ACTU SHOPPING D'OC : GERLINEA - Concentré ANANAS à l'extrait de CITRUS AURANTIUM DESTOCK

GERLINEA - Concentré ANANAS à l'extrait de CITRUS AURANTIUM DESTOCK

Gerlinéa choisit à nouveau le haut du panier de fruits pour aider nos estomacs trop sollicités !

Après DETOX à l’extrait d’artichaut, Gerlinéa lance DESTOCK à l’Ananas et au Citrus Aurantium.

Les agapes de fin d’année, les galettes couronnées, les festins trop chargés ; le corps appelle à la légèreté. Mais comment se donner la pêche sans se prendre le chou ? Grâce aux bienfaits concentrés par Gerlinéa, l’expert de la Diététique Minceur dans ses petites fioles individuelles. 

FIOLE AUX FRUITS, Le CITRUS AURANTIUM : l’ami amer de notre ligne

Le citrus Aurantium, kezaco ? Issu du bigaradier, ce fruit latin n’est autre que l’orange amère. Bien souvent utilisé pour o rir à nos plats sa note d’amertume, il est tout aussi reconnu pour contribuer au bon métabolisme des graisses et sucres stockés dans notre corps. Son utilisation permet de participer à leur dégradation par l’organisme et favorise ainsi la perte de poids.

L’ANANAS : l’allié exotique de la nana

Le goût des tropiques et la caresse des îles concentrés dans les fioles DESTOCK, pour se sentir bien. Parce que mincir ne veut pas dire souffrir !

LES FIOLES EN CURE et encore...

DETOX ou DESTOCK ? Pas besoin de couper la poire en deux

Cerise sur la cure, Gerlinéa joue la complémentarité : quand DETOX Artichaut nous aide à détofixier notre organisme, DESTOCK nous aide à éliminer les graisses.

En 14 jours, offrez à votre corps une vague fruitée aux multiples propriétés.

Semaine 1 DETOX : craquez pour le shot à l’artichaut et son délicat goût de pomme dès le petit-déjeuner, pur ou dilué dans un verre d’eau.

Semaine 2 DESTOCK : concluez votre diner par le shot à l’ananas et au Citrus Aurantium pour un shot de bienfaits aux saveurs exotiques. Chaque concentré prodigue l’équivalent de 3600mg de plantes sèches. 

 

SHOPPING D'OCCITANIE (28-02-17)     20150 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

SEAQUARIUM
PORT CAMARGUE
Occitanie Tribune