ACTUALITÉS : CAP d’AGDE – Jean VILA - Un pionnier du Village Naturiste  s’en est allé !

CAP d’AGDE – Jean VILA - Un pionnier du Village Naturiste  s’en est allé !

Le Village Naturiste du Cap d’Agde vient de perdre une de ses figures emblématiques, pionniers s’il en est du Village naturiste.

Ce Sétois de toujours fut également un des autochtones qui vint rejoindre les pionniers de la station capagathoise dès 1977. De La Palmeraie au 1664 puis aux Jardins du 16 il eut pour crédo de donner une âme au Village Naturiste au de à de la saison estivale. Créateur  et animateur infatigable de l’ UPTN, des Solex Cap il fut de tous les combats   pour la reconnaissance de  l’image du Village naturiste aux côtés de ses complices, Gaby RUIZ, Alex MONERON, Christian  BEZES, Patrick ARTAUD ou Jean VALI -  On lui doit la création de la “Solex Cap“ et du “Congrès des Pères Noël de France en deux roues”, deux événements solidaires puisqu’ils permettent de récolter des fonds pour la Croix-Rouge, la SNSM, le Téléthon, les Restos du Cœur ou encore pour la lutte contre le cancer ou la sauvegarde de Fort BRESCOU.

Jean VILA nous a quitté Vendredi 18 Janvier à l’âge de 73 ans .

A ses enfants à sa famille à ses proches, j’adresse mes plus amicales condoléances.

Les obsèques auront lieu à SETE le Mardi 22 Janvier 2019 à 15 h à l' Église SAINT PIERRE. 


50 clichés et deux vidéos sont disponibles sur notre page FACEBOOK OCCITANIE TRIBUNE 
 


En 2006 , Paul Éric LAURES lui avait consacré un superbe article joint ci-dessous à cet hommage .
 

Son père était brasseur limonadier à Sète, voilà pourquoi il a passé sa vie dans les bars ! En prime des bons résultats scolaires, les vacances étaient prétexte au " dépannage familial ", lui permettant d'avoir une enfance et une adolescence récompensées à coups de séjours au ski, mobylettes et cours de tennis.

Maths élem, maths sup. et sciences éco à son actif lui laissaient envisager un avenir dans la finance ou l'immobilier, Mais l'échange, l'amitié, la "tchache" et la rigolade ne sont pas vraiment au programme de ces carrières, bien moins motivantes que l'affaire paternelle ou l'exploitation d'un bar.

Entre deux livraisons, il s'épanouissait au tennis, un sport qu'il pratiquera jusqu'en 3 ° série et une communauté " qui lui allait bien. C'était la grande époque du Tennis Club du Mas Viel à Sète, dont il intègrera le bureau pour ne le quitter qu'en s'installant au Cap, Iaissant sa place de trésorier à Gérard Laurès.
L'opportunité fait qu'il s'occupera de "la Palmeraie" dans les années florissantes. Il rachète l’établissement à Albert CASSOU en 1977.  Port Ambonne vivait alors au rythme d'émissions hebdomadaires en direct sur Radio Cap d'Agde avec Anne Marie Denestebe, d'élections de miss surchauffées avec Claude Millot ou de "pipoles" avec...Ies copains de Jeannot.

Il persuade ensuite René Oltra en 1980 de lui vendre un angle commercial à Héliopolis. Le "1664" relaiera l'ambiance avec des concours de pétanque ou de tarots devenus institutionnels, des coupes du monde de football (6 1) où le bar se transforme en stade, arborant couleurs de toute l'Europe et déguisements de toutes sortes.

En l’an 2000, il acquiert juste en face en face le restaurant “Le Pointu”.

Au fil des années, il s'impliquera dans la vie associative du village bien au delà d'Héliopolis, Avec Francis Pont, Raphaël Van Twembeke et Gaby Ruiz, il crée L'Union des Professionnels du Tourisme Naturiste, en 1991 et alors que l'Office du tourisme désire célébrer toutes les fêtes nationales, il propose de gérer l'animation de L" indépendance day ", jour de sa naissance. Commencent alors quelques 4 juillet mémorables où Harley Davidson, V8, chevaux, musique et solex cohabitent l'espace d'une, soirée.

Du tennis au golf en solex
Il a arrêté le tennis sur ordre des genoux pour se mettre au golf, et a initié un club de Solex parce que "c'est tranquille et pépère".
La vie toujours du bon côté, même si en 1983 il s'est retrouvé seul pour élever ses 2 enfants de neuf et sept ans. Eve est traductrice-rédactrice et Morgan professeur de biologie.
Remarié, il a perdu sa femme en 2006, emportée par la maladie à 41 ans, laissant Jean avec Johann 16 ans  à la fin de l'été 2008

Dans ce  genre d'épreuves ausii il peut compter sur sa famille et ses amis. Une famille très présente et une bande de fidèles toujours prêts à le suivre pour les macaronades de début de saison, la grillade des solex, la brasucade des Harley ou le gibier de fin de saison.

Jeannot aime et partage. Sensibilité à fleur de peau il cultive sa nostalgie dans un coin de la maiso où la TV noir et blanc des parents s'exhibe à côté du gramophone à pavillon et du poste à lampes.

Peu à peu il avait transmis les gérances de ses affaires pour se consacrer à son swing au golf  et à ses nombreuses activités associatives..

CAP d’AGDE – Jean VILA - Un pionnier du Village Naturiste  s’en est allé !

CAP d’AGDE – Jean VILA - Un pionnier du Village Naturiste  s’en est allé !

CAP d’AGDE – Jean VILA - Un pionnier du Village Naturiste  s’en est allé !

CAP d’AGDE – Jean VILA - Un pionnier du Village Naturiste  s’en est allé !

CAP d’AGDE – Jean VILA - Un pionnier du Village Naturiste  s’en est allé !

OCCITANIE TRIBUNE (19-01-19)     33149 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

TOULOUSE - SALON IMMOBILIER
GRAU-DU-ROI - SALON LES NAUTIQUES
Occitanie Tribune