ACTUALITÉS : CARCASSONNE ( 11 ) - Les Energies de la Cité ouvrent la centrale hydroélectrique du Païchérou au financement participatif pour les habitants de Carcassonne

CARCASSONNE ( 11 ) - Les Energies de la Cité ouvrent la centrale hydroélectrique du Païchérou au financement participatif pour les habitants de Carcassonne

Un projet vertueux et respectueux de l’environnement

Le projet  de centrale hydroélectrique sur le seuil de Païcherou sur l’Aude est à l’initiative de la Ville de Carcassonne (département de l’Aude), propriétaire de ce patrimoine fluvial, cédé par l’Etat en 2015.

Ce seuil, datant de 1873, présentait des signes de fragilité et pouvait menacer la sécurité. Il constituait un obstacle à la continuité écologique sur l’Aude notamment  au regard de l’anguille, espèce migratrice protégée. La Ville a décidé d’ajouter une dimension énergétique pour trouver une solution économique et écologique, durable pour le site.

La Ville de Carcassonne a donc confié  la conception, la construction et l’exploitation de ce projet complexe aux Énergies de la Cité pour une durée de 37 ans, à travers un contrat de concession. Les Énergies de la cité porte donc ce beau et vertueux projet, à la croisée des transitions écologique et énergétique.

Il est composé d’une centrale hydroélectrique, d’ouvrages de continuité écologique (passe à poissons,…) et d’aménagements pour le loisir. Le chantier avance à grand pas : la turbine de la centrale hydroélectrique a été posée le 24 janvier dernier.

Une campagne de financement participatif pour associer les Carcassonnais à la transition énergétique de leur ville

Le 6 mars 2019, une campagne de financement participatif sera lancée sur enerfip.fr, plateforme montpelliéraine spécialisée dans le financement de projets de transition énergétique. Les habitants de Carcassonne peuvent investir, s’ils le souhaitent, dans le projet à partir de 10€.

En donnant la priorité aux Carcassonnais pour cette collecte, Les Énergies de la Cité souhaite leur montrer que ce quartier, si cher à leur cœur, reste leur site, leur histoire, et qu’ils peuvent continuer à l’écrire. Investir dans ce projet, c’est à nouveau prendre part à la vie de ce lieu, à sa valorisation et devenir acteur de la transition énergétique et écologique. C’est aussi bénéficier de retombées financières locales.

Les fonds collectés auprès des investisseurs d’Enerfip permettront de financer les derniers travaux de la rive droite (organe de transit sédimentaire, passes à anguilles), ainsi que les équipements de sensibilisation et d’information en rive gauche. Il est ainsi proposé aux citoyens de contribuer au financement du projet à hauteur de 100 000 euros.

Des réunions d’information et d’investissement

Afin que les citoyens qui le souhaitent puissent venir s’informer sur les modalités de la collecte, Les Energies de la Cité et Enerfip animeront un apéritif d’information le 13 février de 18h30 à 20h30 à la salle Joë Bousquet, 39 rue Aimé Ramond à Carcassonne (ancienne Mairie).

Le 6 mars de 10h à 19h, pour le lancement de la collecte, une permanence d’information et de collecte sera organisée dans la même salle, au cours de laquelle les personnes souhaitant investir pourront le faire par chèque et bénéficier sur place d’un accompagnement personnalisé.


En attendant le lancement de la collecte, les citoyens peuvent en savoir davantage sur le projet et  soutenir le projet en ligne sur https://enerfip.fr/placer-son-argent/investissement-hydroelectrique/paicherou/  

À propos des ENERGIES DE LA CITE

"Les Energies de la Cité" est la société créée pour développer le projet puis l’exploiter. Elle est le fruit de l’alliance entre :

-        La CACG, société d’économie mixte d’aménagement régional, développeur et exploitant de projets complexes en lien avec l’eau et l’énergie au service des territoires depuis 60 ans,

-        NGE concessions – véhicule d’investissement de NGE, groupe auquel appartient CAZAL entreprise locale de génie civil, et travaux fluviaux

-        CEM - entreprise régionale qui investit dans des centrales hydroélectriques (basse chute), construites et exploitées par 2EI

-        MPEI, filiale de la SEM AREC Occitanie (Agence Régionale de l’Energie et du Climat), accélérateur de la transition énergétique en Occitanie, opérateur d’investissement de la région Occitanie dans les Energies Renouvelables.


À propos d’Enerfip

Enerfip est une plateforme de financement participatif dédiée à la transition énergétique basée à Montpellier.

Elle propose aux citoyens d’investir leur épargne directement dans des projets d’énergies renouvelables (solaire, éolien, biomasse, hydraulique, etc.) ou favorisant la transition énergétique.

Son fort ancrage territorial et son engagement auprès des collectivités font de cette entreprise un acteur crédible, soucieux des problématiques énergétiques. Sa volonté : permettre à tout citoyen de devenir acteur de la transition énergétique tout en bénéficiant d’une solution d’épargne alternative attractive, mais au risque maîtrisé, et offrir aux porteurs de projets une source de financement complémentaire des solutions classiques.
En savoir plus sur : https://enerfip.fr

Chiffres clés d’enerfip :

    Date de création : 2014

    Obtention de l’agrément CIP : avril 2015

    Effectif : une quinzaine de collaborateurs

    Somme collectée : près de 16 millions d’euros

    Nombre de projets financés : 65

    Communauté Enerfip : 10 500 membres

 

 

 

 

OCCITANIE TRIBUNE - Florence DENESTEBE (07-02-19)     16119 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PORT CAMARGUE
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune