Ariège - ARIÈGE - Une Prix Nobel pose ses valises, le Très Haut Débit s’invite dans les foyers, le terroir gagne à Paris : l’Ariège se vend bien !

Ariège - ARIÈGE - Une Prix Nobel pose ses valises, le Très Haut Débit s’invite dans les foyers, le terroir gagne à Paris : l’Ariège se vend bien !

Ariège - ARIÈGE - Une Prix Nobel pose ses valises, le Très Haut Débit s’invite dans les foyers, le terroir gagne à Paris : l’Ariège se vend bien !

Par Aurore PACAUD, le 14 Mars 2019

L’Ariège finit l’hiver sur de belles notes : la biologiste américaine et lauréate du Prix Nobel, Camille Parmesan a choisi les montagnes ariégeoises du Couserans pour poursuivre ses recherches ; le déploiement du réseau Très Haut Débit équipera le premier foyer ariégeois au mois d’avril ; et le Département fait le point sur une très belle participation au Salon International de l’Agriculture de Paris.

Coup de projecteur...

CNRS : une scientifique prix Nobel étudie la biodiversité en Ariège

Depuis la fin de l’année 2018, la biologiste américaine Camille Parmesan poursuit ses recherches sur la biodiversité sur le site ariégeois de Moulis, au sein du Centre national de la recherche scientifique. La scientifique figure notamment sur la prestigieuse liste des prix Nobel sur la biodiversité. A son arrivée en Couserans, où elle a posé ses valises et installé sa famille, Camille Parmesan a salué la qualité de l’environnement dans lequel elle exerce désormais et a insisté sur l’enjeu que doit aujourd’hui affronter notre société, le réchauffement climatique et les conséquences qu’il engendre. Par ses recherches, elle espère contribuer à une connaissance plus profonde de la nature pour en tirer les plus précieux enseignements.

THD « public » : le premier ménage connecté au mois d’avril

Lancé il y a tout juste un an (le 5 mars 2018), le déploiement du réseau Très Haut Débit d’initiative publique s’apprête à vivre un premier rendez-vous symbolique : le premier foyer ariégeois sera connecté au réseau THD au tout début du mois d’avril. Le projet, le plus important jamais mis en œuvre en Ariège (plus de 140 millions d’euros mobilisés par le Département !), vise à équiper l’intégralité des 100 000 lignes ariégeoises en seulement sept ans.

D’ici à 2025, le réseau Très Haut Débit couvrira l’ensemble du territoire, jusqu’aux fonds de vallée les plus reculés. Pour relever ce défi, le Conseil Départemental de l’Ariège possède un atout de poids : le réseau Haut Débit déployé depuis 2004 d’une manière structurante, avec des dorsales Nord/Sud, Est/Ouest complétées de lignes qui desservent déjà les principaux bassins de vie. Résultat, le déploiement par capillarité se réalise presque naturellement aujourd’hui. Et demain, le premier ménage ariégeois en découvrira tous les bienfaits !

Dans le rétro...

Retour sur une 4ème édition de « l’Ambassade du bon goût ariégeois » au Salon de l’Agriculture

Le Salon international de l’Agriculture de Paris a fermé ses portes il y a quelques jours à peine. Une très belle édition pour les ambassadeurs de l’Ariège qui ont, pour la quatrième année consécutive, porter haut les couleurs de l’agriculture du département.

Sur un espace de plus de 130 m2, le plus vaste de la Région Occitanie, les 23 producteurs ont valorisé les filières courtes et les pratiques « bio » qu’ils mettent en œuvre au quotidien sur leurs exploitations.

Les visiteurs du Salon ne s’y sont pas trompés, les recettes enregistrées par les producteurs affichent des progressions à deux chiffres par rapport à l’an passé !

D’autres ont également décroché les prestigieuses médailles du Concours général agricole, tel le fromage de Moulis, les confitures des Délices de Pascale ou encore le jambon de chez Cazaux. Côté éleveurs, la Gasconne des Pyrénées, les Chevaux Castillonnais et leurs cousins Chevaux de Mérens ont également brillé sur les rings de présentation. Bref, une fois encore un beau salon, vitrine des savoir-faire agricoles et d’un terroir au bon goût de « revenez-y »...

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI