POLITIQUE : OCCITANIE - Grève massive des enseignants et lycéens le 24 janvier...

OCCITANIE - Grève massive des enseignants et lycéens le 24 janvier...

OCCITANIE - Grève massive des enseignants et lycéens le 24 janvier : le Ministre Blanquer doit revoir sa copie !

Neuf syndicats d’enseignants du second degré et des organisations lycéennes appellent à une « grève massive » le jeudi 24 janvier 2019.

La réforme des lycées généraux, technologiques et professionnels et du baccalauréat cristallise les inquiétudes de voir se développer une éducation à la carte, exacerbant la concurrence entre les établissements sur la base des spécialités proposées. Les lycéens et leurs familles seraient soumis à une logique de sélection sociale renforcée, déjà à l’œuvre avec le lancement de la plateforme Parcoursup pour l’accès aux études supérieures.

Le Ministre Blanquer entend supprimer nationalement 2600 postes en 2019 dans les collèges et lycées. La préparation de la prochaine rentrée scolaire est marquée par ces suppressions inadmissibles qui se traduiront par la généralisation des classes surchargées et des conditions d’apprentissage et de travail au rabais.

La voie professionnelle est clairement sacrifiée. Ainsi, les heures d’enseignements généraux et professionnels seront fortement diminuées, ce qui pénalisera les lycéens souhaitant poursuivre des études supérieures. Et la priorité donnée à l’apprentissage s’accentuera au détriment du bac pro.

Les enseignants s’estiment déconsidérés et fustigent le mépris gouvernemental pour leur profession. Le Ministre Blanquer, partisan d’un retour à une école rétrograde fantasmée, est à mille lieues des réalités et des besoins constatés sur le terrain. Les enseignants français sont moins bien rémunérés que la moyenne de l’Union européenne. Comme toute la fonction publique, ils souffrent du gel du point d’indice qui leur est imposé par les gouvernements successifs et rogne leur pouvoir d’achat.

Les élu-es communistes et apparentés de la Région Occitanie soutiennent les revendications des enseignants et des lycéens mobilisés ce 24 janvier, visant à s’opposer à la réforme Blanquer des lycées et du baccalauréat, à mettre un terme à la sélection instituée par Parcoursup, à sauvegarder et développer des postes d’enseignants correctement rémunérés pour une école de l’égalité au service de la réussite de toutes et tous.

Élu-e-s communistes et apparentés Groupe Nouveau Monde Région Occitanie (23-01-19)     10358 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PORT CAMARGUE
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune