OFFICIELS : OCCITANIE - MONTPELLIER - Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur de l'Hérault

OCCITANIE - MONTPELLIER - Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur de l'Hérault

Lors de la Commission permanente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, réunie ce vendredi 19 mai à Montpellier, les élus régionaux, sur proposition de la présidente Carole Delga, ont adopté un ensemble d'aides en faveur de l'attractivité et de l'emploi.

Zoom sur les principaux projets bénéficiant du soutien de la Région dans l'Hérault

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée accompagne l'aménagement de son territoire

Dans le cadre du Plan de soutien au BTP, la Région agit en faveur de  la revitalisation rurale et lutte contre la désertification. Il s'agit de construire une offre de services, d'équipements et d'aménagements publics adaptés aux besoins des territoires ruraux fragiles. Dans le cadre de ce dispositif, la Commission permanente a voté les aides suivantes :

-          150 000 € pour la création d'une médiathèque à Colombiers,

-          100 000 € pour la réhabilitation des espaces publics du centre historique de Soubès,

-          100 000 € pour l'aménagement de la traversée du village de Vailhauquès.

Des aides vont aussi permettre de booster la production de logements sociaux :

-          127 000 € pour la création de 81 logements à Sérignan,

-          104 000 € pour la création de 64 logements sociaux à Balaruc-les-Bains,

-          88 000 € pour la création de 34 logements sociaux à Saint-Clément-de-Rivières,

-          86 000 € pour la création de 54 logements sociaux à Béziers,

-          70 000 € pour la création de 44 logements à Gigean...

Dans le domaine des transports, une subvention de plus de 41 000 € est votée pour l'étude de raccordement de la déviation de Baillargues/Saint-Brès et le contournement Ouest de Montpellier.

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée : priorité à la jeunesse et au sport 

Dans le cadre du transfert des CREPS, la Commission permanente a voté une enveloppe de 3,5 M€ au profit du CREPS de Montpellier afin de créer un équipement multisports et réaliser divers travaux urgents.

La Région contribue aussi à réduire les inégalités sociales de santé en finançant des actions à destination des jeunes de 15 à 25 ans sans qualification via des « modules santé » dans les Ecoles régionales de la 2ème chance et dans les missions locales d'insertion. La Commission permanente a voté une aide de plus de 30 000 € au Point Ecoute Parents Adolescents (PEPA) Groupe SOS Solidarités à Montpellier afin de mettre en place des actions de prévention des adolescents en lien avec leur environnement social et familial.

LE + ...

Dans le cadre de l'appel à projets GEPETOs cofinancé par la Région et les fonds européens FEDER, qui vise à soutenir l'acquisition d'équipements scientifiques, le recrutement de personnel qualifié et le rayonnement à l'étranger, 2 nouvelles plateformes vont bénéficier des aides de la Région :

- plus de 232 000 € pour le projet METAMONTP (plateforme du métabolisme de Montpellier). Ce projet prévoit la création et la structuration d'une plateforme mutualisée d'analyse métabolique entre des unités appartenant à l'INRA, l'INSERM et l'Université de Montpellier. Il s'agit d'une approche innovante au niveau du métabolisme dans les domaines de la santé, de la biologie et de la chimie.

- 25 000 € pour le Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier chargé de la mise en œuvre du projet PRIMS  (plateforme de recherche Ilots Montpellier Sud). La plateforme PRIMS a pour objectif de promouvoir la recherche dans le domaine du diabète dans la zone du grand sud et de développer un espace d'échanges entre cliniciens/chercheurs et industries autour du pancréas, en lien avec le Laboratoire de Thérapie Cellulaire du Diabète. Ce projet s'inscrit dans le domaine de spécialisation intelligente « thérapies innovantes et ciblées-diagnostic ».

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée agit pour un développement durable de son territoire

La Région favorise l'aménagement durable du littoral. Elle soutient l'émergence de projets structurants pour développer la « croissance bleue » en Méditerranée. L'ensemble du trait de côte est soumis à des problématiques d'érosion qui font l'objet d'une stratégie spécifique. Dans ce cadre, la Commission permanente attribue une enveloppe de 1,3 M€ au profit de l'aménagement du Lido de Frontignan. Les travaux vont porter sur :

-  l'amélioration et le maintien des sables, en créant des plages plus larges et en protégeant le littoral,

-  la???lutte contre le phénomène d'érosion et de submersion marine sur le littoral des Aresquiers,

- la construction d'un cordon d'arrière-plage pour retarder les phénomènes de submersion marine.

L'éducation à l'environnement et au développement durable est aussi une priorité de la Région qui mise sur une offre éducative de qualité auprès de tous les publics. La Commission permanente a voté les aides suivantes :

- plus de 28 000 € à la Compagnie du Bassin de Thau pour son programme d'éducation à l'environnement et au développement durable,

- près de 22 000 € pour la Compagnie Haut Languedoc Héraultais pour ses actions d'éducation et d'accompagnement au développement durable,

- plus de 20 000 € au Passe Muraille à Montpellier pour son animation de la revue d'éducation aux patrimoines naturels...

Depuis 2006, la Région est membre du Conseil d'administration de l'entente interdépartementale pour la démoustication (EID Méditerranée), chargée du traitement et de la réduction des nuisances provoquées par les moustiques, principalement sur le littoral. A ce titre, elle participe à hauteur de 30 % des coûts de la démoustication, soit 2,3 M€ pour 2017.

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée s'engage pour l'amélioration des productions agricoles

La Région soutient la production des vergers contre les aléas climatiques (filet paragrêle, tour anti-gel...). Elle a voté une enveloppe globale de plus de 55 000 € pour soutenir 8 exploitations héraultaises dans le cadre du plan régional de prévention du risque grêle.

Dispositif « Cœur de village » : les communes peuvent candidater

Le territoire d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est caractérisé par une forte majorité de communes de très petite taille : 61 % d'entre elles comptent en effet moins de 500 habitants. Dans le cadre de sa politique territoriale ambitieuse, la Région a décidé de soutenir les investissements visant à renforcer l'attractivité et le développement des cœurs de villages, en élaborant un dispositif inédit.

Elle souhaite en effet accompagner les communes rurales et périurbaines qui exercent une fonction de centralité dans : la qualification de leur cadre de vie, la valorisation de leur patrimoine architectural, le développement économique, ou encore dans leurs projets liés au logement, à l'offre de services à la population, à la mobilité, à l'offre culturelle ou à l'environnement.

Les communes intéressées peuvent désormais faire acte de pré-candidature auprès de la Région. Un projet global et concerté sera ensuite défini pour chaque bourg-centre retenu. 750 communes pourraient être concernées sur le territoire régional.

Par ailleurs, dès juillet, l'ensemble des communes de la région pourront bénéficier d'un nouvel éventail d'aides pour la mise en œuvre de leurs projets.

REGION OCCITANIE / PYRÉNÉES MÉDITERRANÉE (19-05-17)     787 vues

 

Occitanie Tribune
Occitanie Tribune

Retour

Imprimer

Envoyer par E-mail   Signaler un abus