Actualités - TOULOUSE ( 31 ) - ALES - TOULOUSE - IMT Mines Alès lance le programme TechTheFutur à Toulouse

Actualités - TOULOUSE ( 31 ) - ALES - TOULOUSE - IMT Mines Alès lance le programme  TechTheFutur à Toulouse

Actualités - TOULOUSE ( 31 ) - ALES - TOULOUSE - IMT Mines Alès lance le programme TechTheFutur à Toulouse

MT Mines Alès lance le programme  TechTheFutur à Toulouse

TechTheFutur rapproche les startups et les PME des étudiants et des chercheurs lors d’un week-end d’accélération à Toulouse le 23 et 24 mars 2019.

IMT Mines Alès lance avec ses partenaires à Toulouse un programme déjà expérimenté à Montpellier depuis deux ans et qui vise à mettre à disposition de porteurs de projets technologiques les compétences de ses étudiants et d’experts. L’objectif de l’IMT Mines Alès est d’impulser et de mettre concrètement en œuvre des projets qui, sans le soutien d’ingénieurs, resteraient dans les cartons des startups ou des PME.

Un appel à candidatures

Les candidatures au programme TechTheFutur sont ouvertes sur le site http://entreprendre.mines-ales.fr/acceleration/techthefutur/ . « Les porteurs de projets, startups ou PME, ont jusqu’au 18 mars pour s’inscrire et soumettre leur candidature. Entre 10 et 15 projets seront retenus et pourront participer à TechTheFutur qui est multi-thématique», explique Astrid Southon, directrice du Développement économique de l’IMT Mines Alès. « Pendant deux jours, les 23 et 24 mars, chaque porteur de projet sera accompagné par un groupe d’élèves ingénieurs ainsi que par des coachs et des experts régionaux et nationaux, choisis en fonction des besoins spécifiques ou des verrous technologiques identifiés. » TechTheFutur aimerait également mobiliser des étudiants non ingénieurs, en études de commerce, marketing, design ou finance. 

À l’issue du week-end des 23 et 24 mars, chaque entrepreneur disposera d’une feuille de route et les trois meilleurs projets bénéficieront d’une « mission terrain » de 5 semaines qui leur permettra de réaliser un prototype avec 3 élèves ingénieurs et un tuteur enseignant de l’école. 
TechTheFutur ne sera pas ouvert au public. « En matière de création de service ou de produit innovant la concurrence est âpre. C’est pourquoi nous garantissons aux porteurs de projet la plus stricte confidentialité, précise Astrid Southon. C’est très important.»

Le soutien de l’écosystème de l’innovation

Le programme, co-créé avec l’agence Visionari, est soutenu par IMT Mines Albi, la Direccte, la CCI Occitanie, la CCI Haute-Garonne et Aerospace Valley. C’est d’ailleurs dans les locaux du pôle, au B612, le centre d’innovation du quartier Toulouse Aerospace, que se déroulera TechTheFutur. Selon Serge Angevin, directeur délégué à l'Accompagnement des entreprises et industrie, « Aerospace Valley poursuit et amplifie son partenariat historique avec l’école. Le programme est une très bonne opportunité pour nos entreprises. »

« C’est aussi l’occasion, ajoute Philippe Farenc, directeur adjoint de la Recherche et l’innovation de l’IMT Mines Albi, de rapprocher nos étudiants des PME. Nos diplômés ne sont pas forcément heureux dans un grand groupe et les PME doivent monter en compétence. Sans PME de qualité, les grands groupes souffrent. »

Une ambition internationale

L’école d’ingénieurs projette d’ores et déjà d’essaimer ce programme de sprint design de 48 heures. « Pour renforcer nos liens avec le monde économique, conclut Astrid Southon, et après les succès rencontrés à Montpellier, nous voulons étendre ce format dans un premier temps au plan national puis à l’international. Nous sommes convaincus que l’avenir sera technologique mais aussi social, nous faisons donc en sorte d’accompagner ces deux aspects au travers de ce programme.» TechTheFutur se tiendra pour la première fois à Avignon début février et d’autres déploiements au niveau national sont en cours de préparation pour l’automne.

IMT Mines Alès (01-02-19)

 

 

 

Retour

 

A LIRE AUSSI