ACTUALITÉS : HERAULT - SETE - Jazz à Sète 2018: par ici la programmation!

 

12-07-18 : HERAULT - SETE - Jazz à Sète 2018: par ici la programmation!

12 JUILLET
Fred Nardin Trio | Avishai Cohen « 1970 »
13 JUILLET
Mark Guiliana « Jersey » | Gonzalo Rubalcaba Trio
16 JUILLET
Thomas de Pourquery Supersonic | Jacob Banks
17 JUILLET
Deva Mahal | Don Bryant & The Bo-Keys
18 JUILLET
Christian McBride’s New Jawn | Roy Hargrove Quintet
19 JUILLET
Thierry Balin Quartet | Chick Corea & Akoustic Band, avec John Patitucci et Dave Weckl 20 JUILLET
« Hudson » Jack DeJohnette, John Scofield, Scott Colley & John Medeski
Fred Pallem & Le Sacre du Tympan « Soul Cinema ! »

L’édition 2018 de Jazz à Sète est le reflet de ce qu’est la musique : un ensemble de notes, la rencontre de voix et d’instruments, de personnalités et de mouvements.
Pour sa 23e édition du 12 au 20 juillet, Jazz à Sète vous surprendra par ses choix. Toujours soucieux de satisfaire un public exigeant, cette année le festival programme à la fois des valeurs sûres et des artistes fidèles au festival sétois, tout en offrant la scène du Théâtre de la Mer aux irrévérencieux, aux innovateurs et à ceux qui feront le jazz de demain. Ici, on célèbre la culture jazz avant de célébrer le jazz !

Le 12 juillet, Avishai Cohen ouvre le bal. Toujours accompagné de sa contrebasse, au piano ou à la basse électrique, c’est le chant – hébreu, anglais et ladino - qui domine son nouveau projet « 1970 » avec un son plus pop. Il sera précédé par Fred Nardin, jeune pianiste en vogue de la nouvelle génération jazz hexagonale, accompagné de Leon Parker à la batterie et Or Bareket à la contrebasse ; inspiré par la musique classique et le jazz, son jeu est d’une rare élégance.

Cette année, c’est avec son Jazz Quartet que Mark Guiliana montera sur la scène du Théâtre de la Mer le 15 juillet. Avec « Jersey », Le batteur, que l’on a également écouté aux côtés de Brad Mehldau, d’Avishai Cohen ou encore de David Bowie, rend hommage à sa terre natale dans un environnement acoustique. Puis l’immense pianiste cubain Gonzalo Rubalcaba investira le Théâtre de la Mer en trio, pour un feu d’artifice de rythmiques et de mélodies jouées avec la méticulosité et la virtuosité qu’on lui connaît.

Véritable ovni musical, Supersonic et Thomas de Pourquery (Victoire du Jazz 2017, catégorie « artiste de l’année ») débarqueront pour la première fois à Jazz à Sète le 16 juillet, pour un concert psychédélique brassant jazz, rock et électro. Et c’est la nouvelle sensation soul d’outre- Manche Jacob Banks, qui fera résonner à ciel ouvert sa voix puissante de crooner, nappée de touches électro.

Le 17 juillet, la voix de Deva Mahal ouvrira le Théâtre de la Mer. Relève de la soul américaine, la jeune chanteuse s’inscrit dans une noble lignée et son timbre fabuleux la hisse aux côtés des grandes voix de la Great Black Music. Puis elle passera le relai à son aîné Don Bryant. Auteur de nombreux hits sur le label mythique Hi Records, le chanteur originaire de Memphis ranime la soul classieuse des seventies, accompagné sur scène des Bo-Keys.

Place au trompettiste virtuose et novateur Roy Hargrove le 18 juillet. Sacré musicien majeur de la nouvelle génération, ses manifestes sonores témoignent d’un héritage hard bop qu’il sublime en quintet. Avant lui, Christian McBride fera son baptême au Théâtre de la Mer. La bassiste prolifique qui multiplie projets, formations et collaborations (Freddie Hubbard, Pat Metheny, Sonny Rollins, Joshua Redman, McCoy Tyner, Marsalis) honore le jazz dans sa plus pure tradition.

Attention, place à un monstre sacré de la musique : le 19 juillet Chick Corea est de retour à Sète. Le pianiste prolifique qui incarne le jazz dans tous ses états devrait une fois encore marquer l’histoire du festival. Le gagnant du tremplin, Thierry Balin Quartet, aura l’honneur d’ouvrir son concert.

Et pour la clôture le 20 juillet, un quatuor d’exception : John Scofield, Jack DeJohnette, Scott Colley et John Medeski. Quatre références sous le drapeau Hudson, pour un hommage au patrimoine historique de cette région des Etats-Unis qui abrite depuis toujours une grande communauté d’artistes. Entre compositions et adaptations de chansons signées Bob Dylan, Jimi Hendrix, et Joni Mitchell, le quartet virtuose devrait marquer les esprits. Puis Fred Pallem & le Sacre du Tympan clôtureront le festival avec « Soul Cinema ! », soit une relecture live des plus grands titres des films Blaxploitation et des séries cultes des années 1960-1970. Un final sur fond de bande originale dans un décor majestueux.

Cette année encore, le festival Jazz à Sète et l’association Set de Jazz continuent d’étoffer la programmation « OFF » gratuite et accessible à tous, pour faire résonner les notes, les projets, les voix et les instruments, hors les murs du Théâtre de la Mer (rencontres, projections, scènes en ville et à la plage, ateliers et expositions photo).

OCCITANIE TRIBUNE (08-03-18)     17178 vues

 

L'INDECAPANT HORIZONTAL
Occitanie Tribune

Retour

Imprimer

Envoyer par E-mail   Signaler un abus