POLITIQUE : LOT - SOUILLAC - Grand Débat National dans le Lot : Emmanuel Macron à l’écoute de ses propres solutions

LOT - SOUILLAC - Grand Débat National dans le Lot : Emmanuel Macron à l’écoute de ses propres solutions

Ce 18 janvier, le Président de la République poursuit sa tournée du Grand Débat National dans le Lot pour une nouvelle série de questions/réponses avec les élus locaux.

Nous ne sommes pas dupes de ce qui constitue avant tout un vaste exercice de communication destiné à redorer la popularité en berne d’Emmanuel Macron et de son Gouvernement. Ainsi, la population sera soigneusement tenue à l’écart, à grand renfort de forces de l’ordre appelées à cadenasser les accès à la ville, interdire la circulation, effectuer des contrôles d’identité systématiques : pour débattre avec les Français, le Chef de l’État se bunkerise !

Gageons que le débat prévu à Souillac permettra au moins au Président des riches de se confronter aux préoccupations du terrain et du quotidien, celles des maires et des présidents de conseillers départementaux, ces élus locaux que le Président a ouvertement méprisé depuis le début de son quinquennat, alors qu’ils sont directement au contact des habitants et qu’ils recueillent à longueur d’années leurs doléances. Dans le Lot, comptons sur les élus locaux venus de toute l’Occitanie pour se faire les porte-voix des aspirations populaires et rappeler à E. Macron qu’ils en ont marre d’être pris pour des truffes !

Ce débat national sur la politique gouvernementale a été arraché par le mouvement des Gilets Jaunes. Le Président jupitérien n’en voulait pas et la liberté de ton dont il se drape aujourd’hui ne cache pas sa ferme intention de continuer à mener la même politique au service des plus fortunés, de la finance et du capital. Il faut, pour s’en convaincre, se référer à la Lettre aux Français d’E. Macron, ainsi qu’aux fiches thématiques mises à disposition sur le site internet granddebat.fr, qui ne constituent rien de plus qu’un QCM biaisé enfermant le débat dans le cadre des politiques d’austérité.

Cette maltraitance d’Etat, la grande majorité de nos concitoyens n’en peuvent plus !

Les élu-es communistes de la Région Occitanie apportent leur soutien à toutes les mobilisations en faveur du pouvoir d’achat et de la justice fiscale, de la hausse des salaires et des pensions de retraite, du développement des services publics et de la transition écologique. Pour un avenir haut en couleurs, ils expriment leur solidarité avec les luttes menées par les gilets rouges et jaunes, mais aussi les blouses blanches (hôpitaux et soins), les robes noires (justice), les stylos rouges (enseignants), les cols bleus (ouvriers), les lycéens, etc.

Crédit photo: l’Humanité

Marie Piqué, Vice-Présidente d’Occitanie et Les élu.e.s communistes et apparenté.e.s de la région Occitanie (17-01-19)     7051 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

GRAU-DU-ROI - SALON LES NAUTIQUES
Occitanie Tribune