ACTUALITÉS : LE MADE IN HERAULT A PARIS Du 23 février au 3 mars 2019 à Paris au Salon International de l’Agriculture

 

LE MADE IN HERAULT A PARIS Du 23 février au 3 mars 2019 à Paris au Salon International de l’Agriculture

Salon International de l’Agriculture Le Made in Hérault à Paris

« Par leur réussite, les producteurs de l’Hérault contribuent à la notoriété et au rayonnement international de notre département. C’est une fierté de réunir ces professionnels sur ce salon incontournable ! »

Kléber MESQUIDA, Président du Département

«En 2019, le Département déploie Hérault Irrigation, un plan pour protéger nos vignes du réchauffement climatique et de la sécheresse. Près de 310M€ seront investis en cofinancement d’ici 2030. »

Yvon PELLET, conseiller départemental délégué à la viticulture et à l’Observatoire viticole

«L’agriculture et la conchyliculture sont deux filières économiques majeures de l’Hérault qui forgent l’identité de notre territoire. Le Département les soutient avec un budget de près de 20 M€ en 2019 ! »

Jean-Luc FALIP, Vice-président délégué à l’aménagement rural, agriculture, viticulture, pêche et forêt

« L’Hérault est réputé pour la qualité de ses produits agricoles et notamment pour ses vins. Notre département
a tout pour devenir la destination œnotouristique leader en Europe. C’est l’objectif du guide de l’Œnotour qui sera cette année édité par le Routard ! »

Claude BARRAL, Vice-Président délégué à l’économie et au tourisme

LE MADE IN HERAULT A PARIS

Du 23 février au 3 mars 2019 à Paris, le Département de l’Hérault sera présent sur le Salon International de l’Agriculture aux côtés des producteurs héraultais mais également de ses partenaires, la Chambre d’Agriculture, les territoires Vignobles & découvertes et Hérault Tourisme.

Parc des Expositions de la Porte de Versailles B060 Hall 3
Deux espaces permettront de découvrir toute la richesse des produits agricoles héraultais.

Le stand du Département sera animé tout au long de la journée par des dégustations thématiques et des ateliers découverte. Accords mets et vins autour de produits héraultais, animations autour du Muscat, de l’appellation Saint-Chinian ou encore des châtaignes des Cévennes et plongée au cœur des territoires héraultais avec Vignobles et Découvertes : un avant-goût de l’Hérault est proposé aux visiteurs du Salon !

En face, la boutique de l’Hérault présentera le meilleur de la production héraultaise : confitures, produits oléicoles, fromages, charcuteries, viande de taureau et bien sûr vins de différentes appellations...

Les partenaires du Département

La Chambre d’Agriculture est une institution originale, à la fois consulaire et entreprise de services. Etablissement de proximité, elle propose de multiples services à ses « ressortissants » : agriculteurs, forestiers, salariés agricoles, propriétaires, mais aussi filières agricoles et forestières, collectivités locales...

Destinations Vignobles et Découvertes : cette distinction délivrée par l’Etat aux régions viticoles est la garantie d’un séjour de qualité. Dans l’Hérault, 4 destinations l’ont obtenues : Minervois, Saint-Chinian, Faugères et Haut-Languedoc / Languedoc, Cœur d’Hérault / Béziers, Canal du Midi, Méditerranée / Thau en Méditerranée. Le Grand Pic Saint Loup est en démarche et attente d’obtention.

Hérault Tourisme : l’agence de développement touristique met en œuvre la politique touristique du Département. Elle contribue à l’élaboration, la promotion et la commercialisation de produits touristiques, en collaboration avec les professionnels et les offices du tourisme.

Les grands rendez-vous

Mardi 26 février 9h30 : le Président du Département Kléber MESQUIDA et le Président de la Chambre d’Agriculture Jérôme DESPEY invitent les visiteurs sur le stand de l’Hérault et vont à la rencontre des producteurs héraultais.

Mardi 26 février 11h30 : Kléber MESQUIDA inaugurera le stand du Département. Très attaché à l’identité agricole et viticole de l’Hérault, il prendra la parole pour rappeler l’action départementale en faveur de ces filières (irrigation, environnement, littoral, circuits courts...). Philippe GLOAGUEN, fondateur et directeur du ROUTARD sera également au rendez-vous pour présenter avec le Président du Département l’Œnotour de l’Hérault, qui fera l’objet du tout premier guide œnotouristique du fameux editeur en 2019.

Mercredi 27 février à 11h30 : l’emblématique cave de Saint-Jean-de-Minervois créée en 1949 célèbrera ses 70 ans sur le Salon. C’est l’occasion de découvrir les Muscats de ce caveau-étape de l’Œnotour, situé sur un terroir
unique à une altitude entre 250 et 280m. Sur un plateau calcaire, le sol blanchâtre et pierreux
restitue pendant les nuits fraîches la chaleur accumulée pendant le jour, ce qui favorise la maturation du raisin. La cave produit des vins à l’équilibre alcool, sucre et acidité exceptionnel et aux arômes de fruits exotiques, agrumes et fruits à chair blanche. En bouche, ils offrent un formidable équilibre, alliant puissance et fraîcheur, harmonie et persistance.

Samedi 23, dimanche 24 et mercredi 26 février, le duo héraultais Marcel en Tête : Christophe et Cédric seront présents sur le stand du Département pour jouer leur dernier titre Mon Hérault, une ode au territoire de leur enfance... (sets à 12h et 15h30)

L’appellation Muscat de Saint-Jean de Minervois est la seule qui est située loin de la mer en altitude. Cela lui confère une typicité unique. Ici, le vignoble de la cave de Saint-Jean de Minervois, caveau-étape de l’Œnotour.

Créé en 1870, le Concours Général Agricole est sans conteste le concours alimentaire le plus important du monde, tant par le nombre de produits présentés que par le nombre de jurés impliqués et la réputation de ses médailles. Une récompense assure aux lauréats une vitrine internationale et surtout une référence reconnue par les consommateurs.

En 2018, 269 médailles d’or, d’argent et de bronze avaient récompensé les produits héraultais.

L’Hérault à déguster

Des produits du terroir : Huîtres et moules de l’Etang de Thau, Oignon doux de Lézignan-la- Cèbe, Navet de Pardailhan, Pois chiche de Carlencas, olives, Safran de la Salvetat, Marron d’Olargues, Fizalis, Cochon des Hauts-Cantons, poisson de mer, de rivière et anguilles de l’Etang de l’Or ou encore le fromage de chèvre Pélardon...

Des recettes : Tielle, Bourride, Macaronade de Sète, Petit pâté de Pézenas, Pain Paillasse de Lodève, Brasucade de moules, chichoumeille, ... et quelques douceurs : zezettes de Sète, Coque de Béziers, Grisettes de Montpellier...

Et dans le verre ? Muscats, Minervois, Faugères, Terrasse du Larzac, Pic St Loup, Montpeyroux, St Chinian, Picpoul de Pinet, Grés de Montpellier, IGP pays d’oc, Pays d’hérault, Clairette du Languedoc, Picpoul de Pinet... Au total, 13 AOC et 7 IGP héraultaises.

Sans oublier la carthagène, le vermouth de la Maison Noilly Prat, les bières artisanales de l’Hérault et les eaux pétillantes naturelles de la Salvetat et de la Vernière !

LE DEPARTEMENT AUX COTES DES PRODUCTEURS HERAULTAIS

Soutenir les filières agricoles et viticoles

Pour accompagner les viticulteurs en 2019, le Département consacre un budget de près de 14M€ aux filières agricole et viticole dans:

• le déploiement d’Hérault Irrigation
• l’installation d’équipements agri-environnementaux, d’infrastructures et d’équipements ruraux (ex : aide pour la lutte biologique par confusion sexuelle, création d’aires de lavage, dépollution des caves particulières, expérimentation de cépages plus résistants aux maladies, soutien à la biodiversité et pour la certification Haute Valeur Environnementale...)
• la valorisation des vins par l’Observatoire viticole, notamment une mise en lumière des vins de garde héraultais avec les 10 ans de l’Œnothèque départementale en 2019
• la promotion de l’agriculture, de la pêche et de la conchyliculture
• le maintien d’un foncier agricole : renforcer la présence des agriculteurs, notamment les jeunes qui débutent, en leur fournissant une aide dans l’acquisition et la restructuration des espaces fonciers
• le partenariat avec les organisations professionnelles : Chambre d’agriculture, interprofessions et syndicats viticoles, CIVAM Bio...
• la mise en place d’équipements œnotouristiques

Hérault Irrigation : 310M€ en cofinancement d’ici 2030

Avec le lancement d’Hérault Irrigation, voté en décembre 2018, le Département s’engage à tout mettre en œuvre pour garantir aux viticulteurs et agriculteurs les conditions optimales de production dans le contexte de réchauffement climatique.

Sur les 30 dernières années, les températures de l’Hérault ont en effet augmenté entre
0,3 et 1,5°C. Les projections 2050 font état d’une hausse d’1 à 2,5°C. Conséquence : des épisodes répétés de sécheresse qui menacent la pérennité de la viticulture, les vignes dépérissent et leurs rendements en sont atteints. Agir est une priorité : avec 800 M€ de chiffre d’affaires annuel, la viticulture représente la deuxième composante du PIB héraultais après le tourisme. En 2019, le Département étudie la faisabilité de réalisation de 9 retenues hivernales mais également la possibilité d’augmenter le volume de la réserve d’eau du Lac du Salagou.

#BIO dans les collèges

Le Département valorise la production locale pour permettre aux collégiens de consommer une nourriture saine et de qualité

Il s’est engagé depuis 2008 dans une politique de Haute qualité alimentaire qui vise à offrir aux collégiens une alimentation saine et équilibrée. Quelques chiffres :

  • Avec ses 80 collèges, le Département fournit 28 000 repas par jour.

  • 25% des produits sont de Haute Valeur Environnementale et 10 % sont des produits bios. Budget : plus d’1M€ par an.

  • 5 Unités de Production Culinaire réalisent les repas de 55 collèges du département, ce qui représente environ 19 000 repas par

    jour. Les autres collèges disposent d’une cuisine autonome ou sont servis par d’autres infrastructures (intercommunalités, cités mixtes etc.)

    Le Département soutient les producteurs dans leurs démarches vers des pratiques durables, favorise les démarches de qualité et les circuits courts de commercialisation notamment en apportant son soutien aux coopératives de production.

2ème département viticole de France, l’Hérault est également le 4ème département touristique. Pour faire de l’Hérault une destination œnotouristique leader en Europe, le Département a lancé en février 2018 l’Œnotour de l’Hérault. Créé en partenariat avec les professionnels du tourisme et de la viticulture, notamment les territoires Vignobles et découvertes, l’objectif est de faire rayonner l’Hérault !

L’Œnotour de l’Hérault édité par le Routard

L’Œnotour, ce sont 515 kms de routes, 24 circuits œnotouristiques qui maillent le territoire d’est en ouest et du nord au sud, 16 Œnorandos®, 4 destinations labellisées Vignobles et découvertes, plus de 700 caveaux ouverts au public...

Au cœur de tous ces parcours, 64 caveaux-étapes sont devenus les véritables ambassadeurs de ce projet. Signataires d’une charte, ces domaines viticoles sont les portes d’entrée de l’aVinture. Ils accueillent les visiteurs pour leur faire déguster leurs vins et les renseigner sur les sorties nature, sport, culture, les lieux à visiter, les restaurants ou hôtel à tester... autour de leur terroir.

De nombreux parcours thématiques invitent à goûter l’art de vivre héraultais, à déguster des vins d’exception en découvrant des paysages époustouflants, à conjuguer convivialité et expériences sportives et culturelles.

Toutes les expériences sur oenotour.herault.fr

La démarche est aujourd’hui reconnue. Après l’obtention du prix Iter Vitis Awards aux Assises de l’Oenotourisme à Paris, le célèbre Routard publiera en juin 2019 son tout premier guide œnotouristique avec l’Œnotour de l’Hérault.

Nouveauté ! A partir de mai, le Département organisera chaque mois un Oenoconcert. Le concept : une dégustation animée par un sommelier-expert suivie d’un moment de convivialité autour de produits et vins locaux et d’un concert jazz ou salsa. Ces soirées se tiendront dans les caveaux-étapes de l’Œnotour et dans des lieux emblématiques du territoire (Domaine de Bayssan, Lac du Salagou...).

Le Département, acteur majeur des filières maritimes

Le Département mène une action volontariste sur le littoral dans le double but de concilier environnement et développement du territoire au travers notamment du développement des activités de pêche et conchyliculture.

Il est propriétaire de huit ports :

  • Port mixte de Bouzigues

  • Port mixte de Mèze

  • Port conchylicole du Mourre-Blanc à Mèze

  • Port du Chichoulet à Vendres

  • Port conchylicole des Mazets à Marseillan

  • Port mixte de Tabarka à Marseillan

  • Port conchylicole du Barrou à Sète

  • Port de pêche du Grau d’Agde

3,1M€ consacrés aux filières maritimes en 2019

La moitié des entreprises conchylicoles de l’Hérault est installée dans les ports appartenant au Département, soit plus de 650 emplois directs concentrés sur le pourtour de la lagune de Thau.

Service du Département de l’Hérault, le Laboratoire départemental vétérinaire veille à la santé des coquillages et à la qualité des eaux. Depuis janvier 2018, le Préfet lui a confié la responsabilité des prélèvements et analyses des coquillages pour la Région Occitanie.

11 000 tonnes d’huîtres par an

Depuis janvier 2019, la zone de production de l’étang de Thau est sectorisée en 2 zones : Bouzigues Loupian et Mèze Marseillan. En cas de contamination bactériologique localisée dans un secteur, celui-ci sera fermé permettant à l’autre de rester ouvert et aux professionnels de continuer leur activité en toute sécurité.

Une IGP Huître de Thau en 2019 ?
L’étang se différencie par son climat méditerranéen, la richesse de ses planctons et l’excellente salinité des

eaux de la lagune, sans oublier le savoir-faire des ostréiculteurs héraultais qui mettent tout en œuvre pour garantir au précieux coquillage une qualité gustative optimale. Pour distinguer ce terroir incomparable et les méthodes traditionnelles employées depuis des décennies, la profession a déposé un dossier à l’Institut national de l'origine et de la qualité (INAO). Cette candidature pour l’obtention d’une IGP Huître de Thau est actuellement étudiée. Elle permettra une meilleure protection et valorisation de ce fruit de mer typiquement héraultais.

2019 : l’année d’Hérault Littoral

Le littoral héraultais, unique et fascinant, se dévoile sur 90 km de côtes façonnés par l’histoire et la présence de l’homme. Abritant un trésor de biodiversité et des sites géologiques exceptionnels, le littoral mérite une mobilisation sans faille du Département.

Depuis 10 ans, le Département a investi 230 millions d’euros afin de protéger les lagunes, étangs et lidos tout en développant une activité économique précieuse autour de la pêche et de la conchyliculture, mais aussi des activités nautiques et du tourisme.

Afin de répondre au mieux à l’importance des enjeux pour les 10 prochaines années, le Département souhaite renforcer son action autour d’une stratégie d’intervention qui couvre et met en cohérence l’ensemble des politiques départementales concernées : économie, aménagement, environnement et risques, action sociale, culture et loisirs.

Cette réflexion a été engagée en mars 2018 sous le pilotage du Président du Département et de son 1er Vice- Président Pierre BOULDOIRE, avec la contribution d’un comité de pilotage composé des élus référents, d’un groupe d’experts internes, et des principaux partenaires (Etat, Région, Conservatoire du Littoral, Agence de l’Eau, Organismes associés du groupe Hérault et EID Méditerranée).

Le Département propose :

• de prendre la mesure des opportunités et des vulnérabilités de ce territoire, face notamment aux impacts du changement climatique,

• de penser et de construire un avenir littoral et maritime souhaitable, à moyen et long termes, pour tous les héraultais et visiteurs qui viennent sur notre littoral,

• d’agir pour cet avenir, dans le cadre de ses compétences et d’une stratégie départementale pour les années 2019 à 2030, nommée Hérault Littoral.

« Le Département s’associe à cette candidature qui va accroître la notoriété du fruit de mer phare de notre lagune ! La réponse devrait être connue fin 2019. » Audrey IMBERT, conseillère départementale déléguée à la pêche et à la conchyliculture

Hérault Littoral s’articulera autour de 6 engagements forts, déclinés en 36 actions opérationnelles, et d’un projet d’envergure, une maison dédiée au littoral sur le site emblématique des Aresquiers.

Elle aura pour mission de rassembler la population autour de la diversité patrimoniale, culturelle et paysagère du littoral. Avec un investissement départemental de 100 M€ sur la période 2019-2021, l’ambition du Département est de faire du littoral un écrin protégé qui relie l’arrière-pays à la mer, qui absorbe l’afflux touristique et qui participe au rayonnement économique du territoire.

PLANNING DU STAND

Du 23 février au 3 mars, le stand du Département sera rythmé par de nombreux temps forts...

#vins

Dégustation avec le Syndicat du Cru Saint- Chinian et présentation du livre consacré à l’appellation

Samedi 23/ Dimanche 24

Dégustation Syndicat Muscat Saint-Jean-de- Minervois
Lundi 25 / mardi 26

70 ans de la Cave Saint-Jean de Minervois Mercredi 27 / 11h30

Dégustation de Muscat de Lunel avec le Conseil interprofessionel des vins du Languedoc CIVL

Dimanche 24

Dégustation de Muscat de Mireval avec le Conseil interprofessionel des vins du Languedoc CIVL

Vendredi 1 mars

#fromages

Accord mets et vins

Tous les jours sauf le mardi 26

Alliance fromages et vins avec le Parc naturel régional du Haut-Languedoc

Samedi 23

#marrons

Animation avec l’Association Châtaignes des Cévennes
Mercredi 27 / Jeudi 28

#olives

L’AOP Lucques du Languedoc avec l’Union des producteurs et professionnels de l’olivier de l’Hérault

Jeudi 28

#huîtres

Dégustaton d’huîtres de Thau avec le Comité régional de la conchyliculture de la Méditerranée

Lundi 25 / Mardi 26

Tielle sétoise

Le groupe Marcel en Tête présentera la chanson Mon Hérault

Samedi 23 / Dimanche 24 / Mardi 26 / 12h & 15h30

#découverte de l’Hérault

Animation Vignobles & découvertes sur la destination Thau en Méditerranée
Samedi 23 / Dimanche 24

Animation Vignobles & découvertes sur la destination Haut-Languedoc et Vignobles
Du dimanche 24 au mercredi 27

Animation Vignobles & découvertes sur la destination Cœur d’Hérault
Vendredi 1 mars / samedi 2

Animation sur la destination Montpellier Petite Camargue
Jeudi 28 / Dimanche 3 mars

Et tous les jours, découverte des délices héraultais : soupe de poissons, huîtres, viande de taureau, petits pâtés de Pézenas, tielles, charcuteries...

#musique

Petit pâté de Pézenas

A LA BOUTIQUE DE L’HERAULT

#Vins

Domaine Enclos de la Croix

Lansargues

Cave de Saint-Jean de Minervois

Muscat de Saint-Jean de Minervois

Domaine de la Rencontre

Muscat de Mireval

Les vignerons du Muscat de Lunel

Muscat de Lunel

Cave Rabelais

Muscat de Mireval

Syndicat des Terrasses du Larzac

Saint-André de Sangonis

#confitures

Les confitures de Sophie

Saint-Pargoire

Passion Gourmande

Espondeilhan

#huiles et #olives

Le Clos de Combals

Saint-Jean-de-Fos

Moulin du Mas Palat

Gignac

Olives et garrigues

Pignan

#viandes, #charcuteries et #fromages

Manade du Soleil : viande et charcuteries de taureau

Pérols

Ferme du Causse : fromage et charcuteries Le Caylar

Saucisson : saucisson Grabels

 

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'HERAULT (20-02-19)     15228 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

SEAQUARIUM
AGDE - 4ème Salon du couteau de la Méditerranée les 30 et 31 mars 2019
GRAU-DU-ROI - SALON LES NAUTIQUES
PORT CAMARGUE
Occitanie Tribune