ACTUALITÉS : L’INTERIM EN REGION OCCITANIE L’emploi intérimaire recule en Occitanie (-3,4%).

L’INTERIM EN REGION OCCITANIE L’emploi intérimaire recule en Occitanie (-3,4%).

L’INTERIM EN REGION OCCITANIE

Chiffres de novembre 2018 par rapport à novembre 2017

Evolution des effectifs intérimaires : en novembre 2018, l’emploi intérimaire recule en Occitanie (-3,4%).

Commentaire général pour le mois de novembre 2018

Le travail temporaire diminue de -3,9 % en novembre 2018, soit une baisse légèrement inférieure à celle d’octobre (-4,6 %). L’intérim se maintient toujours à un niveau historiquement élevé et continue de progresser en moyenne sur l’année 2018 avec +2,5 % en cumul sur 11 • mois.

Avec près de 50 000 CDI intérimaire signés à fin novembre, cette nouvelle forme d’emploi continue de se développer de façon complémentaire aux contrats d’intérim classiques. Depuis un an, • environ 24 000 CDII supplémentaires ont été recrutés par les agences d’emploi. Ainsi, en tenant compte de ces contrats, la tendance se situerait plutôt aux alentours de -0,5 %.

Dans le détail sectoriel, l’intérim continue à se développer dans le BTP , le commerce et les services avec des croissances de respectivement +3,3 %, +1,4 % et +6,5 %. Le recul dans le secteur industriel se poursuit en novembre (-8,6 % en novembre après -9,6 % en octobre). Après avoir enregistré une croissance à deux chiffres depuis 2016, le secteur transport-logistique marque un essoufflement depuis le début du deuxième semestre 2018, qui s’accentue ce mois- ci (-7,9 % en novembre, après -5,7 % en octobre, et -3,1 % en septembre).

Dans ce contexte, les métiers les plus qualifiés, les cadres et les professions intermédiaires, continuent de progresser avec une croissance de +1,0 % et la catégorie des employés se replie (-1,1 %). Les ouvriers, pénalisés par la situation industrielle, connaissent quant à eux une baisse de -5,3 % avec ce mois-ci des tendances comparables, quels que soient les niveaux de qualifications, avec une baisse de -5,0 % chez les ouvriers qualifiés et -5,5 % chez les ouvriers non qualifiés.

Quelques points de repère sur l’intérim :

L’intérim représente une part relativement stable de l’emploi salarié en France entre 2,9% et 3,6%, depuis 2000.

L’intérim constitue un indicateur avancé de l’emploi, les infléchissements observés intervenant 6 à 12 mois avant que les mouvements d’emploi des autres secteurs ne soient perceptibles

  • Un niveau de croissance économique annuel compris entre 0,6% et 0,8% permet de créer des emplois intérimaires. Le seuil permettant aux entreprises de développer de l’emploi durable se situe aux alentours de 1,5%.

  • L’évolution de l’intérim ne permet pas d’anticiper l’évolution du chômage, qui est influencée par de nombreux facteurs extérieurs à l’emploi.

  • 49 700 CDI intérimaires ont été signés à fin novembre.

  • DONNÉES NATIONALES DE CADRAGE

    Chiffres de novembre 2018 par rapport à novembre 2018

  • Evolution des effectifs intérimaires par grand secteur d’activité

    Une évolution contrastée par secteurs

    L'emploi intérimaire progresse dans les services (+6,5 %), le BTP (+3,3 %) et le commerce (+1,4 %). En revanche, les effectifs reculent dans les transports (-7,9 %) et l’industrie (-8,6 %).

    Evolution des effectifs intérimaires par qualification

    La plupart des qualifications en baisse

    L'emploi intérimaire se développe chez les cadres et professions intermédiaires (+1,0 %). En revanche, il recule chez les employés (-1,1 %), les ouvriers qualifiés (-5,0 %) et les ouvriers non qualifiés (-5,5 %).

  • L’INTERIM EN REGION OCCITANIE

    Chiffres de novembre 2018 par rapport à novembre 2017

    Evolution des effectifs intérimaires : en novembre 2018, l’emploi intérimaire recule en Occitanie (-3,4 %).

    Evolution des effectifs intérimaires par grand secteur d’activité

    La majorité des secteurs en baisse

    L’emploi intérimaire augmente dans le BTP (+4,9 %) et les services (+4,1 %). En revanche, il diminue dans l’industrie (-5,9 %), le commerce (-9,4 %) et les transports (-11,4 %).

    Répartition des effectifs intérimaires

    Evolution des effectifs intérimaires par qualification

    La majorité des qualifications en recul

    Les effectifs intérimaires stagnent chez les cadres et professions intermédiaires (+0,0 %). En revanche, ils diminuent chez les ouvriers qualifiés (-4,0 %), les ouvriers non qualifiés (-4,0 %) et les employés (-5,6 %).

    Répartition des effectifs intérimaires

  •  

OCCITANIE TRIBUNE (28-12-18)     7072 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

Occitanie Tribune
Occitanie Tribune