ACTUALITÉS : HERAULT - CABRIÈRES - Zoom sur les plus vieilles Mines de cuivre de France

HERAULT - CABRIÈRES - Zoom sur les plus vieilles Mines de cuivre de France

La commune de Cabrières à proximité de Clermont l’Hérault est mondialement connue depuis le 19ème siècle pour sa géologie qui est complexe,  avec des terrains de l’ère Primaire  qui sont vieux de plus de 40O millions d’années et qui contiennent des fossiles qui ont fait la réputation du secteur : les trilobites.

 Mais Cabrières c’est aussi la commune qui possède les plus vieilles mines de cuivre de France et parmi les plus anciennes à l’échelon européen.

Les recherches archéologiques qui sont menées sur la commune depuis une quarantaine d’années ont mis en évidence l’ancienneté de la recherche du minerai du cuivre qui a été exploité au chalcolithique vers 2900 ans avant Jésus Christ.

Actuellement la mine de Pioch Farrus fait l’objet d’une étude archéologique ainsi que d’une étude de stabilité, le tout dans le but de rouvrir le site au public.

Aujourd’hui c’est un vaste réseau de galeries et de puits qui s’étage sur plusieurs niveaux pour un développement de 1,2 km. Ces galeries d’époque romaine ont livré un certain nombre d’indices, traces d’outils, lampes à huile, foyers qui permettent de dater l’exploitation entre le 1er siècle avant J.-C et le 1er siècle après J.-C.

En attendant la réouverture du site on pourra découvrir des objets provenant de ces sites au caveau muséographique.  

 



237 clichés sont disponibles sur notre page FACEBOOK OCCITANIE TRIBUNE 



 

 

HERAULT - CABRIÈRES -  Zoom sur les plus vieilles Mines de cuivre de France

HERAULT - CABRIÈRES -  Zoom sur les plus vieilles Mines de cuivre de France

HERAULT - CABRIÈRES -  Zoom sur les plus vieilles Mines de cuivre de France

HERAULT - CABRIÈRES -  Zoom sur les plus vieilles Mines de cuivre de France

HERAULT - CABRIÈRES -  Zoom sur les plus vieilles Mines de cuivre de France

OCCITANIE TRIBUNE - Michel DESNOS (07-04-18)     1173 vues

 

MAGAZINE HERAULT
COLLOQUE
LGV OUI
COLLOQUE
Occitanie Tribune

Retour

Imprimer

Envoyer par E-mail   Signaler un abus