ACTUALITÉS : MONTPELLIER ( 34 ) « Kléber MESQUIDA ciblé par l’antisémitisme »

MONTPELLIER ( 34 ) « Kléber MESQUIDA ciblé par l’antisémitisme »

« Kléber MESQUIDA ciblé par l’antisémitisme »

Dans un courrier anonyme adressé à la Région, la Présidente Carole DELGA et le Président du Conseil départemental de l’Hérault, Kléber MESQUIDA, en ont été la cible.

Au-delà des propos sexistes et obscènes, c’est Kléber MESQUIDA qui est traité de sale juif dans ce courrier revendiqué par les  « Compagnons d’Aldolf HITLER » orné de 8 croix gammées et assorti de la menace « de démissionner de vos postes… sinon ça peut aller plus loin BOUM ! BOUM ! ».

En cette période où les propos et les actes antisémites ont augmenté de 74%, une mobilisation républicaine doit dénoncer fortement ces comportements qui ont tendance à se banaliser.

Nous devons aussi  dénoncer les propos et les pratiques d’élus se revendiquant du populisme qui favorisent de manière insidieuse l’instauration de ce climat délétère.

Lors de la session du Conseil départemental de l’Hérault du 11 février 2019, il a eu à rappeler à l’ordre la Présidente du groupe des élus départementaux de BEZIERS soutenus par le rassemblement national pour ses propos dans les deux tribunes qu’elle a signé au nom de son groupe dans le numéro 11 du magazine du Département « Mon Hérault ». Ces tribunes libres sont réservées à l’expression des 4 groupes politiques constituant l’assemblée départementale.

Dans un premier texte (page 23), c’est « Kléber » qui est mis en cause le qualifiant de Magnanime, de Généreux et de Prodigue. Ces qualificatifs n’ont rien d’offensant mais c’est la première fois que l’exécutif est mis en cause nommément et non pas à travers sa qualité de Président comme c’est l’usage. Cibler la personne et non la fonction : Drôle de méthode !

Certes, si ces propos ne sont pas infamants, le Président Kléber MESQUIDA les a relevés en séance en indiquant à la Présidente du groupe : « Lorsqu’on commence par des relents d’attaques de plus en plus ciblés, un jour, je serai épinglé d’une étoile brune…. »

En réponse au deuxième édito de ce groupe (page 59) dans lequel cette élue soutenue par le rassemblement national affirme « oui nous sommes populistes », Kléber MESQUIDA lui répond en séance : « quand le discours est fondé sur la critique du système et de ses représentants, le populisme amène à des dérives… ».

Si ces deux écrits ne sont pas à relier à la lettre anonyme, c’est le sens et la teneur des propos d’élus d’extrême droite qui sont tenus et qui concourent à alimenter un climat détestable.

Kléber MESQUIDA dénonce fortement toute forme de propos et d’actes de violences racistes et antisémites qui portent atteinte aux valeurs de la République et se joint à l’appel lancé par les partis républicains pour un rassemblement ce Mardi 19 février à 18 heures 30 devant la Préfecture.

 

Kléber MESQUIDA

Président du Département de l’Hérault

checo

 

Kléber MESQUIDA Président du Département de l’Hérault (18-02-19)     6829 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PORT CAMARGUE
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune