ACTUALITÉS : FRANCE - 2019 : Boire ou pointer ... Il va falloir choisir !

FRANCE - 2019 : Boire ou pointer ... Il va falloir choisir !

Boire ou pointer, il va désormais falloir choisir !  Depuis Le 1er janvier 2019, la Fédération française de pétanque et de jeu provençal (FFPJP) a édité un nouveau règlement qui précise qu'il ne sera plus possible de jouer à la pétanque après avoir consommé de l’alcool.

Las des conflits perpétrés par quelques joueurs éméchés à l'occasion des concours organisés sous sa houlette, la fédération a décidé d’exclure tous les joueurs contrôlés ayant plus de 0,5 gramme de taux d’alcoolémie par litre de sang.

La mise en place de cette nouvelle règle fait débat en ce moment sur tous les boulodromes de France, de Navarre et d'Occitanie. La règle est effective depuis quelques semaines et désormais les contrevenants s’exposent à une disqualification de la compétition, mais aussi à une radiation de la FFPJP, en fonction de la gravité des faits.

Médecins et membres du comité départemental sont habilités pour se rendre sur les terrains, équipés d’éthylotest.

Le jeu y perdra sans doute en pittoresque et en convivialité mais pourra sans doute à terme, y gagner en respectabilité.
L’annonce de la candidature de Boules Sport pour l’Edition 2024 des Jeux Olympiques n’ets sans doute pas étrangère à l’adoption de ce nouveau règlement.

Une règle non écrite pourra encore venir étancher la soif des plus réfractaires en cas défaite à plates coutures. Il paraît que l’on continuera encore à embrasser les fesses d’une certaine FANNY en criant à tue-tête ... Fanny paye à boire … Fanny paye à boire !

Extrait du réglement 2019 


Article 31 Dopage : Tout participant ou toute participante à une compétition ou manifestation sportive ayant reçu l'agrément de la Fédération devra se soumettre aux contrôles de lutte contre le dopage, effectués par une personne dûment habilitée, lorsque ce dernier sera imposé, sur instruction du Ministre chargé des sports ou à la demande de la Fédération, agissant de sa propre initiative ou à l'instigation de la Fédération Internationale à laquelle elle est affiliée, dont la réglementation en matière de contrôle et sanction fait l'objet d'un règlement particulier de lutte contre le dopage, annexé au Code de discipline. Toute infraction fera l'objet des sanctions selon les procédures prévues dans le même règlement.

Article 32 Alcoolisme : Tout organisateur ou organisatrice de compétition ou manifestation sportive ayant reçu l’agrément de la Fédération doit se conformer aux directives réglementaires prévues au Code du Sport et au Code de Santé Publique, ainsi qu’aux règles spécifiques dictées par la Fédération, sur la vente et distribution d’alcool.

Tout participant ou toute participante (joueurs ou joueuses et délégués(es)) à une compétition ou manifestation sportive ayant reçu l'agrément de la Fédération devra se soumettre à un éventuel contrôle d’alcoolémie par les personnes habilitées, sachant que le taux maximal autorisé est de 0,50 gramme par litre de sang. (Annexe IV).

Si ce taux est dépassé, le joueur, la joueuse ou le (la) délégué(e), est exclu(e) de la compétition.

Article 33 – Habilitation :

Sont habilités à effectuer les contrôles d’alcoolémie :
- Les médecins, sur tout type de compétition.
- Les membres élus de Comité (s) Directeur (s) de la Fédération, de Comité Régional, et de Comité Départemental sur les compétitions relevant de leur champ de compétence.
L’habilitation doit avoir fait l’objet d’une décision en Comité Directeur de l’instance compétente (Fédérale, Régionale, Départementale). Cette décision doit faire apparaître nominativement les membres élus qui ont été désignés pour effectuer les contrôles.
Les médecins élus des instances Fédérales, Régionales et départementales sont habilités de droit à effectuer des contrôles. Tous les autres membres élus habilités, pour pouvoir procéder aux contrôles d’alcoolémie, devront être en possession d’un ordre de mission établi par l’instance compétente (Fédérale, Régionale ou Départementale). Modèles d’habilitation et d’ordre de mission (Annexe IV).

ANNEXE IV

CONTROLES D’ALCOOLEMIE

Considérant l’effet « antistress » de la prise d’alcool par conséquence de son action potentiellement dopante et de l’effet délétère sur la santé la FFPJP, soucieuse de préserver tant l’éthique sportive de ses compétitions que la santé de ses pratiquants(es), décide conformément à la réglementation Internationale, de réglementer l’usage de l’alcool dans ses compétitions renforçant ainsi l’image d’une pratique sportive saine et vecteur de santé.

La limite de tolérance de l’alcoolémie est fixée à 0.5 gramme par litre de sang.

Des contrôles d’alcoolémie peuvent être effectués lors des compétitions agréées par la FFPJP selon les modalités suivantes :

1) Utilisation d’un éthylotest présentant les garanties d’étalonnage prévues par le constructeur.

2) Le contrôle est réalisé sur l’ensemble des joueurs d’une équipe et de leur délégué(e).

3) La désignation de(s) équipe(s) contrôlée(s) se fera par tirage au sort à tout moment entre deux parties gagnantes.

4) Le contrôle est réalisé par un médecin accompagné du délégué de la FFPJP ou par toute personne habilitée (voir article 33 section II du présent règlement).

5) La notification de contrôle sera remise au délégué ou à la déléguée dès la fin du tirage au sort sur un imprimé portant la signature et à l’issue des contrôles, les Procès-verbaux.

6) Tout contrôle supérieur à 0.50 g/l entraînera la réalisation d’un deuxième contrôle 20 minutes plus tard. En cas de nouvelle positivité le joueur, la joueuse ou le (la) délégué(e) sera définitivement exclu(e) de la compétition.

7) Le refus de se soumettre au contrôle vaudra positivité et exclusion définitive.

8) Par souci de ne pas perturber l’échauffement, il est souhaitable que les contrôles soient terminés 1/4 d’heure avant le début de la partie suivante.

9) Des contrôles d’alcoolémie pourront être aussi réalisés chez les arbitres. Les contrôles se feront suivant le même protocole que pour les équipes. En cas de contrôle positif la sanction sera l’exclusion de la compétition et une convocation devant la commission de discipline d’arbitrage sera établie.

Crédit photos : 

https://pixabay.com/photos/bowling-game-bowls-1376709/

https://pixabay.com/photos/pastis-drink-alcohol-beverages-pub-3962678/

FRANCE - 2019 : Boire ou pointer ... Il va falloir choisir !

FRANCE - 2019 : Boire ou pointer ... Il va falloir choisir !

OCCITANIE TRIBUNE (23-03-19)     12390 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PORT CAMARGUE
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune