OCCITANIE DÉCOUVERTE : TARN - TANUS - Le Viaduc du Viaur, véritable dentelle aérienne

TARN - TANUS - Le Viaduc du Viaur, véritable dentelle aérienne

Achevé en 1902 et inauguré le 5 octobre 1903, le Viaduc du Viaur franchit la profonde vallée du Viaur entre Rodez et Albi. Inscrit aux monuments historiques depuis le 28 décembre 1984, il est situé sur les communes de Tauriac-de-Naucelle (Aveyron) et Tanus (Tarn).

A 116 mètres au-dessus du sol, le viaduc enjambe majestueusement le Viaur. C’est l’un des 3 ouvrages métalliques du 19ème siècle, conçu pour porter la ligne de chemin de fer Toulouse-Rodez. Une pittoresque dentelle aérienne issue du génie de l'ingénieur Paul Bodin, lauréat du concours d’architecture devant Gustave Eiffel !

Un géant de métal
460 m de long et 3 800 tonnes d'acier forment cce pont unique en France qui joua un rôle important dans le développement économique de la région. Le train passant par le viaduc permit de relier les versants tarnais et aveyronnais du Ségala et d’y acheminer de nouvelles denrées de production agricole.
En effet, cet ouvrage a sans aucun doute contribué à l'essor agricole du Ségala. Un second viaduc routier a été mis en service entre les communes de Tauriac de Naucelle et Tanus. 
Long de 570 m, il surplombe le Viaur à 130 m.
Ce pont en acier, assemblé par rivets, est composé de deux poutres en porte-à-faux équilibrées (technique cantilever) et articulées, chacune prolongée par une courte poutre à section constante et une culée en maçonnerie à deux arches. C'est le seul pont de ce type en France. A l'origine le point central du pont n'étant pas soudé, l'arche principal est donc scindé en deux partis indépendantes capables de soutenir chacune un poids considérable. Peu de temps après l'achèvement des travaux de construction du viaduc, les deux partis furent soudées pour des raisons exclusivement liées à la maintenance de l'ouvrage.

TARN - TANUS - Le Viaduc du Viaur, véritable dentelle aérienne

TARN - TANUS - Le Viaduc du Viaur, véritable dentelle aérienne

René GIRMA - GRAND SUD INSOLITE (31-12-18)     9866 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PORT CAMARGUE
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune