OCCITANIE DÉCOUVERTE : PERPIGNAN -LA TOUR DE CAROL ( 66 ) - Le train jaune, la ligne ferroviaire poétique et authentique ! Photos Michel DESNOS

PERPIGNAN -LA TOUR DE CAROL ( 66 ) - Le train jaune, la ligne ferroviaire poétique et authentique ! Photos Michel DESNOS

Construite pour désenclaver les hauts plateaux catalans, la ligne du Train Jaune relève des volontés politiques de la fin du XIXe siècle.
C’est alors un projet technique exemplaire et ambitieux face aux obstacles géographiques. La ligne est déclarée d’utilité publique en 1903 et les premiers travaux de construction, entrepris la même année, ont permis d’ouvrir le tronçon Villefranche-de-Conflent Mont-Louis en 1910.


Visionnez ci dessous le magnifique reportage proposée par le Photographe Michel DESNOS

225 clichés sont disponibles sur notre page FACEBOOK OCCITANIE TRIBUNE 
 


La liaison Mont-Louis Bourg-Madame a été mise en service en 1911. Enfin, le parcours s’achève en 1927 avec le raccordement de La Tour-de-Carol Enveitg.

Ce terminus immense est unique au monde car y convergent trois types de voies, reconnaissables à leur gabarit : celle du Train Jaune, celle qui relie Toulouse puis Paris et la voie qui part vers Barcelone grâce au Transpyrénéen. La construction de la voie a nécessité l’édification de 650 ouvrages d’art, dont dix-neuf tunnels et deux ponts remarquables, le viaduc Séjourné et le Pont Gisclard.

Grâce à ces ouvrages, le Train Jaune se joue du relief mouvementé. Plus haut chemin de fer à voie métrique de France, le train circule à une vitesse moyenne de 30 km/ h mais peut pousser des pointes jusqu’à 55 km/ h, vitesse maximale autorisée. Sur l’ensemble du parcours, qui compte 390 courbes, le Train Jaune s’élève de 1 166 mètres et affronte une déclivité record d’environ 6%. Le train dessert d’ailleurs la gare la plus haute de France, Bolquère, à 1 593 mètres d’altitude.

Le train fonctionne grâce à un système de traction électrique. L’électricité est apportée par le « troisième rail », un rail latéral à la voie de roulement. Son alimentation en 850 volt en courant continu est assurée par le complexe hydroélectrique de la vallée de la Têt et le barrage des Bouillouses. Ce fonctionnement lui confère un statut de train à énergie verte. Le matériel en lui-même est aussi remarquable. Certains éléments sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

 

Originale, authentique, poétique, impressionnante, performante, audacieuse. La célèbre ligne du Train Jaune est la fierté et le symbole des Pyrénées catalanes, dont le train porte les couleurs, sang et or. De cette couleur or lui vient son surnom de « canari ». Le Train Jaune est le moyen le plus inattendu pour accéder au territoire du Parc naturel régional des Pyrénées catalanes.

Le long d’un parcours de soixante-trois kilomètres, il dessert vingt-deux gares, de « Villefranche/Vernet-les-Bains/Fuilla » à « La Tour-de-Caro/Enveitg ». De la vallée de la Têt, où il escalade la montagne, s’accroche à d’étroites corniches et chevauche les eaux, au plateau Cerdan, le train offre un panorama de paysages exceptionnels ponctués de sites culturels. Vous pourrez vous amuser parfois à crier quand le train siffle et entre sous un tunnel.

Des gares à la demande

L’une des originalités de ce train touristique, c’est sa manière de marquer les arrêts en gares. Sur les 21 gares du parcours, seules 5 marquent un arrêt récurent : les gares de départ et d’arrivée bien sûr, mais aussi Bourg Madame, Font Romeu - Odeillo Via et Mont Louis - La Cabanasse. Pour les autres, c’est simple, signalez au contrôleur que vous souhaitez descendre ou faites signe depuis le quai lorsque le train arrive et l’arrêt sera marqué

Pour monter, faites un signe au conducteur, pour descendre, prévenez le contrôleur. Depuis 2004, dans le cadre de ses attributions en matière de transports, la Région OCCITANIE s’emploie à renforcer la qualité et le confort de ce train : nouvelles dessertes, réhabilitations des gares, modernisation du matériel…

Ce TER assure toute l’année plusieurs rotations quotidiennes quelles que soient les conditions climatiques. Le Train Jaune a également une vocation internationale ! Il vous emmène découvrir une terre d’exception. Prenez le temps de vous arrêter, de faire quelques pas. Réalisé avec le soutien financier de la Région Languedoc-Roussillon et du Conseil Général des Pyrénées Orientales, ce document vous invite à découvrir les patrimoines remarquables du Parc naturel régional des Pyrénées catalanes, accessibles depuis les gares du Train Jaune. 

Dans les Pyrénées Orientales circule un charmant train touristique : le train jaune. De Villefranche-de-Conflent à Latour-de-Carole, vous observez des paysages bucoliques ou spectaculaires, et une vingtaine d’arrêts vous permettent de découvrir un peu plus les environs.

Cela fait plus d’un siècle que le train jaune arpente les flancs de montagnes pyrénéennes. 21 gares, des paysages à couper le souffler et un train qui vous laisse le temps de profiter de la vue en roulant en moyenne à 30km/h… Alors grimpez à bord de ce train pittoresque jaune canari inscrit à l’UNESCO et profitez du voyage !

 
Prenez de la hauteur

Le long du parcours, le train jaune traverse notamment deux viaducs classés Monuments historiques : le Pont du Séjourné et le Pont Cassagne (ou pont Gisclard) situé en Occitanie, dernier pont suspendu ferroviaire de France sur une ligne exploitée.

Une belle occasion d’affronter sa peur du vide dans un cadre idyllique : les Gorges de Carança. Passez par le sentier du vertige, longez les parois rocheuses, passez par de petits ponts suspendus…

Pour observer les paysages et le train vus du ciel, envolez-vous en montgolfière de Latour de Carole ! 

Découvrez le patrimoine historique et religieux

Les traces de Sébastien Le Preste, Marquis de Vauban, sont encore bien présentes dans la région. Et pour cause ! On trouve un fort et une citadelle au nom de cet illustre architecte militaire du XVIIe siècle. Pour visiter la Citadelle Vauban, c’est à Montlouis qu’il faut s’arrêter. Vous préférez voir le Fort Liberia Vauban ? Alors direction le terminus !

L’histoire des environs se découvre au musée de Cedagne, « Cal Mateu » à Sainte Léocadie. Profitez-en pour faire un tour dans son superbe jardin potager.

Côté patrimoine religieux, il y a également de quoi faire. Vous pouvez commencer par la très jolie petite église Sainte Eugénie, à Saillagouse. En vous arrêtant à Estavar, vous découvrirez une portion de la route de Saint Jacques de Compostelle !

Place à l’Art et aux curiosités

A Bourg Madame, vous découvrirez un musée à visiter absolument pour tout fan d’art contemporain digne de ce nom : l’Espace d’art contemporain Joseph Puigmarti.

Pour la découverte originale, c’est vers le grand four solaire d’Odeillo qu’il faut vous diriger. Ludique et instructif, cela permet de passer un bon moment en famille.

Un véritable paradis pour les sportifs

Hiver comme été, le sportif qui sommeille en vous sera aux anges, il y a pléthore de choix : ski, raquettes, randonnées, vélo, chien de traineau… Pour les sports d’hivers, dirigez-vous vers Bolquère ou Font-Romeu. SI vous préférez les randos, de nombreux circuits sont balisés au départ d’Osséja. Et si l’eau vous tente plus, il y a la base aquatique d’Err !

Des moments de détente

Après le voyage, le sport, ou tout simplement comme ça, pour le plaisir et sans raison particulière, rendez-vous aux Bains de Saint Thomas à Fontpédrousse. Les bassins sont en majorité en extérieur, avec vue sur les montagnes environnantes. Un régal pour les yeux ! Et en hiver, l’eau reste assez chaude pour pouvoir se baigner malgré la neige qui vous entoure. 

PERPIGNAN -LA TOUR DE CAROL ( 66 ) - Le train jaune, la ligne ferroviaire poétique et authentique ! Photos Michel DESNOS

PERPIGNAN -LA TOUR DE CAROL ( 66 ) - Le train jaune, la ligne ferroviaire poétique et authentique ! Photos Michel DESNOS

PERPIGNAN -LA TOUR DE CAROL ( 66 ) - Le train jaune, la ligne ferroviaire poétique et authentique ! Photos Michel DESNOS

PERPIGNAN -LA TOUR DE CAROL ( 66 ) - Le train jaune, la ligne ferroviaire poétique et authentique ! Photos Michel DESNOS

PERPIGNAN -LA TOUR DE CAROL ( 66 ) - Le train jaune, la ligne ferroviaire poétique et authentique ! Photos Michel DESNOS

OCCITANIE TRIBUNE - Photos Michel DESNOS (11-02-19)     12891 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

Occitanie Tribune
Occitanie Tribune