ACTUALITÉS : OCCITANIE - Plan de restauration des berges du canal du Midi : La mobilisation de VNF se poursuit

OCCITANIE - Plan de restauration des berges du canal du Midi : La mobilisation de VNF se poursuit

Plan de restauration des plantations et des berges du canal du Midi :  La mobilisation de VNF se poursuit au profit de la sauvegarde du canal

Voies navigables de France dresse le bilan annuel de la campagne d'abattages et de replantation des platanes du Canal du Midi menacés par le chancre coloré et du Mécénat auprès des entreprises et du grand public. 180 chantiers auront été menés en 2017 pour l'abattage, les plantations et le réaménagement des berges. 

3 200 platanes malades abattus en 2017 (soit 20 500 depuis 2006)

En 2017, VNF a procédé à deux campagnes d'abattages de platanes malades : 1700 entre février et avril 2017 et 1500 entre la fin du mois d'août et la fin novembre 2017, soit un total de 3 200 arbres abattus. Ces platanes sont touchés par la maladie du chancre coloré, et à ce jour, il n'existe aucun traitement préventif ou curatif. La seule solution  reste l'abattage des arbres malades et la replantation de nouvelles essences. 

La disparition de ses platanes affecte les berges et la faune du canal. Pour faire face à ces menaces, VNF consolide les berges du canal et travaille avec des spécialistes pour préserver la biodiversité animale. Chaque année, plusieurs centaines de nichoirs et gîtes adaptés aux espaces concernées (oiseaux et chauve-souris) sont installés le long du canal du Midi. 

2 500 arbres replantés durant l'hiver 2017-2018

Depuis 2006 et d'ici la fin de l'hiver en cours, près de 8 100 arbres auront été replantés dont 2500 cet hiver. En effet, pour conserver la voûte arborée, de nouvelles essences sont chaque année replantées, préalablement sélectionnées pour leur hauteur de tige et leur capacité d'ombrage : chêne chevelu, érable plane, micocoulier, pin parasol,...

1,7 million € récoltés en 2017 au profit du projet de replantation du canal du Midi

En 2017, la Mission Mécénat de Voies navigables de France a réussi à collecter un montant record de plus de 1,7 million € au profit du projet de replantation du canal du Midi, grâce au soutien de 69 entreprises mécènes et de 10 000 donateurs individuels. 4 ans après la création de la Mission Mécénat de VNF, ce sont plus de 5 millions € de dons qui ont ainsi été collectés.

Créé en 2013, le club des entreprises mécènes du canal du Midi rassemble en 2017 69 entreprises et vise à fédérer les acteurs économiques nationaux et régionaux, concernés par les enjeux environnementaux, patrimoniaux et culturels. Les dons des entreprises ont progressé de 15% en un an.

Depuis le lancement de la campagne de mécénat de VNF auprès du grand public fin 2013 au profit du projet de replantation des berges du canal du Midi, 10 000 donateurs se sont mobilisés et une grande campagne de communication et de sensibilisation au projet a été mise en place par la Mission Mécénat de VNF sur le territoire national et régional. Les dons du grand public ont progressé de 50% en un an. 

A PROPOS DE VOIES NAVIGABLES DE FRANCE - www.vnf.fr

Fort de 4 300 personnels mobilisés au service du fluvial, Voies navigables de France entretient, exploite et développe le plus grand réseau européen : 6 700km de fleuves, canaux et rivières canalisées, 4 000 ouvrages d'art (écluses, barrages, pont-canaux,...) et 40 000 hectares de domaine public fluvial. 


Au travers de ses missions, l'établissement répond à trois attentes sociétales majeurs :

-   Il crée les conditions du développement du transport de fret

-   Il concourt à l'aménagement du territoire et au développement touristique

-   Il assure la gestion hydraulique en garantissant la sécurité des ouvrafes et les différents usages de l'eau, en luttant contre les innondations et le stress hydraulique, et en favorisant le développement de l'hydroélectricité et en préservant la biodiversité

 

OCCITANIE TRIBUNE - Florence DENESTEBE (08-03-18)     3679 vues

 

Occitanie Tribune
Occitanie Tribune

Retour

Imprimer

Envoyer par E-mail   Signaler un abus