ACTUALITÉS : OCCITANIE - Le rythme des créations de postes dans le secteur privé faiblit légèrement

OCCITANIE - Le rythme des créations de postes dans le secteur privé faiblit légèrement

Le rythme des créations de postes dans le secteur privé faiblit légèrement au troisième trimestre 2017
 
L’emploi privé augmente de 0,1 % seulement en Occitanie au troisième trimestre 2017. Sur un an, la croissance des effectifs salariés reste cependant plus forte en région (+2,2 %) qu’au niveau national (+1,8 %), l’Occitanie totalisant près de 30 000 créations de postes. Le ralentissement au 3ème trimestre touche certaines activités tertiaires comme l’hébergement-restauration et les transports, mais sur un an le tertiaire demeure dynamique (+2 %).

La construction crée des postes pour le 3ème trimestre consécutif et l’industrie régionale reste mieux orientée qu’en France. Les deux tiers des départements d’Occitanie créent de l’emploi sur un an. La Haute-Garonne concentre à elle seule près de la moitié de ces créations de postes.
 

En Occitanie, les effectifs salariés du privé progressent peu au troisième tri- mestre 2017 (+0,1 %). Avec 1 300 postes créés sur trois mois, c’est la plus faible augmentation depuis dix trimestres.

Malgré ce ralentissement, sur un an les effectifs de la région augmentent de 2,2 % (+29 000 postes) soit un rythme supé- rieur à la moyenne nationale (+1,8 %). En métropole, l’Occitanie est la troisième région la plus dynamique en terme d’em- ploi après les Pays-de-la-Loire (+2,7 %) et la Bretagne (+2,3 %).

La masse salariale distribuée dans les entreprises du secteur privé continue sa progression ce trimestre. Elle augmente de 0,9 % sur trois mois en Occitanie, après +1,6 % et +1 % au cours des deux premiers trimestres de l’année. Sur un an, elle progresse de 4,4 % soit un rythme jamais atteint depuis 2011. Au niveau national, la masse salariale du privé est également dynamique: +0,7% au cours du trimestre et +3,7 % sur un an. Le salaire moyen par tête (SMPT) est de 2 311 € en Occitanie contre 2 577 € en France. Dans la région, il a augmenté de 0,5 % ce trimestre et de 2,1 % sur un an.

 
La progression de l’emploi ralentit ce trimestre dans le tertiaire

Ce trimestre, les effectifs du tertiaire hors intérim n’augmentent que de 0,1 % en trois mois, après des hausses plus soutenues au cours des deux dernières années. Cette rupture est notamment marquée dans l’hébergement-restauration, les transports et les autres activités de services, trois secteurs dont l’emploi progressait tous les trimestres depuis un an. Sur un an, le tertiaire hors intérim demeure néanmoins dynamique avec 2 % de postes en plus, soit 20 000 salariés. 

L’industrie reste mieux orientée en Occitanie que sur l’ensemble du pays

Dans l’industrie, les effectifs salariés progressent de 0,1 % pour le deuxième trimestre consécutif. Bien que modestes, ces hausses ajoutées à celle de fin 2016 se traduisent par 1 200 postes créés en un an (soit +0,6 %), alors qu’en France l’emploi industriel continue de reculer (-0,4 % sur un an). 

L’emploi croît pour le troisième trimestre consécutif dans la construction

La construction continue de créer de l’emploi depuis la reprise amorcée début 2017. Ce trimestre, la hausse des effectifs, bien qu’inférieure aux deux précédentes, atteint 0,3 %. Sur un an, les effectifs du secteur progressent de 1,6 % soit 1 750 emplois supplémentaires en douze mois. A la reprise de l’emploi s’ajoute une hausse significative de la masse salariale distribuée dans la construction. Elle augmente en effet de 1,2 % sur trois mois et de 4,4 % sur un an, soit la plus forte hausse annuelle depuis la crise de 2008. 

Les deux tiers des départements d’Occitanie créent des emplois sur un an

La Haute-Garonne est le département d’Occitanie dont les effectifs progressent le plus sur un an (+3 %). L’emploi est également très dynamique dans l’Hérault (+2,7 %), les Pyrénées-Orientales (2,6 %) et le Tarn-et-Garonne (+2,2 %). 

En revanche, dans les départements de l’Ariège, du Gers et des Hautes-Pyrénées, les effectifs sont stables sur un an (+0,1 %) tandis qu’ils continuent de diminuer en Lozère (-0,3 %). 

La Haute‐Garonne concentre près de la moitié des emplois créés en un an dans la région

La Haute-Garonne et l’Hérault sont les deux seuls départements de la région dont les effectifs progressent au cours des trois derniers mois. En un an, la Haute-Garonne a créé au total 13300 postes, soit près de la moitié des créations d’emplois en Occitanie. Dans l’Hérault, la croissance de l’emploi ralentit ce trimestre, après trois trimestres consécutifs de forte hausse. Sur un an, l’Hérault gagne 7 200 postes. Dans ces deux départements, l’emploi reste soutenu par un secteur tertiaire toujours très dynamique (respectivement +3,4 % et +2,9 % sur un an). L’embellie de la construction contribue également au dynamisme de l’emploi des deux plus importants départements de la région. Ils bénéficient par ailleurs de créations de postes au sein de l’industrie.

Dans les Pyrénées-Orientales, l’emploi fléchit légèrement au cours du troisième trimestre (-0,2 %) mais il croît encore de 2,6 % sur un an, porté par les créations de postes dans le commerce ainsi que dans l’hébergement-restauration. Le Tarn-et-Garonne est le seul département de la région dont la croissance annuelle de l’emploi s’accélère ce trimestre. Ses effectifs salariés progressent de +2,2 % sur un an, soit un millier de postes créés.

Dans l’Aveyron, le Lot, le Gard, le Tarn et l’Aude, la progression de l’emploi est plus modérée, comprise entre +0,6% et +1,7 % sur les douze derniers mois. Certaines zones d’emploi dans ces dépar- tements restent cependant bien orien- tées : Figeac (+2,1 %), Castres-Mazamet (+2,5 %) ou Narbonne (+2,4 %).

L’emploi marque le pas dans l’Ariège, le Gers et les Hautes‐ Pyrénées

Le ralentissement de l’emploi est très marqué ce trimestre dans l’Ariège, le Gers et les Hautes-Pyrénées, départements dont les effectifs salariés sont tout juste stables sur un an (+0,1 %). L’Ariège perd notamment des postes dans les autres services hors intérim (-2,4 %) tandis que l’emploi industriel peine dans le Gers (-1,6 %). Dans les Hautes-Pyrénées, l’érosion de l’emploi affecte tous les grands secteurs ; seul l’intérim permet de maintenir le niveau des effectifs.

OCCITANIE - Le rythme des créations de postes dans le secteur privé faiblit légèrement

OCCITANIE - Le rythme des créations de postes dans le secteur privé faiblit légèrement

OCCITANIE - Le rythme des créations de postes dans le secteur privé faiblit légèrement

OCCITANIE - Le rythme des créations de postes dans le secteur privé faiblit légèrement

URSSAF OCCITANIE (10-01-18)     1333 vues

 

Occitanie Tribune
Occitanie Tribune

Retour

Imprimer

Envoyer par E-mail   Signaler un abus