt général" la future ligne TGV et validant le projet de tracé de la Ligne Nouvelle Montpellier- Perpignan. Après plus de 30 ans d’atermoiements, notre région va enfin pouvoir s’inscrire dans l’Europe de la grande vitesse.

Nous pouvons nous réjouir que ce tracé soit enfin définitivement adopté, et tout particulièrement les six communes du Biterrois traversées par cette ligne nouvelle. Durant de trop longues années, celles- ci, et notamment Villeneuve-lès-Béziers, ont dû subir le gel de leur PLU, préjudiciable pour l’aménagement communal, du fait de l’incertitude du tracé.

Malheureusement, l’arrêté maintient le projet d’une gare nouvelle sur la commune de Villeneuve-lès- Béziers, dite gare A 75. Cette obsession d’une gare nouvelle sur le Biterrois est incompréhensible alors que la quasi-totalité des élus locaux et associations engagés depuis des années pour ce projet plébiscitent la gare de Béziers-centre. Les études sont d’ailleurs engagées et financées par l’ensemble des acteurs locaux en faveur d’un pôle d’échanges d’envergure autour de la gare actuelle de Béziers- centre.

A l’heure où l’Etat ne cesse de répéter qu’il est nécessaire de rétablir le dialogue avec les élus locaux, il faudrait peut-être tout simplement commencer par les écouter et prendre en compte leur avis...

Emmanuelle MENARD Députée de la 6 ° Circonscription de l’Hérault (26-03-19)     5278 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

SEAQUARIUM
PORT CAMARGUE
Occitanie Tribune